Fitzpatrick remporte l’US Open

Fitzpatrick remporte l'US OpenL’anglais Matt Fitzpatrick a remporté l’US Open 2022 sur le parcours de Brookline près de Boston. Parti en dernière partie avec l’américain Will Zalatoris, il a réussi à contenir les assauts de son partenaire ainsi que ceux du N°1 mondial Scottie Scheffeler, du Nord-Irlandais Rory McIlroy et de l’Espagnol Jon Rahm pour l’emporter sur le score de -6, 1 coup devant Zalatoris.

Pour l’anecdote, il avait décidé cette année de revenir loger chez l’habitant dans la même famille qui l’avait hébergé il y a 9 ans. D’ici à ce qu’il adopte cette famille, il n’y a qu’un pas !! LOOOL

C’est aussi une grande première pour son caddie, Billy Foster, qui a été pendant longtemps le caddie de Lee Westwood sans remporter un seul Majeur et qui en gagne enfin 1 après 40 ans de carrière !!

9 ans après son succès lors de l’Us Amateur sur ce même parcours de Brookline, Matthew Fitzpatrick signe un exploit que seuls Jack Nicklaus chez les hommes et Julie Inkster chez les dames avaient réussi avant lui.

Zalatoris, encore raté !

Déjà tout près de l’emporter lors du dernier USPGA en étant battu en play-off par Justin Thomas, 2ème derrière Matsuyama au Masters 2021, Will Zalatoris est encore passé tout près de remporter son 1er Majeur. La faute sans doute à un putting un peu hiératique qu’il devra sans doute travailler pour ne plus rater autant de putts courts.

Rahm et McIlroy décevants

L’espagnol est passé à coté de son dernier tour et Rory bien que parti en boulet de canon, a joué au montagnes russes sur les 9 premiers trous en alternant birdies et bogeys (1 seul par en 9 trous).

Matsuyama, banzaï !!

Meilleur score de la journée en 65, pas un seul bogey, le japonais a signé une charge digne des kamikazes pour terminer à -3 au pied du podium.

Perez toujours pas de cut

Le Français Victor Pérez, seul français engagé cette semaine, n’arrive toujours pas à passer un cut en Majeur! On espère qu’il trouvera la solution dans 3 semaines dans le Home of Golf, Saint-Andrews, pour la 100ème édition du British Open, sur un parcours qu’il connait comme sa poche puisqu’il vit à coté de Saint-Andrews.

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *