Best of Severiano Ballesteros

On ne peut pas parler du décès de l’espagnol Severiano Ballesteros sans évoquer son immense palmarès. Je vous propose de retrouver ci dessous les meilleurs moments de sa carrière.

Les plus grands lui rendent hommage :

Tiger Woods: Je suis très profondément attristé d’apprendre la mort de Seve Ballesteros. J’ai toujours aimé passer du temps avec lui au diner des champions chaque année aux Masters. Seve est l’un des plus talentueux golfeurs de l’histoire. Sa créativité et son inventivité sur les parcours ne seront jamais surpassés. Sa mort est arrivée trop tôt.

Lee Westwood: C’est un triste jour. Nous avons perdu une inspiration, un génie, un modèle, un héros et un ami. Seve a fait du golf européen ce qu’il est aujourd’hui. Repose en paix Seve.

Jose Maria Olazabal: Tous les hommages rendus à Seve seront insuffisants en raison de tout ce qu’il a fait pour le sport et ce qu’il représentait en golf. Ma relation avec Seve a débuté en 1983 ou 1984. J’étais amateur et il m’avait appelé pour jouer un match de charité à ses côtés. J’en étais très honoré. Je lui en ai toujours été reconnaissant.

Mark Calcavecchia: C’était le joueur le plus imaginatif. Il avait le meilleur jeu court. Vous ne saviez jamais où il allait mettre la balle. Je l’ai affronté deux fois en Ryder Cup et je ne l’ai jamais battu. Il était incroyable et vraiment très charismatique.

George O’Grady (patron de l’European Tour): Pour tous ceux qui aiment le golf, c’est vraiment une bien triste journée. L’héritage laissé par Seve est unique. Il a inspiré tant de gens et donné envie à tant de gens de jouer au golf ou de le regarder. Il s’est battu avec fierté et détermination, y compris contre cette cruelle maladie. Nous avons tous eu de la chance de pouvoir le connaitre.

Phil Mickelson: Il a incontestablement eu un impact sur le jeu. Mais pour moi, la chose la plus fantastique à retenir de Seve, c’était son flair et son charisme. De par sa façon de jouer, vous ne pouviez qu’être attiré par lui. Vous aviez envie de le regarder jouer. C’était un bonheur de le voir.

Davis Love: C’était une icône. Je l’ai admiré. J’ai copié son swing. Tout le monde voulait être aussi flashy et excitant que Seve. Tout le monde voulait avoir son style, être agressif et être capable de jouer de cette façon.

George Barbaret (Président de la fédération française de golf, sur le site de la Fédé): Je ressens d’abord une grande tristesse. Ballesteros a permis le décollage du golf en Europe Continentale et notamment en France. Il a gagné à 4 reprises l’Open de France mais aussi 4 fois le Trophée Lancôme. Avec sa personnalité hors du commun, une aura qui dépassait les frontières et une volonté de fer il est devenu la locomotive du golf européen. Il était l’homme du développement du golf européen et c’est à ce titre que le tour a décidé d’organiser la Ryder Cup en Espagne en 1997.

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *