1

Rory Mcilroy remporte son 1er Rolex Series

rory mcilroyLundi 30 janvier, l’Irlandais du Nord Rory McIlroy, n°1 mondial, a remporté le 1er Rolex Series de sa carrière sur le parcours du Hero Dubai Desert Classic. C’est sa troisième victoire lors de ce tournoi, mais la 1ère fois en Rolex Series.

Le suspense

Parti avec 3 coups d’avance sur la concurrence, Rory a du faire face à une charge magnifique de son meilleur ennemi, l’Américain Patrick Reed, joueur du Liv Golf, qui est revenu à son niveau au milieu du parcours à -18. Les 2 joueurs ne se quittaient plus, faisant même un bogey pour les ramener à -17 sur le même trou.

Mais l’Irlandais passait la surmultipliée au trou 17, le fameux par 4 de la polémique hier avec Patrick Reed et sa balle perchée en haut d’un palmier, en réalisant le birdie après avoir pris le green en 1, alors que son concurrent ne faisait que le par. 1 coup d’avance au départ du 72 ème et dernier tour, un par 5 dont le green est en île et sur lequel Rory avait perdu le tournoi l’an passé contre Viktor Hovland en mettant son 2ème coup dans l’eau et où il avait fait la même erreur hier lors du 3ème tour.

La fin irrespirable

Reed avait mis un missile pleine piste et pris le green en 2 juste dans la partie devant lui et puttait pour l’eagle. 2 putts plus tard, il revenait à -18 à égalité avec l’Irlandais. Rory cette fois tapait le driver mais le tapait si bien et si longue que sa balle prenait le fairway mais finissait dans le rough au bord de la pièce d’eau. Impossible d’attaque le green en 2, sagement il tapait un coup de fer de placement puis à 85m du mât, il tapait un coup de wedge pour se placer à 4m environ du trou. Un dernier putt pour birdie et la victoire était à lui à -19, 1 coup devant l’Américain.

Ce 1er Rolex Series en carrière, ce qui apparaissait comme une incongruité au vu de ses nombreuses victoires en Majeurs, sur le PGA Tour et le DP World Tour, vient enrichir encore un peu plus sa légende.




Extraordinaire victoire de Victor Perez à Abu Dhabi

victor perezLe Français Victor Perez a signé sur le parcours Yas Links d’Abu Dhabi une retentissante victoire, sa 1ère en lors d’un Rolex Series. Il s’est offert ainsi sa troisième victoire en carrière sur le Tour Européen. Jusqu’à cette semaine, jamais un golfeur français ne s’était imposé en Rolex Series, l’élite des tournois du circuit européen.

Parti avec 2 coups de retard il ne lui a fallu que 2 trous (birdie-birdie) pour revenir à hauteur des leaders sur un Yas Links très jouable (pour ne pas dire facile) comme l’atteste le record du parcours signé dans la matinée par Sami Valimaki (62). Avec 6 birdies en 11 trous, il confirmait sa suprématie sur la concurrence pourtant emmenée par Francesco Molinari, son capitaine en Hero Cup la semaine dernière, Shawn Lowry ou encore Min Woo Lee. Tout son jeu était en place en atteste son coup de fer-7 parfait au trou 11.

Pourtant, malgré un sauvetage de par d’un putt de 2.5M au 13, il lâchait quand même un coup sur le 14 d’un vilain 3 putts. C’est alors que la magie a opéré. Au 15, il réenclenche la machine à birdie pour prendre 1 coup d’avance de nouveau. Puis au 17, le dernier par 3 du parcours, le génie qu’il est a fait lever et hurler les foules et les commentateurs de télévision. Ensablé dans le bunker au bordu du green, Perez réussit ce qui est déjà un des coups de l’année 2023 alors qu’il est clairement menacé par Lee et Soderbergh. Une sortie de bunker lobée, d’abord trop longue mais dont l’effet rétro et la pente lui offrant un birdie à la fois spectaculaire, inattendu et décisif. 2 coups d’avance au départ du 18, pour tout le monde il venait de plier le tournoi.

Pourtant une dernière frayeur au 18 où il concédait un bogey et il pouvait laisser échapper quelques larmes d’émotion.

C’est donc la troisième victoire de Perez sur le circuit européen, après le Dunhill Links 2019 puis du Dutch Open en juin dernier. Sept ans après la victoire surprise de Gary Stal à ce même tournoi (qui n’était alors pas Rolex Series), c’est un succès bien plus prévisible, signé par celui qui a déjà atteint la 29e place mondiale en 2020.




Luke Donald impressionnant à Abu Dhabi

luke donald abu dhabiLe capitaine de l’équipe européenne de Ryder Cup 2023 Luke Donald a été impressionnant lors du 1er tour de l’Abu Dhabi HSBC Championship.

Associé au Français Antoine Rozner, il a certainement voulu lui montrer de quoi il était encore capable sur un parcours aussi difficile que ce Yas Links. Une carte de -8 (64), avec un seul petit bogey au 3 pour 9 birdies et voilà comment on prend la tête de ce 1er Rolex Series de la saison. L’ancien n°1 mondial devance d’un petit coup l’Italien Guido Migliozzi et l’Australien Jason Scrivener.

Luke Donald parviendra-t-il à garder le rythme demain dans le vent et sur les greens rapides comme de la glace ? Rendez-vous à 12h15 pour son 2ème tour, toujours accompagné d’Antoine Rozner.

Les Français qui sont 7 au départ s’en sont pas mal sorti. Le meilleur à -4 sans le moindre bogey est le revenant Alex Lévy, de retour à la compétition 11 mois après sa double hernie discale décelée au Maroc, suivi d’Antoine Rozner à -3, puis Mathieu Pavon à -2, Victor Perez et Julien Brun à -1. Déjà largués à +4, Victor Dubuisson et Julien Guerrier vont devoir cravacher pour demain pour passer le cut. Mais Dubush sera-t-il encore là, c’es(t la question qui est sur toutes les lèvres depuis ses nombreux abandons en 2022!

Le leaderboard des Français

abu dhabi leaderborad

 




L’Europe Continentale remporte la Hero Cup

adrian meronk hero cupAu terme des 10 simples joués ce dimanche sur le parcours d’Abu Dhabi, l’équipe des Continentaux a remporté la Hero Cup sur le score de 14,5 à 10,5.

Bien emmenés par leur capitaine Francesco Molinari qui a remporté son simple 3 et 2 contre Shane Lowry, les joueurs continentaux ont confirmé leur ascendant sur les joueurs britanniques ce dimanche lors des simples. Après 3 sessions (1 four balls et 2 foursomes) ils menaient de 2 points samedi soir. Les 10 simples étaient donc décisifs pour l’obtention du titre.

Francesco Molinari, Nicolai Hojgaard, Adrian Meronk, Victor Perez, Peter Straka et Guido Migliozzi ont apporté les derniers points. C’est le Polonais Meronk qui s’est chargé de la victoire décisive dans le match 6 aux dépens de l’Anglais Callum Shinkwin (1up).


Côté français, Victor Perez a conclu son bon week-end en équipe (1 nul en fourballs, 2 victoires en foursomes avec Guido Migliozzi) par un succès en simple contre Jordan Smith (4&2) tandis qu’Antoine Rozner s’inclinait face à Tyrell Hatton (5&4).

Au global, le bilan français est largement positif avec la victoire en Hero Cup et une balance favorable : 4 victoires, un nul et 3 défaites . Sur le plan individuel, Perez peut être très satisfait de l’expérience tandis que Rozner est surement quelque peu déçu avec 1 victoire en fourballs (associé à Thomas Detry) et trois défaites en foursomes (deux fois avec Adrian Meronk) puis en simple.




Hero Cup, Les Continentaux toujours en tête avant les simples

perez migliozzi hero cupLa deuxième journée de la Hero Cup a vu après 2 sessions de foursomes les Continentaux accroître un peu leur avance sur les Britanniques en menant 8,5 à 6,5 avant les simples de dimanche.

Tout se jouera dimanche à partir de 10h35 (7h35 en France) sur le parcours d’Abu Dhabi.

Samedi matin

La 1ère session de foursomes samedi matin a vu les 2 équipes partager les points. 2 victoires, 2 défaites et un nul renvoyaient les équipes dos à dos avant d’attaquer la 2ème session de foursomes. A noter la belle victoire de Victor Perez associé à Guido Migliozzi 3 et 2 contre Shane Lowry et Seamus Power et la défaite sur le green du 18 d’Antoine Rozner associé à Adrian Meronk contre Jordan Smith et Robert Macintyre, la faute à un putting défaillant du polonais.

On tournait donc à 5 1/2 à 4 1/2.

Samedi après-midi

A 14h30 démarrait les deuxièmes foursomes. Molinari toujours associé à Hoojgaard remportait une 3ème victoire en 3 matchs,, cette fois sur la paire Ferguson/Mansell. Le duo Staka/Detry s’imposait sur le green du 18 sur la paire Hatton/Lowry, bien aidés par une ficelle de 10m du Belge. Victor Perez toujours associé à l’italien Migliozzi remportait une deuxième victoire dans la journée sur la paire Pwer/Macyntire, sur le score de 2 et 1 après avoir été 4up sur le retour. En revanche Antoine Rozner associé à Adrian Meronk perdait une 2ème fois de la journée cette fois contre Scinkwin/Wallace, cette fois encore à cause du putting défaillant du Polonais. Tommy Fleetwood associé à Jordan Smith battait la paire Pieters/Noren sur le score de 2 et 1.

Avantage donc 8.5 à 6.5 pour les Continentaux avant les 10 simples de demain.

Voici les simples dans l’ordre de départ :

10h35 (7h35 en France) Francesco Molinari (Ita) / Shane Lowry (Irl)

10h45 (7h45 en France) Thomas Pieters (Bel) / Tommy Fleetwood (Ang)

10h55 (7h55 en France) Antoine Rozner (Fra) / Tyrrell Hatton (Ang)

11h05 (8h05 en France) Nicolaï Højgaard (Dan) / Seamus Power (Irl)

11h15 (8h15 en France) Thomas Detry (Bel) / Matt Wallace (Ang)

11h25 (8h25 en France) Adrian Meronk (Pol) / Callum Shinkwin (Ang)

11h35 (8h35 en France) Victor Perez (Fra) / Jordan Smith (Ang)

11h45 (8h45 en France) Sepp Straka (Aut) / Ewen Ferguson (Eco)

11h55 (8h55 en France) Alex Noren (Sue) / Robert MacIntyre (Eco)

12h05 (9h05 en France) Guido Migliozzi (Ita) / Richard Mansell (Ang)

A suivre sur Golf+ à partir de 10h30.




Hero Cup, les Continentaux mènent la danse

En Hero Cup, après la session de 4 balles de ce vendredi matin, l’équipe des Européens Continentaux mène devant l’équipe de Grande-Bretagne & Irelande sur le score de 3 à 2.

Bien emmenés par la paire Noren/Pieters, les Continentaux ont mené la vie dure à cette équipe britannique. Le Danois et le Belge ont remporté leur match 1up, Antoine Rozner et Thomas Detry (Bel) ont battu Tyrrel Hatton et Jordan Smith sur le score de 2up, Victor Perez et Guido Miliozzi (Ita) partagent leur match avec Callum Skinkwin et Matt Wallace, tout comme Francesco Molinaro et Nicolaï Hojgaard. Seuls Sepp Straka et Adrian Meronk ont perdu lourdement 4 et 3.

Petite vidéo de la victoire de la paire Rozner/Detry

Demain matin samedi (4h30 heure française), début de la 1ère session de foursomes dont voici ci-dessous les pairings.

hero cup pairings foursomes

Puis à partir de 9h30, début de la 2ème session de foursomes. Cette Hero Cup 2023 est bien lancée.




Jon Rahm gagne, Colin Morikawa s’effondre

sentry tournament of championsLe dernier tour du Sentry Tournament of Champions nous a livré un final auquel peu de gens osaient rêver : la victoire de Jon Rahm et l’effondrement de Colin Morikawa. Après avoir perdu l’an passé contre l’ovni Cameron Smith et sa victoire record à -33, l’Espagnol a cette fois bénéficié d’un scénario improbable.

La balade de Morikawa

Pendant 3 tours et 54 trous l’américain possédait 6 coups d’avance sur Jon Rham. Il passait même à +9 au trou 2 du 4ème tour. Et tout allait bien jusqu’au trou n°14. Il avançait sur le parcours sourire aux lèvres, il se promenait littéralement sur ce parcours ultra compliqué. Les autres étaient là pour faire de la figuration et le seul suspense était de savoir si Scottie Schefller allait pouvoir prendre le sceptre de n°1 mondial à Rory MacIlroy qui était absent. Il lui fallait finir sur le podium pour que cela se réalise.

L’erreur qui change tout

Alors qu’il venait de jouer 67 trous sans faire un seul petit bogey, le trou n° 14 venait mettre un grain de sable dans une machine bien huilée. Une sortie de bunker topée pour 1 premier bogey, puis au 15 une approche grattée et la balle qui lui revient dans les pieds pour un deuxième bogey de rang puis une autre gratte au trou 16!  3 coups de perdus alors que dans le même temps, Jon Rham faisait birdie-birdie-birdie-eagle du 12 au 15.

L’envol de Rham

En l’espace de 5 trous Jon Rham était repassé devant Morikawa (-6 coups de retard  à 2 coups d’avance) et n’allait plus laisser échapper cette victoire inespérée.

 «J’ai commencé à y croire après mon eagle du 15, quand j’ai vu qu’il n’y avait plus qu’un coup d’écart, révélait-il. En sachant que je jouais très bien.» 

Un dernier birdie chacun sur le 18 scellait l’affaire et envoyait Rahm au paradis et Morikawa en enfer.

C’est la 8ème victoire de sa carrière et il remonte à la 4ème place mondiale.

Morikawa est-il maudit ?

C’est la 2ème fois que Colin Morikawa laisse échapper une victoire alors qu’il a beaucoup d’avance. La 1ère c’était lors du Hero World Challenge en 2021 alors qu’il avait 5 coups d’avance.

Scheffler toujours dauphin de McIlroy

Scottie Scheffler reste n°2 mondial puisqu’il n’a pu finir pieux que 7ème alors que le podium lui garantissait de reprendre le trône de n°1 mondial.

Les Highlights




Rozner remporte le Mautitius Open

antoine roznerAntoine Rozner est bien en train de devenir le meilleur golfeur français en cette fin d’année 2022. Il a remporté haut la main le Mauritius Open qui s’est disputé cette année sur le golf de Mont Choisy.

Il enregistre ainsi sa troisième victoire sur le DP World Tour. En tête le vendredi et le samedi soir avec 2 coups d’avance sur un autre Français, Julien Brun, il a confirmé le dimanche avec  panache dans des conditions très venteuses en l’emportant avec 5 coups d’avance sur l’Espagnol Alfredo Garcia-Heredia.

Le Parisien du Racing La Boulie a glané sa troisième victoire sur le DP World Tour et son 5e titre professionnel en carrière.

« C’était incroyable, je ne pouvais pas rêver meilleure façon de finir l’année, s’est réjoui le vainqueur. Je me sens comme à la maison ici à l’île Maurice , j’espère revivre ce genre de moment plus régulièrement. »

Son compatriote et duo sur ce quatrième tour, Julien Brun termine aussi sur le podium en 3e position à -12 en réalisant 3 birdies et 3 bogeys. Jeong Weon Ko le talonne en 4e position à -11 avec une journée solide en effectuant un eagle, 3 birdies et 2 bogeys.

A noter quand même que les 11 français au départ cette semaine ont tous franchi le cut. Pierre Pineau est 11e à -8 , Julien Guerrier est 14e à -7, Oihan Guillamoundeguy 27e à -2, Matthieu Pavon est 32e à -1, Ugo Coussaud est 40e à +1, David Ravetto et Gary Stal sont 45e à +2 et Joël Stalter est 49e à +3.