1

Golf et vins, le bon plan Varois

J’ai envie aujourd’hui de faire un petit tour dans le Var, à Brignoles, pour vous présenter un producteur de vin qui se trouve à quelques encablures du golf de Barbaroux, le Château Margillière.

J’ai découvert ce domaine viticole en mars 2013, lors de ma 1ère visite au golf de Barbaroux. Après mes 18 trous, j’avais envie d’un petit verre de rosé bien mérité. Le barman m’a proposé ce petit vin bien sympathique situé juste avant le golf. D’emblée, j’ai été emballé par son goût, sa fraicheur. Contrairement à beaucoup de rosés, il reste longtemps en bouche.

En sortant du golf, je me suis arrêté au domaine viticole. J’étais passé devant à l’aller mais le long de cette route il y a bien 7 à 8 domaines viticoles donc je n’y avais pas porté attention.
En traversant le petit pont qui enjambe un ruisseau millénaire et qui amène au bâtiment, j’étais déjà sous le charme de l’endroit. Une vielle magnanerie en pierre datant du 17ème siècle, restaurée depuis 1988, et dans laquelle un autel votif datant de l’époque romaine a été mis au jour lors des travaux, se dressait fièrement devant moi.

Une fois passé la porte vitrée de la magnifique baie vitrée, et une caresse donnée à Joséphine, la chatte de 13 ans du domaine, des tonneaux sur lesquels sont posées des bouteilles de rosé, de blanc, de rouge, servent de présentoirs. Les murs de pierre permettent de garder la fraicheur même si dehors c’est la canicule. Je m’annonce comme étant envoyé par le golf de Barbaroux et une grande dame charmante, avec un accent que je pense hollandais m’accueille et me propose de gouter quelques vins. Bastide et Hautes Terres sont les 2 cuvées principales.

Je goûte donc à nouveau le rosé, teste le blanc, que je trouve aussi excellent que le rosé. Je suis moins fan du rouge, mais généralement je suis plus blanc et rosé que rouge. Elle me fait visiter le bâtiment (je suis le seul client en ce milieu d’après midi), rez- de chaussée et 1er étage, et plus j’avance dans cette visite, plus je suis sous le charme de cette vieille bâtisse et des trésors qu’elle renferme.

Plus d’une heure plus tard, je repars avec le premier des nombreux cartons de 6 bouteilles de rosé que j’ai acheté depuis 6 ans.

Depuis, je me débrouille au moins une fois par an pour venir acheter du vin au Château Margillière, j’ai un compte à mon nom en tant que fidèle client. Et maintenant à chaque fois, je repars avec du rosé et du blanc, parfois des cubis de rosé, souvent aussi avec des 1/2 bouteilles de rosé pour ma mère. Toute la famille est devenue accro à ce rosé car quand je repars il y en a pour moi, mais aussi pour mes filles bien souvent.

Nouveautés 2019 : le site internet https://www.chateau-margilliere.com s’est doté d’un espace de vente en ligne. Je l’avais suggéré lors d’une de mes visites et la famille Bunan, vignerons à Bandol qui a rejoint l’activité du Château Margillière, l’a mis en ligne.

Enfin, et ce doit être le seul félin au monde à avoir ce privilège, Joséphine la vielle chatte du domaine a sa propre cuvée de vin rosé.

Vous voulez en savoir plus, allez visiter ce site (https://www.pikdo.one/tag/ChateauMargilliere) que j’ai trouvé par hasard, c’est un album photo dédié au Château Margillière.

 




Evian Masters, c’est parti

L’Evian Masters a débuté ce matin pour ce qui sera sa dernière édition avant de devenir le 5ème Majeur de la saison 2013 du LPGA Tour.

Qui succédera à la japonaise Ai Miyazato, déjà vainqueur en 2009 et 2011? Les Françaises engagées (AFONSO Caroline, CAUDAL Anne-Lise, GIQUEL-BETTAN Sophie, ICHER Karine, OCERA Gwladys, SCHAEFFER Jade) sauront-elles se surpasser pour enfin remporter ce prestigieux tournoi?

Le plus doté au monde, avec l’US Open
La Taïwanaise Yani Tseng, numéro un mondiale depuis soixante-quinze semaines, endosse obligatoirement la tenue de grande favorite. Mais elles sont nombreuses à rêver accueillir les parachutistes qui, chaque année, se posent sur le green pour apporter le drapeau de la gagnante de la semaine. À commencer par la Sud-Coréenne Na-yeon Choi, vainqueur du dernier US Open (avec quatre coups d’avance) et très solide n° 2 mondiale.
L’enjeu est d’importance. Outre la haute notoriété que confère un titre sur les bords du lac Léman, l’élite mondiale se partagera une dotation qui est passée de 150 000 $, lors de la création de l’épreuve, à 3 250 000 $ aujourd’hui. Grâce à l’implication du groupe Danone, maison mère des Eaux d’Evian, et la présence fidèle d’un large club de sponsors qui permettent au tournoi d’être le plus doté au monde, à égalité avec l’US Open. Dans ce concert de haute volée, la présence remarquée de six joueuses françaises sera particulièrement suivie. Avec le secret espoir qu’une représentante tricolore soulève le trophée pour la première fois.

La vie en rose
L’ambiance s’annonce donc pétillante. Jamais à court d’idées, les organisateurs (avec la Société générale) proposent no­tamment un tirage au sort pour permettre à trois heureux de partager chaque jour un « pitch and putt » avec une championne sur le trou 18. Ou, pour les non-initiés, la balade « pédagogique » d’un professeur avec micro et oreillettes pour expliquer la technique et la stratégie des championnes.
Dimanche, tous les spectateurs sont invités à porter une touche de rose, la couleur locale, pour fêter la dernière championne de l’Evian Masters. Aussitôt après, toute l’équipe du golf préparera le nouveau parcours. Et le nouveau tournoi majeur deviendra l’Evian Championship.

Petit retour sur l’historique de ce tournoi, où comment passer en 20 ans d’un pro-am à un Majeur.

1904 :comme la date de création de l’Évian Masters Golf Club. Rénové une première fois entre 1988 et 1990 pour accueillir l’Évian Masters, le parcours sera totalement remodelé en septembre prochain en vue de son accession au rang de tournoi Majeur en 2013.

3 : la Suédoise Helen Alfredsson est la seule triple vainqueur de l’épreuve (1994, 1998, 2008).
8 : comme le plus grand nombre de coups d’avance pour une victoire, celle de l’Américaine Paula Creamer en 2005.
18 : l’âge de la plus jeune vainqueur du tournoi, toujours Paula Creamer. À noter que la même année, sa dauphine Michelle Wie n’avait que 15 ans !
21 : c’est le score le plus bas sous le par jamais posté par une vainqueur à Évian, c’était l’oeuvre de l’Américaine Julie Inkster en 2003.
5 : comme le nombre de play-offs disputés dans l’histoire de ce tournoi (1997, 2000, 2007, 2008).
1 : l’an prochain, en devenant Majeur, le futur Évian Championship sera le premier Majeur féminin à se dérouler sur le vieux continent.