Thomas Levet l’a fait !!

Dimanche 3 juillet, Thomas Levet a remporté l’Alstom Open de France, avec un coup d’avance sur Mark Foster et Thorbjorn Olesen. Il succède ainsi au dernier français vainqueur de cet Open, Jean-François Remesy.
C’est dans une ambiance délirante qui donne une parfaite idée de ce que sera la Ryder Cup 2018 au Golf National que Thomas Levet a ravi les spectateurs, exceptionnellement nombreux pour ce dernier tour (plus de 52 000 sur les 4 jours du tournoi), en devenant le 6e Tricolore à remporter SON Open national, le premier depuis le doublé de Jean-François Remésy (2004 et 2005).
Voici les réactions à chaud des Français :


Alstom Open de France : Réactions des Français… par Alstom_Open_de_France

ultime carte de 70 (-1), auréolée de 4 birdies pour 3 bogeys, pour au final s’imposer avec un coup d’avance. Un succès, le 6e de sa carrière sur le Circuit Européen, qui arrive à point nommé pour le Floridien d’adoption, grand artisan de la victoire de la candidature Française pour la réception de la Ryder Cup 2018 sur ce même parcours de l’Albatros. «C’est dingue. Cette victoire est un rêve ! Je savais que 3 coups de retard, ce n’était pas insurmontable sur ce parcours où tout peut basculer sur un coup. C’était vraiment serré, mais je me suis accroché. C’est juste incroyable de gagner ici, à Paris, tout près de La Boulie, où j’ai commencé à jouer, devant mes amis et mes enfants qui me voient gagner en « live », pour la première fois. C’est un sentiment vraiment incroyable ! Et puis, je remercie vraiment le public qui m’a tellement soutenu sur les 36 derniers trous ! Je peux vous dire qu’ils sont prêts pour la Ryder Cup ! C’est incroyable !»

Pour sa première saison complète sur le Circuit européen, et sa découverte du Gof National, le Danois de 21 ans, Thornbjorn Olesen réalise quand même une très belle semaine et signe sa troisième 2e place de l’année, en 16 tournois. Seul regret pour lui, avoir laissé échapper le play-off au 18. «Je pensais avoir fait un bon putt, mais non… Tant pis ! En tout cas, j’ai vécu une journée incroyable, comme le public français. Même si je sais qu’il soutenait Thomas, c’était super. C’était vraiment sympa à vivre, même pour moi. C’est la première fois que je joue devant une telle foule, j’espère juste faire un peu mieux la prochaine fois ! »

Déception également pour l’Anglais Mark Foster, qui pointait en tête jusqu’au 11e trou de ce dernier tour, avant d’enchaîner double bogey et bogey sur les 2 trous suivants. Au final, avec aucun birdie sur sa dernière carte, l’Anglais termine 2e ex-æquo à -6. Décidément, être en dernière partie ne lui sourit pas, c’est en effet la 4e fois qu’il laisse échapper la victoire dans cette situation !

Même s’il ne s’est jamais vraiment montré en mesure de jouer la gagne sur ce dernier tour, conclu par une carte de 73 (+2), le métronome allemand Martin Kaymer termine néanmoins seul 4e, et remplit donc son objectif de la semaine : terminer dans le Top 8 du tournoi et s’emparer de la 3e place mondiale. « J’ai fait trop d’erreurs pour gagner aujourd’hui ! Maintenant, j’ai hâte d’être au British Open, car chaque jour j’ai touché la balle mieux que la veille, ce qui m’a permis d’y croire encore. Et si je n’avais pas si mal débuté aujourd’hui, j’aurai vraiment eu des chances de l’emporter, mais Thomas est un beau vainqueur ! »

Enfin, le plus malheureux de cette dernière journée est incontestablement James Morrison. Leader à l’issue du 2e, puis du 3e tour, l’Anglais a littéralement volé en éclats dans cette dernière journée, rendant une carte de 78 (+7) pour finalement se classer 7e ex-æquo avec un score total en -2.

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *