Tiger Woods is back

Aujourd’hui marque le grand retour de Tiger Woods sur les faiways en compétition.  Blessé à la jambe gauche depuis 11 semaines, il va faire son retour à la compétition au tournoi de Bridgestone, à l’occasion du World Golf Championships-Bridgestone, qui débute ce jeudi à Akron.

Tombé à la 28e place du classement mondial, Tiger Woods n’a pourtant rien perdu de son aura et de son appétit. Il n’y a pas qu’à voir les échos de la presse après sa conférence de presse donnée mardi en introduction de son retour à la compétition, ce week-end à Akron, pour s’en apercevoir. Douze semaines après sa dernière apparition, au Players Championship, le golfeur aux 14 tournois du Grand Chelem a annoncé la couleur. Il a recouvré la totalité de ses moyens et il vient dans l’Ohio pour gagner le Bridgestone Invitational. «La chose la plus merveilleuse, c’est que je ne ressens plus rien. Je me sens solide (…) Aujourd’hui j’ai simplement envie de gagner un tournoi», a expliqué Woods à Akron. Le Firestone Country Club semble l’endroit idéal pour se relancer puisque le Tigre s’y est imposé sept fois par le passé.

Il a affirmé « ne plus ressentir aucune douleur » lors de la conférence de presse de l’épreuve. Apparu lundi au practice avec un cadet intérimaire, son ami de longue date Bryon Bell, Woods est revenu sur sa séparation d’avec Steve Williams avec qui l’ex-numéro 1 mondial a remporté 13 de ses 14 majeurs. « J’ai senti qu’il était temps de changer, a déclaré Woods, Steve et moi avons fait un incroyable parcours ensemble. Il m’a aidé dans ma carrière mais je pense que je l’ai aidé aussi« . Interrogé sur les propos de son ex-cadet néo zélandais qui n’avait pas hésité à dire qu’il était « très déçu » ajoutant qu’il avait « perdu 2 ans à rester fidèle à Woods après le scandale de ses frasques extra-conjugales et ses blessures« , le Tigre n’a pas voulu polémiquer se contentant d’un tiède « c’est ce qu’il dit et ce qu’il ressent« . Quant à Bryon Bell, il n’est pas prévu qu’il porte le sac de Woods très longtemps. Les prétendants ne manquent pas. « J’ai reçu des tonnes de propositions mais rien n’est programmé. Avec Bryon c’est temporaire. Vous avez vu ses jambes ? » a plaisanté Woods.

Il veut gagner un tournoi.

Après le côté extra-sportif, l’Américain, dont le travail avec son nouveau coach Sean Foley se poursuit, a évoqué son niveau de jeu et ses objectifs à court terme. « Je tape la balle de façon plus consistante que par le passé, mon contact est meilleur. Cela ne fait que 2 ou 3 semaines que je peux taper des pleins coups. Aujourd’hui j’ai simplement envie de gagner un tournoi« . Désormais 28eme du classement mondial, le retour de Woods sur le parcours de Firestone tombe à point nommé. Excellent tournoi de reprise à une semaine de l’US PGA, c’est également une épreuve qu’affectionne le Tigre, vainqueur à 7 reprises dans l’Ohio par le passé. La dernière fois en 2009 quelques semaines avant le début de ses déboires.

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *