Le PGA Tour suspend les joueurs dissidents

La sanction est tombée à 15h, par la voix de Jay Monahan, le boss du PGA Tour : les joueurs dissidents qui participent en ce moment au 1er tournoi du LIV Golf Invitational Series sont suspendus.

Pourquoi 15h ?

C’est l’avantage du shot-gun. Le tournoi du LIV Golf Invitational Series qui se déroule sur le Centurion Golf Club près de Londres sont partis en shot-gun à 15h. Cela a permis à Jay Monahan d’envoyer en même temps tous les courriers aux 17 joueurs dissidents au moment où ils tapaient leur premier drive sur ce nouveau circuit dans lequel il leur signifiait leur exclusion du PGA Tour.

Leur participation à l’événement est une violation au règlement de notre tournoi » a justifié Jay Monahan. Ces golfeurs ont fait un choix basé sur des considérations financières », a-t-il ajouté. « Mais ils ne peuvent pas réclamer en même temps du circuit PGA les mêmes bénéfices, la même considération, les mêmes chances et la même plateforme que vous. Cette attente est un manque de respect envers vous, envers vos fans et envers nos partenaires.

Une décision « vindicative »

De St. Albans, près de Londres, où débutait jeudi le premier tournoi de la Super Ligue dissidente, les organisateurs du circuit LIV Golf ont dénoncé une décision « vindicative ».

« L’annonce (…) élargit la division entre le circuit et ses membres », estiment-ils dans un communiqué.
« Il est troublant que le [PGA] Tour, une entité dédiée à la création de débouchés pour les golfeurs, soit aussi l’entité qui empêche les golfeurs de jouer », ajoutent-ils, promettant que l’affaire n’en restera pas là.

Elle pourrait se déplacer à présent devant les tribunaux si un des 17 golfeurs cités dans la note de Jay Monahan (dont neuf ont déjà renoncé à leur adhésion au PGA Tour) décidait de porter plainte. Le commissaire a prévenu que tout golfeur participant à l’avenir à un autre tournoi organisé par le LIV subirait le même sort.

Quel futur ?

Même si certains joueurs vont quand même pouvoir participer au prochain US Open,on ne les reverra pas dans un World Golf Championship (WGC)  ou de la Presidents Cup programmée du 22 au 25 septembre 2022 à Quail Hollow (Caroline du Nord).

Cette décision vaut également pour les futurs candidats à l’exode comme Pat Perez, Bryson DeChambeau et Patrick Reed qui auraient annoncé leur décision de rejoindre cette Super League.

Les joueurs concernés

Sergio Garcia*
Talor Gooch
Branden Grace*
Dustin Johnson*
Matt Jones
Martin Kaymer*
Graeme McDowell*
Phil Mickelson
Kevin Na*
Andy Ogletree
Louis Oosthuizen*
Turk Pettit*
Ian Poulter
Charl Schwartzel*
Hudson Swafford
Peter Uihlein
Lee Westwood*

NB : l’étoile à coté du nom signifie que le joueur a démissionné du PGA Tour.

On attend maintenant la décision du DP World Tour au sujet des joueurs de ce tour qui ont décidé de jouer ces tournois.

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *