1

Solheim Cup, c’est parti

La Solheim Cup 2019 se joue depuis ce matin jusqu’à dimanche sur le parcours de Gleneagles en Ecosse. Et il flotte un doux parfum de revanche sur cette édition.

Comme en Ryder Cup chez les hommes, 12 américaines vont se mesurer à 12 européennes dans le même format (depuis 2002) : Trois jours en match-play. Les deux premiers jours, il y a quatre foursomes et quatre quatre-balles (un le matin et un l’après-midi). Le dimanche, toutes les joueuses de chaque équipe s’affrontent en matchs individuels.

Histoire de la Solheim Cup

Créée en 1990 par Karsten et Louise Solheim, créateur de la marque Ping. La première édition de la Solheim Cup a eu lieu en Floride au Lake Nona Golf & Country Club. Les Américaines avaient gagné 11,5 à 4,5. Elles totalisent actuellement dix victoires contre cinq pour l’Europe.

Une Française dans l’équipe

Cocorico ! Cette année est d’autant plus intéressante que nous avons une joueuse française dans l’équipe qui n’est autre que Céline Boutier. Après avoir réalisé une fantastique saison sur le LPGA, elle a été choisie par Catriona Matthew pour intégrer l’équipe. Céline Boutier devient la sixième joueuse française à prendre part à cette compétition. Avant elle, Marie-Laure de Lorenzi (1990, 1996, 1998), Patricia Meunier-Lebouc (2000, 2003), Ludivine Kreutz (2005), Gwladys Nocera (2005, 2007, 2009, 2015) et Karine Icher (2002, 2013, 2015, 2017) y avaient participé.

Voici la composition des équipes 

Équipe américaine :

Juli Inkster (capitaine)
Lexi Thompson, 5-2-4
Nelly Korda, rookie
Danielle Kang, 3-1-0
Lizette Salas, 4-4-2
Jessica Korda, 1-2-1
Megan Khang, rookie
Marina Alex, rookie
Brittany Altomare, rookie
Angel Yin, 1-1-1
Annie Park, rookie
Morgan Pressel, 10-7-2 (Choix du capitaine)
Ally McDonald, rookie

Équipe européenne :

Catriona Matthew (Capitaine)
Carlota Ciganda, 5-4-2
Anne van Dam, rookie
Caroline Hedwall, 7-3-1
Charley Hull, 7-3-1
Georgia Hall, 2-3-0 Azahara Munoz, 4-6-1
Caroline Masson, 3-6-2
Anna Nordqvist, 11-7-2
Bronte Law, rookie (Choix du capitaine)
Celine Boutier, rookie (Choix du capitaine)
Jodi Ewart Shadoff, 3-4-0 (Choix du capitaine)
Suzann Pettersen, 16-11-6 (Choix du capitaine)




Céline Boutier en Solheim Cup

Céline Boutier a été sélectionnée par la capitaine de l’équipe d’Europe de Solheim Cup, Catriona Matthew pour la rencontre contre les USA qui se déroulera du 13 au 15 septembre en Ecosse sur le parcours de Gleneagles.

Céline devient ainsi la 6ème française a être sélectionnée pour cette compétition par équipe après Marie-Laure de Lorenzi (1990, 1996, 1998), Patricia Meunier-Lebouc (2000, 2003), Ludivine Kreutz (2005), Gwladys Nocera (2005, 2007, 2009, 2015) et Karine Icher (2002, 2013, 2015, 2017).

La réaction de Céline :

«Je suis très contente d’avoir été choisie par Catriona Matthew pour faire partie de l’équipe européenne de Solheim Cup. Mais je ne veux pas juste participer. Je veux la gagner ! » à indiqué Céline Boutier « Depuis toute petite, je rêve de disputer la Solheim Cup, donc c’est vraiment incroyable d’être ici, à cette conférence de presse, et de savoir que mon rêve va devenir réalité dans un mois ! » s’est réjouie la lauréate du Vic Open en début de saison sur le LPGA Tour« Avoir pu m’entraîner ce matin sur ce parcours où s’est disputée la Ryder Cup  était fantastique, et je pense que ce tracé va bien convenir à mon jeu. » 

L’équipe d’Europe pour la Solheim Cup 2019 :

  • Carlota Ciganda (Espagne)
  • Anne Van Dam (Pays-Bas)
  • Caroline Hedwall (Suède)
  • Charley Hull (Angleterre)
  • Georgia Hall (Angleterre)
  • Azahara Muñoz (Espagne)
  • Caroline Masson (Allemagne)
  • Anna Nordqvist (Suède)
  • Céline Boutier (France)
  • Bronte Law (Angleterre)
  • Jodi Ewart Shadoff (Angleterre)
  • Suzann Petersen (Norvège)

L’épreuve de qualification finale pour l’équipe américaine se terminera par le CP Ladies Open au Canada, du 22 au 26 Août, de nombreuses joueuses se battent encore pour se joindre à leur équipe et défendre le titre en Ecosse le mois prochain.

Lexi ThompsonNelly Korda, Danielle Kang, Lisette Salas et Jessica Korda sont déjà qualifiées en attente Cristie Kerr et Stacy Lewis, auraient besoin de gagner l’Omnium CP  pour revendiquer leur place au sein de l’équipe sans avoir besoin d’une wild card de la capitaine Juli Inkster.