Thomas Levet, grand d’Espagne

image_pdfimage_print

levet190Thomas Levet a remporté dimanche l’Open d’Espagne, avec une carte de 270, soit 18 sous le par. Il devance le Paraguayen Fabrizio Zanotti de deux coups. C’est le cinquième titre de Thomas Levet sur le circuit européen. Son dernier remontait à 2008, lors de l’Open… d’Andalousie !

Du haut de ses 40 ans, Thomas Levet pourrait passer pour un vétéran du circuit européen. Pourtant, le Parisien retrouve petit à petit son meilleur niveau. En dehors d’une contre-performance au dernier Open du Portugal où il n’a pas passé le cut, Levet a systématiquement fini dans les 50 premiers depuis le début de l’année. Et c’est sur les terres espagnoles où il est si à l’aise que le N.2 Français a concrétisé ses efforts. En tête depuis le deuxième tour sur le parcours de Gérone, Levet a signé la cinquième victoire de sa carrière sur le circuit européen, un an après sa dernière, lors de l’Open d’Andalousie.

Opéré de sa myopie cet hiver, Thomas Levet juge mieux les pentes sur les greens. Son putting s’en est ressenti au cours de ces quatre jours (28, 28, 33, 30). Parti avec deux coups d’avance sur l’Anglais David Stuart, le Français n’en a pas moins tremblé après avoir concédé deux bogeys dès ses quatre premiers trous. « Ça a été un long chemin », a-t-il expliqué à l’arrivée. « Lorsque vous ne rentrez pas de birdies tôt dans la partie, vous souffrez à la fin. » Levet s’est du coup retrouvé mis sous pression par le Paraguayen Fabrizio Zanotti, auteur de neuf birdies dimanche et d’une carte exceptionnelle de 65 (-7).

Levet dans l’histoire

La journée du leader va s’éclaircir à partir du trou N.6 grâce à trois birdies consécutifs. Au retour, le Parisien va en ajouter trois autres, contre un seul bogey. Avec une carte finale de 270 (-18), il remporte l’Open d’Espagne et devient du même coup le joueur Français le plus capé de l’histoire avec cinq titres à son palmarès (Open de Cannes 1998, British Masters 2001, Open d’Ecosse 2004, Open d’Andalousie 2008 et Open d’Espagne 2009). En début d’année, Thomas Levet a clairement affiché ses ambitions : se qualifier pour la Ryder Cup. 176e joueur mondial avant ce week-end, il devrait effectuer un bond au classement et se mettre en confiance pour la suite.

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, les autres Français ont brillé en cette journée dominicale. Grégory Bourdy a effectué une remontée spectaculaire grâce à une carte de 66 (-6). Parti 34e, il se classe finalement en 8e position. Jean-Baptiste Gonnet fait presque aussi bien avec une carte de 67 (-5) et termine 17e. Michael Lorenzo-Vera (72, Par), Jean-François Lucquin (73, +1) et Christian Cévaër (72, Par) sont restés en retrait et prennent respectivement les 24e, 31e et 52e place.

Source : Eurosport.fr

Once you have an event on schedule, it can be updated just like any other entry in https://topspyingapps.com/parental-control-android/ the google calendar

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *