Rory McIlroy s’octroie le Players

L’Irlandais n’aurait pas pu souhaiter meilleur dénouement le jour de la Saint-Patrick, la fête de tous les Irlandais, qu’en remportant ce que l’on appelle le 5ème Majeur, le Players Championship.

L’ancien N.1 mondial a rendu une dernière carte de 70 (-2) pour un total de 272 (-16) et a empoché sur le prestigieux parcours du TPC Sawgrass le 15e titre PGA de sa carrière. Il a devancé d’un coup l’Américain Jim Furyk, 2e (273, -15) et deux coups l’Anglais Eddie Pepperell et le Vénézuélien Jhonattan Vegas, 3e ex aequo (274, -14).

Grâce à cette victoire il rejoint le club très fermé des joueurs ayant remporté 15 titres avant leurs 30 ans : Jack Nicklaus et Tiger Woods.

A 1 mois du Masters, seul Majeur qui manque à son palmarès, il envoie un signal fort aux autres joueurs en se plaçant comme favori naturel.

 « Cela fait quelques semaines déjà que je tourne autour de la victoire, cela m’a aidé, car je me sens de plus en plus en confiance », a expliqué le Nord-Irlandais, qui s’était déjà classé cinq fois dans le top 10 d’une épreuve PGA cette année.

Mais rien n’a été facile pour l’ex n° 1 mondial qui partait avec un coup de retard sur la tête. Très vite, comme la quasi-intégralité du champ, Rors pliait face aux conditions délicates balayant la scène. Balle dans l’eau dès le 4 et double bogey, +2 après huit trous, ses chances étaient de plus en plus minces. Mais le cador de l’Ulster ne comptait pas laisser une nouvelle chance de succès lui filer entre les pattes un dimanche. Birdies aux 9, 11 et 12 pour prendre seul la tête à 15 sous le par. Un par vendangé au 14 (putt de 1m30 manqué) laissait pourtant planer les fantômes de ses récents échecs dominicaux. Sauf qu’une nouvelle fois deux birdies aux 15 et 16 puis deux solides pars pour finir permettaient à Rory de repartir avec le trophée tant attendu.

Les highlights de Rory lors de ce dernier tour.

image_pdfimage_print