The Evian Invitationnal

evian-invitationnal-02-200
Franck Riboud et Jacques Bungert accompagnés de la vice-présidente du LPGA.

En marge du 5ème Majeur des filles, The Evian Championship, se déroulait sur le parcours d’Evian une qualification sur 2 jours pour les joueuses non directement admissibles. C’est dans ce cadre que j’ai été invité avec ma chérie à participer à The Evian Invitationnal le 1er juin, qui rassemblait tout ce que la France compte comme gratin journalistique et bloguesque ayant le golf comme activité principale.

La conférence de presse de Franck Riboud, le mentor de ce tournoi et de Jacques Bungert, le directeur de l’Evian Championship, nous a confirmé qu’ils oeuvrent exclusivement pour le bien être des joueuses, en leur offrant des capacités d’accueil exceptionnelles et en leur permettant de vivre de leur passion. Les modifications du parcours depuis qu’Evian est devenu un Majeur se poursuivent, d’ailleurs la n°2 du LPGA était présente afin de voir les améliorations demandées. Et cela se poursuivra encore longtemps au fil de ans. Franck Riboud est là pour secouer le cocotier pour la survie du golf féminin européen en rappelant la précarité qui touche énormément de joueuses européennes.

evian-invitationnal-01-200
Nanna Koerstz Madsen et Maria Verchenova entourées de Jacques Bungert à gauche et Franck Riboud à droite

Coté sportif, après 2 tours de compétitions, ce sont la Russe Maria Verchenova a fait un retour remarqué sur les greens d’Evian (sa dernière venue datait de 2011) en remportant cette qualification sur le score de -1.  A 30 ans, la très jolie russe a montré qu’elle en avait encore sous le pied.
Deuxième et également qualifiée, la jeune danoise de 21 ans Nanna Koerstz Madsen , grâce sur tout à un superbe eagle au 15. Avec un coup d’avance, elle prive les deux leaders de la veille, Anne Van Dam et Amy Boulden, ainsi que les Françaises Ariane Provot et Valentine Derrey, d’une participation au 5e et dernier Majeur de la saison.

evian-invitationnal-03-200
Laurent Agostini et ma pomme

Sinon nous étions également incités à participer à une petite compétition de golf en formule greensome. Ce n’est pas la formule que je préfère loin de là, mais le sort m’a réservé comme partenaire Laurent Agostini, qui tient l’excellent site JeudeGolf.org  et si le démarrage a été difficile au trou n°6, (on partait su 1 ou du 6) avec un quadruple bogey, le reste a été bien meilleur puisque nous avons joué +15  sur un parcours préparé pour la qualification des filles. Autant vous dire que les greens ressemblaient plus à des miroirs et les roughs étaient des avaleurs de balles. J’ai découvert un parcours merveilleux, avec des vues magnifiques sur les montagnes et sur le lac Léman, un parcours physique et technique sur lequel la moindre défaillance se paye cash. J’ai aussi eu la chance de croiser mon idole chez les commentateurs de golf, le toujours jeune et sémillant Fabrice Tarnaud (coach également sur Golfinfinity.net) qui m’a accordé un selfie juste avant de taper son premier drive. Au final, nous sommes 2ème en net ce qui était totalement imprévu.

Si j’ai la chance d’être réinvité à cette manifestation, j’accepterais avec plaisir une nouvelle fois.

Galerie photos (merci à Laurence ma chérie pour m’avoir servi de photographe comme d’habitude).

« 1 de 5 »

 

image_pdfimage_print