Il faut sauver le soldat Woods

L’USPGA n’est pas encore terminé et n’a pas encore choisi son vainqueur, mais il a déjà choisit le grand perdant : Tiger Woods. Pensez qu’à l’heure où je tape ces lignes cet immense joueur est à +11 avec 6 trous encore à jouer. Un vrai chemin de croix.

Le cut prévisionnel est à +4, il n’a donc mathématiquement aucune chance de le passer à moins de faire eagle ou birdie sur les 6 trous restants.

Je pense personnellement en le voyant jouer depuis 2 jours qu’il devrait revenir aux fondamentaux, à un jeu plus simple, qu’il devrait arrêter de vouloir modifier son swing, reprendre Steve Williams comme caddie quitte à lui présenter des excuses à genou.

Qui osera lui dire d’arrêter de vouloir tout changer dans son jeu et dans sa vie? Qui osera affronter en face le Tigre, quand on sait qu’il a un égo surdimensionné et qu’il accepte mal les critiques?

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *