Alstom Open de France 2010

Le 1er juillet démarrera une nouvelle édition de l’Open de France de Golf, pour s’achever le dimanche 4 juillet. Rarement un tournoi en Europe continentale aura réuni un aussi grand nombre de stars et de grands joueurs. Le niveau de la compétition s’annonce comme tout à fait impressionnant alors que les licenciés FFGolf bénéficieront de l’accès gratuit.

4 joueurs dans le top 10 mondial et 19 dans le top 50 (à la date de clôture des inscriptions)
Pour la première fois de son histoire l’Alstom Open de France accueille 4 des 10 meilleurs joueurs mondiaux (classement en cours) : Lee Westwood, Luke Donald, Ian Poulter et Rory McIlroy.
Sur les 50 premiers mondiaux on en compte 15 de plus, soit 19 en tout, dont le tenant du titre Martin Kaymer (12e), deux vainqueurs de tournois du Grand Chelem : Geoff Ogilvy (18e) et Angel Cabrera (31e), Robert Karlsson (23e), Charl Schwartzel (25e), les frères Edoardo et Francesco Molinari, etc.
Le récent vainqueur de l’US Open, Graeme McDowell (13e mondial), qui était inscrit à l’Alstom Open a annoncé son retrait ce jour.

7 titres de Grand Chelem
On notera le retour à la compétition de l’immense champion José Marie Olazabal, deux fois vainqueurs du Masters et vainqueur de l’Open de France il y a 10 ans, ce qui monte à 7 le nombre de titres de tournois du Grand Chelem. Outre l’Espagnol (2), Geoff Ogilvy (1), Angel Cabrera (2), Paul Lawrie (1) et Michael Campbell (1).

L’Alstom Open prépare aussi l’avenir
Avec le jeune et génial Irlandais du Nord, Rory McIlroy, l’Alstom Open prépare l’avenir en invitant le Français Victor Dubuisson, numéro un mondial amateur à la fin 2009, et l’Italien Matteo Manassero, 17 ans, passé pro juste après le Masters où non seulement il passa le cut mais termina 36e, et déjà titulaire de performances exceptionnelles (5 cut passés sur 5 tournois joués en tant que professionnel). A ces espoirs, il faut adjoindre deux autres jeunes amateurs issus des qualifications : le Français Romain Wattel, vainqueur de son tournoi de qualification au golf de Courson Stade Français et nouveau titulaire du record du parcours, réalisé lundi matin lors du 1er tour avec un score de 62 (10 sous le par); et l’Anglais Tommy Fleetwood, également vainqueur de son tournoi de qualification au golf de Chantilly.

45 joueurs dans le top 60 européen « Race to Dubai » (au 20 juin)
Si on se réfère au classement européen, la race to Dubai qui ouvre la qualification aux 60 premiers pour le Dubai World Championship en fin de saison (avec 7.500.000 dollars de prix et un bonus du même montant pour les 10 premiers du classement), la plupart des 60 premiers à ce jour de la Race to Dubai figurent parmi les inscrits, avec des champions comme Charl Schwartzel (3e), Ian Poulter (4e), Lee Westwood (5e), Rhys Davies (6e), Luke Donald (8e), Martin Kaymer (9e), Alvaro Quiros (10e), Simon Khan (11e), Grégory Havret (13e), Miguel Angel Jiménez (16e), Thongchai Jaidee (17e), Robert Karlsson (18e), Louis Oosthuizen (22e), et autres Darren Clarke, Robert Rock ou Oliver Fisher.

Les Français font le plein (19)
Pour compléter cette affluence de talents, les Français ont battu le rappel : Grégory Havret, évidemment, Grégory Bourdy, Thomas Levet, Raphaël Jacquelin, Christian Cevaër, Jean-François Lucquin, Jean Van de Velde, Michael Lorenzo-Vera, Jean-François Remésy, François Delamontagne, Julien Quesne, Jean-Baptiste Gonnet, Benjamin Hébert, Julien Xanthopoulos, Bruno Teva-Lecuona et, et sans doute Julien Guerrier. S’y ajoutent dores et déjà le jeune amateur Victor Dubuisson (en qualité d’invité) et les deux qualifiés Raphaël Eyraud et Romain Wattel, amateur vainqueur de sa qualification à Courson qui a battu le record du parcours en 62 (-10).

Equipe de Ryder Cup en cours
8 sur les 9 joueurs qui forment à ce jour l’équipe d’Europe pour la prochaine Ryder Cup seront présents, comme d’ailleurs les autres prétendants pour qui une perf à l’Alstom Open permettrait d’entrer dans les points.
Qualifiés par le World Ranking: Lee Westwood, Rory McIlroy et Ian Poulter.
Qualifiés par la Race to Dubai : Ross McGowan, Martin Kaymer, Luke Donald, Simon Dyson et Alvaro Quiros.
Le « captain » Colin Montgomerie sera évidemment présent au National, histoire de jauger les prétendants, ainsi que les 3 wild cards dont il dispose pour compléter à 12 son équipe (fin août).

The play is famous for another term, which buy essay has its own entry in the oed, and which is firmly one of wilde’s own making bunbury
image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *