Phil Mickelson dans la tourmente

Le golfeur américain Phil Mickelson est en plein coeur d’une polémique en ce qui concerne l’utilisation des sandwedge d’ancienne génération, ceux construits avant le 1er avril 1990.

Petit rappel de la règle : depuis le 1er janvier les stries carrées sont interdites sur le circuit américain. Or Phil Mickelson a ressorti le week-end dernier lors du tournoi de Torrey Pines un wedge, le modèle Ping Eye II d’atant d’avant le 1er avril 1990, et qui a des stries en V, celles qui sont interdites. Et le règlement dit ceci : suite à un accord entre la société Ping et l’USGA pour éviter un procès, les clubs fabriqués avant cette date fatidique du 1er avril 1990 ne sont pas interdits.

Scott Mac Carron son compatriote américain, a crié à la triche à la télévision américaine, en affirmant :

« C’est de la triche, en tant qu’un des leaders du golf, il devrait être exemplaire et dire que cela n’est pas juste. »

Réplique du champion américain:

« Je suis tout à fait d’accord sur ce point, cette règle est idiote. Mais ce n’est pas à moi d’interpréter le règlement, ni à aucun autre joueur. Tous mes clubs sont légaux et je ne viole aucune règle. Les stries des Ping Eye2 ne sont pas conformes, mais ils sont approuvés. Par contre  je ne suis pas d’accord avec la manière dont Scott en a parlé mais c’est son choix »

Les accusations de Scott Mac Carron pourrait amener « Lefty » à le trainer en justice pour calomnie.

Ci dessous l’objet du litige

Nova scotia’s law society has voted to approve accreditation of the law school only if it drops its policy prohibiting same-sex intimacy
image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *