1

Bilan de la saison 2018

Comme tous les ans, petit bilan de la saison 2018 qui vient de s’achever entre changement de clubs et changement de golf.

Les chiffres tout d’abord.

2018 fut une année pleine contrairement à 2017 qui avait été amputée de quelques mois suite à mon opération de la main. A part une grosse blessure au dos début juin qui a traîné un bon mois 1/2 (sciatique à bascule), j’ai joué toute l’année.

J’ai joué 128 parties de golf, ce qui fait une partie tous les 2.8 jours. Comme Donald Trump loool. J’ai rentré la balle dans 2109 trous (il y a eu des parcours incomplets (canicule, pluie, fatigue)).

J’ai fait 10 compétitions en individuel et 10 en double.

Bilan sportif.

J’ai attaqué ma saison au golf de Seyssins en étant 10,4 d’index. J’ai profité de l’hiver pour changer ma série de fers, pour prendre des fers Srixon shaft graphite Recoil F3 moins traumatisants pour mes bras. Une petite remontée à 10,5 en avril par la faute du directeur du golf, et hop j’ai attaqué la descente d’index à Charmeil fin avril en jouant 6. résultat l’index est descendu à 9,3. Ayant décidé de ne plus jouer en compétition à Seyssins que je devais quitter le 1er juin pour Charmeil, je n’ai joué que l’Open Solid’Aix à Aix les Bains et un match inter-entreprise à La Sorelle pour remonter à 9,5 entre fin avril et fin mai (à part un scramble a 2 avec ma chérie pour faire plaisir aux organisateurs).

Arrivé comme abonné à Charmeil, je suis de suite redescendu à 8.9 lors du Trophée BMW (2ème Net de la compétition en jouant 5). Et là, paf! la blessure le lendemain pendant 1 mois 1/2. Adieu le dernier match de championnat avec l’AS Police, adieu la Golfy Cup et les Estivales de l’été de Charmeil.

Retour en compétition fin juillet, sans préparation ni entrainement, puis le Trophée Canal+ à Aix les Bains (que je ne referai plus) pour un index remonté à 9,1. 1 semaine de vacances en Espagne m’a reboosté et permis de travailler dans de très bonnes conditions. La Coupe Mercedes début septembre ne se passait pas très bien (9,2), mais fin septembre avec les Délices du Sommelier de mon ami Nicolas Santi me permettait en jouant 9 de redescendre à 9,0 (8,8 si un SSJ de m… ne m’avait pas enlevé 1 pt de stableford). La dernière compétition individuelle (So Cup) ne comptait pas pour cause de mauvaises conditions de jeu durant 6 trous (brouillard).

J’ai fait un stage avec mon ami Guillaume Grampayre (Séjour Golf Tour) en Espagne fin octobre qui m’a permis de travailler quelques points essentiels du long jeu et au putting. Et durant ce stage, j’ai réalisé mon 1er Trou en 1!! Champagne !!

Je ne me fixe pas d’objectifs pour 2019 mais j’aimerais bien descendre encore un peu mon index. Le seul vrai objectif est de m’amuser et de réussir à gérer certains moments de frustration lorsque les parties sont lentes.

Rendez-vous début 2020 pour le bilan de 2019 🙂




L’Europe remporte la Ryder Cup

L’équipe européenne a remporté dimanche la 42ème édition de la Ryder Cup sur le golf National à Saint-Quentin en Yvelines sur le score de 17 1/2 à 10 1/2.

Portée par le duo d’enfer Fleetwood/Molinari, qui a remporté ses 4 matchs de double vendredi et samedi, L’Europe a nettement surclassé l’équipe des USA, dans laquelle Tiger Woods et Phil Mickelson, les 2 invités prestigieux du Capitaine Furyck, ont été très loin de leur niveau en perdant tous les matchs qu’ils ont disputé (4/4 et 2/2).

Pourtant les Américains avaient bien débuté la rencontre vendredi matin en remportant 3 des 4 « 4 balles » disputés. Mais les Européens remettaient tout de suite les pendules à l’heure en infligeant un 4/0 l’après-midi en foursomes, chose qui n’était jamais arrivé auparavant. L’Europe virait en tête au soir du 1er jour avec 5 à 3.

Le samedi matin l’Europe continuait sur sa lancée en remportant la 2ème session de « 4 balles » 3 à 1, portant la marque 8 à 4. La rencontre s’équilibrait l’après-midi en foursomes avec le score de 2 à 2, portant la marque à 10 à 6 avant les 12 simples du dimanche.

Dimanche, l’apothéose était en vue et c’est exactement de qui allait se passer.

Voici les 12 matchs

Les Européens ne lâchaient pas l’affaire et même si certains matchs semblaient vouloir tourner en faveur  des USA, les joueurs européens recollaient au score et écœuraient les Américains. Molinari remportait son 5ème match du week end, faisant de lui l’homme de cette Ryder Cup, les invités du capitaine Björn (Stenson, Casey, Garcia et Poulter) ramenaient 3 points 1/2 sur 4. Seul Fleetwood, sans doute un peu trop fatigué, explosait contre Tony Finau. Le symbole de cette équipe était sur le trou 18 le Suédois Noren, qui menait 1up et qui, tout en sachant que c’était gagné, enquillait une ficelle de 8 mètres pour birdie alors que son adversaire avait déjà fait birdie (approche à 20 cm du trou) pour ne pas partager son match et ramener un point entier à son équipe.

Au final, l’Europe mettait la main sur la Ryder Cup sur le score de 17 1/2 à 10 1/2.

Rendez-vous dans 2 ans aux Etats Unis.




Bonne et Heureuse Année 2018

Je vous présente tous mes voeux de bonheur, de santé et de prospérité pour l’année 2018 qui commence.




Ryder Cup 2018, bienvenue en France

Ce mardi 17 mai la Ryder Cup 2018 a été officiellement attribuée à la France. Après avoir brillamment défendu son dossier d’organisation, la Fédération française de golf soutenue par le gouvernement et le golf français dans son ensemble a remporté de haute lutte cette compétition qui la mettait aux prises avec l’Espagne, le Portugal, la Hollande et l’Allemagne, ses principaux concurrents.

Le fameux parcours de l’Albatros accueillera donc la 42° édition de la Ryder Cup et nous, golfeurs français auront la chance de voir évoluer sur nos greens ce qui se fait de mieux dans le monde du golf mondial.

C’est une grande joie pour le golf français, et cela va donner le coup de fouet nécessaire au développement du golf français. Cela récompense également tout le travail fait en amont par la fédération et ses partenaires.