Présidents Cup, la revanche enfin ?

L’heure de la revanche a-t-elle enfin sonné pour l’équipe des Internationaux pour cette 13ème édition de la Présidents Cup ?

Après 11 défaites pour une seule victoire (en 1998, déjà au Royal Melbourne) l’équipe emmenée par Ernie Els va-t-elle réussir à battre l’équipe des états-Unis emmenée par Tiger Woods, capitaine/joueur?

La différence de niveau est-elle toujours aussi criante en 2019 qu’il y a deux ans par exemple, au Liberty National (New Jersey), dans la proche banlieue de New York où les hommes de Steve Stricker, le capitaine, avaient ainsi été sans pitié, laminant 19 points à 11 des Internationaux complètement hors-sujet.

5 rookies de chaque coté, 7 joueurs confirmés de chaque coté, le match semble plus équilibré  que d’habitude.

Tiger Woods peut cette semaine compter sur la fine fleur US, malgré l’absence sur blessure de l’actuel n°1 mondial, Brooks Koepka. Tous occupent une place dans le top 25. Cinq néanmoins découvrent cette compétition par équipe (Patrick Cantlay, Xander Schauffele, Gary Woodland, Bryson DeChambeau et Tony Finau). Même si les deux derniers de cette liste ont déjà participé à la Ryder Cup au Golf National, il y a un an. « Sur le papier, on a effectivement l’avantage, reconnaît prudemment Tiger Woods. Mais jeudi, au coup d’envoi, on sera à 0-0. »

Face à l’armada US, les Internationaux ont soif de revanche. La fessée reçue il y a deux ans sous les yeux de Donald Trump n’a pas été digérée. Cinq des douze sélectionnés par le capitaine sud-africain, Ernie Els, étaient de ce fiasco : les Australiens Adam Scott et Marc Leishman, le Japonais Hideki Matsuyama, le Sud-Africain Louis Oosthuizen et le Canadien Adam Hadwin. Ils sauront très certainement motiver leurs camarades, tous débutants dans cette compétition mais conscients qu’ils peuvent écrire l’histoire. Comme le souligne le Taïwanais CT Pan, membre du PGA Tour. « On a un beau coup à jouer, et en plus, on a l’avantage du terrain. Alors oui, c’est vrai, l’histoire ne plaide pas en notre faveur. Mais nous, on regarde plutôt vers le futur ! »

Verdict dimanche soir après les simples.

Presidents Cup 

L’équipe américaine

Capitaine : Tiger Woods

Vice-capitaines : Fred Couples, Zach Johnson, Steve Stricker

Joueurs : Tiger Woods, Patrick Cantlay, Bryson DeChambeau, Tony Finau, Rickie Fowler, Dustin Johnson, Matt Kuchar, Patrick Reed, Xander Schauffele, Webb Simpson, Justin Thomas, Gary Woodland

L’équipe internationale

Capitaine : Ernie Els (AfS)

Vice-capitaines : KJ Choi (CdS), Trevor Immelman (AfS), Geoff Ogilvy (Aus), Mike Weir (Can)

Joueurs : Hideki Matsuyama (Jap), Adam Scott (Aus), Louis Oosthuizen (AfS), Marc Leishman (Aus), Abraham Ancer (Mex), Li Haotong (Chn), Cameron Smith (Aus), CT Pan (Tpe), Sungjae Im (CdS), Joaquin Niemann (Chi), Adam Hadwin (Can), Byeong-hun An (CdS)

Programme de la Presidents Cup :

Jeudi 12 décembre : cinq Fourballs

Vendredi 13 décembre : cinq Foursomes

Samedi 14 décembre (matin) : quatre Fourballs

Samedi 14 décembre (après-midi) : quatre Foursomes

Dimanche 15 décembre : douze Simples

image_pdfimage_print