Golfer en Suisse

Grenoble étant seulement à 1h30 de la Suisse, intéressons nous aujourd’hui aux golfs suisses. On sait que la région lémanique regorge de petits bijoux golfiques, mais qu’en est-il réellement?

Golf Club de Genève : une valeur sûre

Fondé en 1921, le Golf club de Genève est situé sur la commune de Van­dœuvres au sommet du coteau de Cologny à dix minutes du centre-ville et à trente minutes de l’aéroport international. Le parcours actuel a été dessiné en 1973 par Robert Trent Jones Senior dans les 46 hectares du parc de Bessinge, un site orné de chênes et de cèdres plusieurs fois centenaires. Créé en 1972, c’est l’un des premiers parcours conçus par Trent Jones en Europe. Les premiers trous permettent d’admirer la ville de Genève et notamment son célèbre Jet d’eau. On tourne la tête et on se retrouve avec une vue imprenable sur les Alpes et le Mont-Blanc. Les 16, 17 et 18, « l’Amen Corner » local peut ruiner une carte. Le 9 et le 18 partagent un double green juste devant le club house. Et pas n’importe quel club house ! Un château à la française. Ce grand classique toujours parfaitement entretenu reçoit chaque année le Rolex Trophy, étape phare du Challenge Tour.
Ce club privé s’ouvre aux visiteurs du mardi au vendredi de 8 heures à 12 heures et après le golf, il est possible de se restaurer et de trouver des compagnes de charme ici.

Domaine impérial : l’incontournable

Souvent désigné meilleur parcours de Suisse dans les classements nationaux et internationaux, le Domaine impérial offre de superbes perspectives sur le Jura et les Alpes. Niché dans un grand parc au bord du lac Léman, à mi-chemin entre Lausanne et Genève, c’est le seul parcours européen qui a été complètement dessiné par le célèbre architecte américain Pete Dye. Rien d’étonnant qu’il soit considéré comme le plus américain des golfs suisses. Avec ses profonds bunkers, ses obstacles d’eau toujours placés de manière stratégique, le tracé se présente comme une sorte de mélange de deux architectures de golf différentes. La majorité des trous de l’aller qui serpentent à travers la forêt s’apparentent à un « Parkland ». Le trou 4 est d’ailleurs considéré comme le plus beau par 5 du monde par le magazine américain Golf Magazine. Ce long dogleg droite dont le fairway se rétrécit à mesure que l’on s’approche du green s’avère bien défendu par un essaim de petits bunkers. Sur le retour, on évolue plus sur un tracé type « links », dans une plaine arborée parsemée de buttes séparant les différents trous. Le trou numéro 16, un par 5, délimité à droite par un très long bunker et à gauche par un lac, est également très spectaculaire. Long des départs arrière de 6 339 mètres, il demeure beaucoup plus accessible des départs normaux. Inauguré en mai 1988 par un long drive du regretté Severiano Ballesteros, le Domaine impérial bénéficie de greens rapides avec un entretien de très grande qualité. Depuis le fairway, les greens ont toujours l’air beaucoup plus petits et moins pentus qu’ils ne le sont effectivement.
Le club house, chargé d’histoire, qui surplombe le lac est grandiose. La villa Prangins a en effet été construite en 1860 pour le prince Napoléon, fils de Jérôme Bonaparte, par l’architecte Émile Trelat, le fondateur de l’école d’architecture de Paris. Ce domaine a appartenu aux Bonaparte au XIXe siècle et aux Habsbourg. La famille impériale d’Au­triche y a vécu pendant son exil de 1919 à 1921. Bref, un lieu d’exception réservé à ses nombreux membres le week-end mais accessible aux greens fees du mardi au vendredi, de 8 h 30 à midi.

Golf Club de Lausanne

C’est à la fin de l’été 1921 qu’Oscar Dollfus, l’initiateur du golf à Lausanne, peut frapper les premières balles. Le parcours ne comprend alors que 9 trous. Toujours sous la présidence d’Oscar Dollfus, le parcours passe à 18 trous en 1931. Et c’est la guerre, avec le fameux Plan Wahlen qui réduira le terrain à 9 trous, avant que le tracé original ne soit ré-ouvert en 1947.
En 1996, l`architecte britannique Jeremy Pern a appliqué une cure de rajeunissement en dotant le parcours de nouveaux greens surélevés, permettant à ce vénérable golf de figurer parmi les plus beaux parcours de Suisse.

Ceci n’est qu’un petit aperçu de l’offre golfique en Suisse. Il existe beaucoup d’autres parcours, divers et variés, qui vous permettront de vous amuser.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *