1

Francesco Molinari, 1er Italien Majeur

L’Italien Francesco Molinari a remporté dimanche le British Open sur le parcours de Carnoustie, devenant ainsi le 1er joueur Italien vainqueur d’un tournoi Majeur.

-8, c’est donc le score qu’il fallait faire pour remporter la Claret Jug sur un parcours brûlé et asséché par le soleil et le vent (il n’a plu que le vendredi matin). 8 birdies, aucun bogey, voilà la carte de score finale de Francesco Molinari. Il valide du même coup sa présence dans l’équipe européenne de Ryder Cup fin septembre au Golf National.

Les leaders au matin du dernier jour, Jordan Spieth, Kevin Kisner, Xander Schauffele, Kevin Chappell se sont tous écroulés dimanche.

Mais au delà de la victoire de Molinari, surnommé la Machina (la machine), le monde du golf a eu l’impression samedi et dimanche de revenir quelques années en arrière par la magie d’un seul homme : Tiger Woods.
Alors qu’il n’avait pas réussi à battre le parcours les 2 premiers jours en jouant square, il attaqua le samedi tambour battant, finissant à -5 et le dimanche il continua sur sa lancée au point à un moment d’être seul en tête du tournoi à -7. Et tout le monde se mit à rêver d’un 15ème Titre Majeur pour le Tigre. Malheureusement un mauvais coup de fer dans le rough suivi d’une mauvaise approche entraîna un double bogey suivi d’un bogey le firent redescendre au classement. Un dernier birdie suivi de 2 par et il finissait encore une fois dans le top 6 à -5.

Et maintenant tout le monde se met à rêver de voir Tiger Woods non pas seulement en tant que vice-capitaine de l’équipe amériaine de Ryder Cup, mais en tant que joueur de la prochaine Ryder Cup, grâce à une des 4 places d’invité dont dispose Jim Furick, le capitaine.




Patrick Reed remporte le Masters 2018

L’américain Patrick Reed a remporté le Masters 2018 avec 1 coup d’avance sur Rickie Fowler. Jordan Spieth complète ce podium entièrement américain.

Le Texan a tenu bon, rendant une carte de -1 à la fin du 4ème tour, pour résister aux assauts de ses 2 compatriotes lancés à ses trousses. Jordan Spieth a fait une remontée extraordinaire, frôlant avec une carte de -8 le record du parcours (-9) à cause d’un malheureux bogey au 18ème trou. Ricky Fowler a lui joué -5, mais a été comme trop souvent un peu trop timide sur ses attaques de greens.

L’irlandais Rory Mc Ilroy, parti en dernière partie avec Patrick Reed avec 2 coups de retard, a tenu son rang jusqu’à l’amen corner, mais quelques petites erreurs l’ont fait plonger au classement à la 5ème place à -9 (carte de +2 pour la journée).

Tiger Woods était bien sur très attendu, mais après une carte dans le par le samedi, il n’avait plus aucune chance de l’emporter, ce qui ne l’a pas empêché de rendre une carte sous le par à -3 dimanche, pour finir à à la 32ème place avec un score total de +1.




Bad time pour Jordan Spieth

spieth-abudhabi-badtiime-250L’américain Jordan Spieth a été le premier joueur sanctionné par les arbitres de l’European Tour, suite à l’application des nouvelles règles pour lutter contre le jeu lent, lors de l’Abu Dhabi Championship.

Voici ces nouvelles règles mises en place à partir de 2016 :

Les golfeurs ont droit à 40 secondes pour tapper leur balle – 50 secondes s’ils jouent en première position. Le nouveau règlement instaure deux types de pénalités : le « monitoring » et le « timing ». Dès qu’un groupe est estimé ne pas être en position, les joueurs sont avertis qu’ils sont « surveillés ». La cumulation de deux pénalités aura pour effet une amende de 2 600€. Un joueur mettant deux fois le temps autorisé (80 ou 100 secondes) aura automatiquement un point de pénalité, qu’il soit en position ou non.

Cette nouvelle politique, appelée Pace of Play (Cadence de Jeu), a été voulue par le nouveau PDG de l’European Tour Keith Pelley, et sera effective sur tous les tournois sanctionnés entièrement par l’European Tour.

Jordan Spieth a pris un point de pénalité pour avoir mis 70 secondes pour putter pour birdie au trou n° 8 (par 5).

« Ça n’a pas de sens à mes yeux« , a déclaré Jordan Spieth. « Mon temps de jeu n’a pas eu d’effets négatifs sur le tour. Rory et Rickie ont également été surpris ». En effet, Rory McIlroy n’a pas compris le côté rationnel de la pénalité. « C’était étrange comme pénalité. Parfois c’est une question de bon sens. Si nous sommes en position, il n’y a aucune raison de nous chronométrer« .

Mais il n’est pas le seul a s’être fait prendre par la patrouille le week end dernier. L’Anglais Daniel Brooks a reçu une pénalité lors du deuxième tour et le Français Benjamin Hébert a rejoint le groupe des sanctionnés lors de la dernière journée de dimanche.
Le but de l’European Tour est clairement de faire descendre le temps de jeu sur 18 en partie de 2 à moins de  4h30.

[youtube]https://youtu.be/zIZh4Fb_b9o[/youtube]




Jordan Spieth a tout raflé à Atlanta

L’américain Jordan Spieth, 22 ans, a tout raflé à Atlanta lors du Tour Championship disputé sur le parcours East Lake en Georgie, pour le compte des playoff de la FedEx Cup.

jordan spieth gagne la fedex cup
Le respect entre Spieth et Stenson

Mal parti pourtant lors de ces playoff, puisqu’il avait raté le cut lors de 2 premiers tournois, Jordan Pieth avait su se remobiliser lors du BMW Championship la semaine dernière, remporté par Jason Day, pour rester dans le coup pour la victoire finale. Jeudi, au démarrage de ce tournoi final, 5 joueurs pouvaient potentiellement rafler la mise : Jason Day, tout récent n°1 mondial,  Henrik Stenson, Rickye Fowler, Rory McIlroy et donc Jordan Spieth. Il leur suffisait de remporter cet ultime tournoi pour être sacré.

Stenson partait le plus vite en claquant un -7 sur le premier tour pendant que Jason, Rickye et Rory faisaient du sur place en jouant aux alentour du par. Seul Jordan tenait la distance. Mais tout le monde connait l’édage qui dit « Qui part comme un lion, finit comme un c.. », et bien c’est ce qui arrivât.  Encore en tête à la fin du 2ème tour, il voyait Spieth passer devant le samedi soir avec 1 coup d’avance, et ne parvenait pas à combler ce retard, sauf au trou n°7 à la faveur d’un bogey de l’américain pour un birdie du suédois. Mais Jordan Spieth remettait rapidement la main sur le trophée en rentrant 2 birdies de suite pour reprendre 2 coups d’avance. Qui allaient grossir pour finalement se conclure 4 coups d’écart, laissant Stenson deuxième en compagnie du jeune Dany Lee et de Justin Rose.

Golf – PGA – Spieth au sommet !

Avec cette cinquième victoire cette saison, Jordan Spieth fait tomber les records :

  • Plus jeune joueur à gagner 22 millions de dollars dans le monde
  • Plus jeune vainqueur de la FedEx Cup
  • Premier joueur à gagner le Masters et le FedEx Cup

Il redevient bien sur n°1 mondial ce lundi matin.

Arrivé en position de leader au classement mondial et au classement de la FedEx Cup, Jason Day finit 10e et perd donc gros en Géorgie. Rory McIlroy a explosé en vol avec une carte de 74 avec quatre bogeys en cinq coups à l’aller et un triple-bogey terrible au 17.

La saison 2015-2016 du PGA Tour démarre dans deux semaines au Frys.com Open.




L’USPGA pour Jason Day, #1 ranking pour Spieth

L’Australien Jason Day a remporté dimanche l’USPGA à Whistling Straits, son premier Majeur en carrière, en battant de 3 coups l’Américain Jordan Spieth (-20 contre -17).

jason-day-uspga2015-200Très ému à la fin de son 4ème tour, joué tout en contrôle, Jason Day a réellement marqué de son empreinte cette 97ème édition du PGA Championship.

«Je ne n’étais pas destiné à être là où je suis aujourd’hui raconte Jason, sanglotant sur le green du 18. J’ai perdu mon père à l’âge de 12 ans et puis j’ai rencontré Colin (Swatton son caddy de toujours). Partager cette aventure avec lui, remonter le 18e trou à ses côtés est un moment unique. Je ne pourrai jamais l’oublier


L’autre grand gagnant de cette journée est Jordan Spieth, 22 ans seulement, qui devient n°1 mondial en détrônant l’irlandais Rory McIlroy.

«C’est le meilleur lot de consolation que je puisse avoir, de loin. J’ai joué un golf solide toute la semaine. Je joue -11 sur le week-end dans un draw pas évident et j’avais toujours une chance de gagner. J’ai eu quelques opportunités de mettre la pression sur Jason mais à chaque fois, il a fermé la porte.»
«J’ai vécu une année fabuleuse et au final c’est une défaite facile à digérer parce que j’ai le sentiment d’avoir fait tout ce qu’il fallait pour l’emporter. Devenir numéro mondial était l’un de mes objectifs. Quand je regarde en arrière et la constance dont j’ai fait preuve et la capacité à élever mon jeu dans les gros tournois me donne beaucoup de confiance. Être numéro un est un grand honneur que vous voulez conserver le plus longtemps possible.»

ranking-golf

Avec cette victoire, la 5ème de sa carrière, Jason Day prend la 3ème place mondiale.




L’extra-terrestre Jordan Spieth

jordan-spieth-200Le Masters 2015 a livré son vainqueur et cette année encore c’est un magnifique vainqueur. 2ème l’an passé, Jordan Spieth a survolé le tournoi de bout en bout pour l’emporter sur le score de -18 et en faisant voler en éclat plusieurs records détenus par Tiger Woods ou Jack Nicklaus. Nous avons vraiment vu jouer pendant 4 jours l’extra-terrestre Jordan Spieth.

Voici la liste des records que ce jeune homme bien sous tous rapports a battu ou  égalé :

– 270, le total des 4 jours, à égalité avec Tiger Woods en 1997
– -14 et -16, scores les plus bas après 36 et 54 trous
– 21.7, son âge, ce qui en fait le deuxième plus jeune vainqueur derrière le Tigre, qui avait 4 mois de moins en 1997
– 28, le nombre de birdies sur les 4 tours du tournoi, soit 3 de plus que Phil Mickelson en 2001
– 69.1, sa moyenne de scores lors de ses 2 présences au Masters (2014-2015)
– 43, son score sur l’Amen Corner lors des 4 tours
– 106, son nombre de putts. Seuls Dustin Johnson et Steve Stricker ont moins putté.

Avec cette victoire, Spieth grimpera au deuxième rang du classement mondial. Il est devenu le deuxième joueur depuis 1940 à récolter trois victoires sur le circuit de la PGA, dont une en tournoi du grand chelem, avant l’âge de 22 ans.