Retour sur ma saison 2014

image_pdfimage_print

saison-2014-moiComme tous les ans je fais un petit retour sur ma saison précédente, donc 2014. Non pas que je veuille me mettre en avant, encore que comme c’est mon site, je fais ce que je veux (lool), mais cela m’aide aussi à voir les plus et les moins par rapport aux années d’avant depuis que je joue au golf, donc ce sera ma 8ème année.

J’ai attaqué la saison par un changement de série de fers. Je suis passé des Cleveland CG7 tour en shaft acier régular aux Taylormade TP 90 en shaft graphite stiff (du 5 au P). Du coup, mon mal au coude gauche a disparu quasi immédiatement. De plus, j’ai gagné un peu en longueur.

Second changement d’importance, j’ai signé au golf de Charmeil. J’avais besoin de jouer sur un vrai 18 trous, beau, bien entretenu et où la convivialité était de mise. Et mon choix était le bon. Seul bémol, il est très difficile de jouer avec les très bons joueurs du club, ils forment une sorte de caste et ne jouent qu’entre eux. Mais j’ai fait la connaissance de gens charmants et agréables.

Mon index état de 9.7 en janvier et je m’étais un peu enflammé en disant que je voulais passer 7 fin 2014!! Irréalisable à moins de m’entrainer comme un malade. Et surtout sans arrêter de changer de putter, passant d’un putter à grip classique à un autre avec gros grip! Au total, j’ai réussi 2 belles , très belles cartes dans la saison : au golf du Clou en inter-entreprise en avril où j’ai joué 8 et à Charmeil pour le Trophée Mercedes en septembre où j’ai rendu une carte de 7. Pour le reste ça a été plutôt moyen-moyen, j’ai fait le yo-yo toute la saison. Finalement donc je finis à 9.3, en étant descendu à 9.1 après le Trophée Mercedes.

saison-2014-02

Pour le reste, j’ai joué de très beaux parcours. En avril, je suis parti jouer avec mes amis les Fondugolf à Beaune et à Chailly. En mai j’ai été jouer à Terre-Blanche, j’y avais gagné un séjour de 3 nuits/4 jours pour 2 et j’ai enfin pu voir ce que ça donnait de jouer sur un parcours digne de l’European Tour. Et bin, c’est chaud bouillant!! En juillet j’ai découvert le parcours des Arcs, parcours de montagne, un peu rustique mais pas inintéressant. Et en octobre, j’ai joué 2 fois sur l’Albatros, au Golf National, dans le cadre de la finale nationale des Greens de l’Espoir. Et là j’ai découvert ce que veut dire un green qui « roule et qui tient la ligne »!! En dehors bien sur des chachis avaleurs de balles (j’en ai perdu 14 en 2 jours pour 18 trouvées) qui obligent à jouer droit.

Au total sur l’année, j’ai joué 100 parcours (amical et compétition) pour 1677 trous.

On va donc attaquer une nouvelle saison avec l’ambition de m’amuser et surtout de travailler le putting, qui est vraiment mon point faible. Et ensuite on verra bien si je suis capable de descendre encore un peu ou pas mon index. Ce n’est pas une priorité, en 8 ans je suis passé de 54 à 9,3 en comptant une saison (2013) où je n’ai fait que remonter.

Rendez-vous début 2016 pour le compte-rendu de cette saison qui s’annonce.

Vous aimerez aussi...