1

Amundi Open de France

1 an après la claque reçue de l’European Tour qui déplaçait et dégradait l’Open de France en le plaçant du 17 au 20 au Octobre 2019 et en l’enlevant des Rolex Series, le Golf National revit cette semaine, même si les meilleurs Européens ne seront présents.

Peu de temps après une Ryder Cup exceptionnelle, cette rétrogradation avait fait mal à tout le golf français qui se demandait si notre Open National ne vivait pas ses derniers instants. Heureusement il n’en est rien, puisque l’on sait depuis peu qu’il retrouvera sa date originelle début juillet en 2020 (voir ici).

Malgré ces péripéties, le tenant du titre Alex Noren sera présent, ainsi que le capitaine de la Ryder Cup Thomas Björn. 19 Français seront en lice à Guyancourt et, malgré une dotation en baisse (1,6 million d’euros contre 7 millions l’an passé) et une mauvaise météo annoncée (voir capture ci-dessous), presque aucun des membres à temps plein du Tour européen ne manque à l’appel : Victor Dubuisson, Victor Perez, Alexander Levy, Romain Wattel, Benjamin Hébert, Matthieu Pavon, Raphaël Jacquelin, Romain Langasque et Clément Sordet sont attendus sur l’Albatros.

Julien Quesne fait partie des invités, au même titre que l’Américain Stewart Cink et le jeune Danois Nicolai Højgaard (18 ans), évoluant le plus clair de son temps sur le Challenge Tour, mais récent deuxième du KLM Open. Trois amateurs tricolores sont invités par le tournoi : Jeong Weon Ko, classé 18e de l’Open de Provence, Charles Larcelet et David Ravetto.

Bouniol de retour de Chine

Six places sont réservées aux meilleurs joueurs nationaux disponibles (les autres jouent sur le challenge tour cette semaine) : Joël Stalter, Adrien Saddier, Jérôme Lando Casanova, Grégory Bourdy, Frédéric Lacroix et Cyril Bouniol, néo-membre de la deuxième division américaine.

Notons la présence de l’Allemand Martin Kaymer, vainqueur de l’Open en 2009

Dernière minute : Guerrier et MLV out
Malheureusement plus de Julien Guerrier et Mike Lorenzo Vera dans l’entry list. Pas de blessure pour le premier, mais un problème d’ordre personnel qui le tient éloigné de l’Albatros cette semaine. Le second est « blessé au cou ».

 




L’Europe remporte la Ryder Cup

L’équipe européenne a remporté dimanche la 42ème édition de la Ryder Cup sur le golf National à Saint-Quentin en Yvelines sur le score de 17 1/2 à 10 1/2.

Portée par le duo d’enfer Fleetwood/Molinari, qui a remporté ses 4 matchs de double vendredi et samedi, L’Europe a nettement surclassé l’équipe des USA, dans laquelle Tiger Woods et Phil Mickelson, les 2 invités prestigieux du Capitaine Furyck, ont été très loin de leur niveau en perdant tous les matchs qu’ils ont disputé (4/4 et 2/2).

Pourtant les Américains avaient bien débuté la rencontre vendredi matin en remportant 3 des 4 « 4 balles » disputés. Mais les Européens remettaient tout de suite les pendules à l’heure en infligeant un 4/0 l’après-midi en foursomes, chose qui n’était jamais arrivé auparavant. L’Europe virait en tête au soir du 1er jour avec 5 à 3.

Le samedi matin l’Europe continuait sur sa lancée en remportant la 2ème session de « 4 balles » 3 à 1, portant la marque 8 à 4. La rencontre s’équilibrait l’après-midi en foursomes avec le score de 2 à 2, portant la marque à 10 à 6 avant les 12 simples du dimanche.

Dimanche, l’apothéose était en vue et c’est exactement de qui allait se passer.

Voici les 12 matchs

Les Européens ne lâchaient pas l’affaire et même si certains matchs semblaient vouloir tourner en faveur  des USA, les joueurs européens recollaient au score et écœuraient les Américains. Molinari remportait son 5ème match du week end, faisant de lui l’homme de cette Ryder Cup, les invités du capitaine Björn (Stenson, Casey, Garcia et Poulter) ramenaient 3 points 1/2 sur 4. Seul Fleetwood, sans doute un peu trop fatigué, explosait contre Tony Finau. Le symbole de cette équipe était sur le trou 18 le Suédois Noren, qui menait 1up et qui, tout en sachant que c’était gagné, enquillait une ficelle de 8 mètres pour birdie alors que son adversaire avait déjà fait birdie (approche à 20 cm du trou) pour ne pas partager son match et ramener un point entier à son équipe.

Au final, l’Europe mettait la main sur la Ryder Cup sur le score de 17 1/2 à 10 1/2.

Rendez-vous dans 2 ans aux Etats Unis.




Team Europe, les 4 invités sont connus

Thomas Björn le capitaine de l’équipe européenne de Ryder Cup a dévoilé cet après-midi à 15h le nom des 4 joueurs invités qui viennent compléter l’équipe.

Ces 4 joueurs sont : 

  • Paul Casey
  • Sergio Garcia
  • Ian Poulter
  • Henrik Stenson

Thomas Björn a donc privilégié l’expérience à la jeunesse pour tenter de contrer une équipe américaine impressionnante.




L’équipe US de Ryder Cup quasiment au complet

L’équipe américaine de Ryder Cup est quasiment au complet depuis dimanche soir. La fin du Wyndham Championship marquait la fin de la saison régulière et aussi la date butoir pour connaitre les 8 joueurs qualifiés d’office.

Voilà la liste des qualifiés :

1. Brooks Koepka
2. Dustin Johnson
3. Justin Thomas
4. Patrick Reed
5. Bubba Watson
6. Jordan Spieth
7. Rickie Fowler
8. Webb Simpson

Encore quatre wild cards à choisir

Il reste maintenant à Jim Furyk à choisir ses quatre wild cards. Le capitaine se donne un sursis de quelques semaines en attendant les résultats des tournois des play-offs de la FedEx Cup pour arrêter ses choix. Remonté à la 11ème place du classement provisoire de la sélection à la faveur de sa fantastique deuxième place à l’USPGA, Tiger Woods revient sérieusement dans le jeu. Et de vice-capitaine, l’ex n°1 mondial risque de glisser au statut de joueur vedette de l’équipe. Ce serait formidable pour la Ryder Cup au Golf National.

Autres prétendants aux wild cards restantes : Bryson Dechambeau (9e), Phil Mickelson (10e) et Xander Schauffele (12e). Ce qui apparaît se dessiner est une équipe américaine avec très peu de rookies. Un assurément (Justin Thomas), deux peut-être. Comme en 2016, ou l’un des deux rookies était un certain… Brooks Koepka.

Pour l’équipe européenne, il va falloir attendre début septembre pour connaitre les 8 qualifiés d’office et les 4 wild cards. Ce dont on est sur, c’est qu’il n’y aura aucun joueur français dans l’équipe.

Les 8 qualifiés seraient :

1 Francesco Molinari
2 Justin Rose
3 Tyrrell Hatton
4 Tommy Fleetwood
5 Jon Ram
6 Rory McIlroy
7 Alec Noren
8 Thorbjorn Olesen




Thomas Bjorn a nommé ses vice-capitaines

En marge du tournoi de Wentworth, 1er Rolex Series de l’année 2018, Thomas Björn, le capitaine européen de Ryder Cup a nommé les 4 autres vice-capitaines qui viendront épauler Robert Karlsson déjà nommé il y a quelques mois.

Le Danois a choisi Graeme McDowell, Luke Donald, Padraig Harrington et Lee Westwood pour le seconder au Golf National. 4 joueurs de plus dont 3 britanniques pour le seconder sur le parcours de l’Albatros. Thomas Björn a dit :

«Ces cinq joueurs sont largement respectés, leur pedigree parle pour eux, avec une forte personnalité. Et ils sont toujours actifs et connaîtront donc bien tous les joueurs de l’équipe que nous aurons en septembre. Ils connaissent également bien le parcours du Golf National.»

Les cinq vice-capitaines combinent 26 sélections en Ryder Cup, entre 1997 et 2016, pour 56 points marqués et 8 victoires face aux USA. Padraig Harrington honorera sa 3e cape de vice-capitaine sur l’Albatros, après six sélections en tant que joueur.

Il n’y aura donc pas de Français dans le staff de l’équipe européenne cet automne à Saint-Quentin-en-Yvelines, alors que le monde du golf français attendait que Thomas Levet soit nommé. Mais, avec trois Majeurs, cinq Rolex Series et un WGC restant à disputer avant la clôture de la qualification le 2 septembre, les chances d’avoir un golfeur tricolore parmi les 12 restent réelles.




Ryder Cup 2018, du golf à la Tour Eiffel

Dans le cadre de la promotion de la Ryder Cup 2018 (25-30/09/2018) qui se jouera sur le parcours du Golf National à Guyancourt, plusieurs actions ont été menées sur la Tour Eiffel.

Tout d’abord, le 16 octobre 2017, les capitaines européens et américains de Ryder Cup, Jim Furik et Thomas Björn, ont tapé les premières balles depuis le 1er étage de la tour à l’occasion du one year to go, le compte à rebours organisé par le comité Ryder Cup France 2018. Le dernier joueur à avoir joué depuis les étages de la Dame de fer était le légendaire Américain Arnold Palmer le 14 octobre 1977 ! Ce site de Paris était emblématique pour lancer la Ryder Cup 1 an avant.

A noter que Jim Furyk a effectué un court passage récemment en France, plus précisément au Golf National la semaine passée pour reconnaître les installations et surtout le parcours de l’Albatros.


Ensuite, pendant la période des vacances scolaires de la Toussaint, un putting-green a été installé sur la tour Eiffel à 57m de hauteur. Cet équipement était accessible à tous et était animé par de jeunes golfeurs de la Fédération française de Golf. Le parcours se décline en 6 trous matérialisés par des monuments célèbres de la capitale : tour Eiffel bien sûr, mais aussi palais Garnier, cathédrale Notre-Dame, l’Arc de Triomphe… Les putters et les balles sont fournis et des petits cadeaux attendent les heureux gagnants du parcours !