Phil Mickelson sanctionné par le PGA Tour

Phil Mickelson L’Américain Phil Mickelson, multiple vainqueur de Majeur et de tournois du PGA Tour, se retrouve en ce moment dans la tourmente suite à certaines de ses déclarations malheureuses.

Lefty

Celui que l’on présente depuis des années comme le gendre idéal, le bon copain, le joueur le plus talentueux capable des plus grands exploits techniques, qui est aussi depuis l’an passé le plus vieux vainqueur d’un Majeur, a fissuré sa belle armure par des déclarations à l’encontre du PGA Tour suite à l’annonce de la création du Saudi Golf League, qui se veux le concurrent direct du circuit américain et qui a quasiment des moyens illimités.

Attiré par ce circuit qui lui proposait un pont d’or, celui qui l’on surnomme Lefty a commencé par accuser le PGA Tour de cupidité pour une histoire de photos de lui-même qu’il doit payer si il veut les utiliser à ces fins personnelles.

 » Ce que le grand public ne sait pas c’est que nous les joueurs n’avons pas accès à nos propres images. Si le circuit voulait mettre fin à la menace d’autres projets concurrents, il pourrait simplement rendre aux joueurs la gestion de leurs images. Mais ils préfèrent distribuer 25 millions de dollars ici et 40 millions de dollars là plutôt que de renoncer aux 20 milliards de dollars d’actifs numériques qu’ils contrôlent. Ces droits génèrent plus de 50 millions de dollars par an via leurs plateformes de diffusion.
Quand j’ai joué « The Match » (contre Tiger Woods), j’ai voulu en récupérer 5 et le PGA Tour m’a obligé à leur payer 1 million de dollars par coup. Pour mes propres coups. C’est odieux. Devoir payer 1 million de dollars pour ses propres droits d’images alors qu’il s’agissait d’un match caritatif.  »

Il avait aussi annoncé vouloir s’engager dans la Super Ligue de golf financée par les Saoudiens malgré leurs violations des droits humains, pour forcer le circuit PGA à « remodeler son fonctionnement ».

« Ils ont tué (le journaliste du Washington Post) Jamal Khashoggi, ils ont un bilan horrible en matière de droits humains, ils exécutent des gens là-bas parce qu’ils sont homosexuels« , déclarait notamment Mickelson à propos des Saoudiens, selon ses extraits. « Sachant tout cela, pourquoi envisagerais-je de m’impliquer? Parce que c’est une occasion unique de remodeler la façon dont le PGA Tour fonctionne« , se justifiait toutefois le golfeur, vainqueur du dernier championnat PGA.

Le PGA Tour a annoncé aujourd’hui que le nom de Phil Mickelson ne serait plus associé à l’American Express de La Quinta. Cette décision met également fin à la collaboration avec la “Phil Mickelson Fundation”.

McIlroy lache Phil MickelsonMais les premiers à le lâcher ont été ses pairs

Notamment Rory Mc Ilroy, qui a dit que ses propos étaient égoïstes, naïfs, ignorants.

« C’était triste, décevant et j’espère qu’il va se poser et réfléchir à ce qu’il va bien pouvoir faire maintenant. »

Le Nord Irlandais a d’ailleurs considéré que sans l’aval de Tiger Woods, ce projet de Saudi Golf League était mort né et qu’aucun joueur majeur ne le rejoindrait.

Puis vint l’heure des lâchages commerciaux.

KPMG qui a été le premier sponsor à réagir en annonçant qu’il ne porterait plus leur nom sur ses casquettes, ce sont Workday et surtout son sponsor matériel historique, Callaway, qui ont décidé de rompre leurs engagements avec Lefty.

« Workday et Phil Mickelson ont mutuellement et amicalement décidé de ne pas renouveler leur partenariat à la fin du mois de mars « ,  a annoncé le porte-parole de la compagnie spécialisée dans l’accompagnement des entreprises dans le domaine des ressources humaines et de la finance.

Voici la déclaration de Callaway :

 » Callaway ne peux pas fermer les yeux sur ce qu’a dit Phil Mickelson et nous avons été très déçus du choix des mots – ils ne reflètent en aucun cas nos valeurs ou ce que nous représentons en tant qu’entreprise « , a déclaré la célèbre marque californienne dans un communiqué.

 » Phil s’est depuis excusé et nous savons qu’il regrette la façon dont il a géré les récents événements. Nous comprenons son désir de s’éloigner un peu du jeu et respectons cette décision. Pour le moment, nous avons convenu de suspendre notre partenariat et nous réévaluerons notre relation à une date ultérieure.  »

Dans la foulée, Amstel appartenant au groupe Heineken, qui utilisait régulièrement Mickelson dans des spots publicitaires pour la bière Amstel Light, a également décidé de couper les ponts avec le sextuple vainqueur de majeurs.

« Nous avons fait le choix de nous séparer, ce qui met fin au partenariat entre Amstel Light et Phil Mickelson, a déclaré un porte-parole. Nous lui souhaitons le meilleur.  »

Des excuses, mais incomplètes

Depuis mardi dernier Phil Mickelson s’est excusé pour les propos qu’il a tenu au sujet des responsables de la Saoudi Golf League :

 » Ce sont d’effrayants put… de meurtriers. Ils ont tué le journaliste du Washington Post, Khashoggi, ils assassinent les homosexuels. Je ne peux pas imaginer un instant considérer leurs propositions mais c’est une opportunité unique de faire changer les choses sur le PGA Tour.  »

Ces propos auraient d’après lui uniquement servi à faire pression sur le PGA Tour.

Phil Mickelson a aussi annoncé qu’il voulait vouloir “prendre du recul et se concentrer sur ceux qu’il aime”, sans toutefois revenir sur ses propos à l’encontre du PGA Tour.

D’autres sanctions sont-elles à prévoir? On le saura très vite. Mais Lefty est de plus en plus dans la tourmente et de plus en plus isolé sur le circuit golfique américain.

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.