L’élite mondiale du golf féminin sera à Evian

image_pdfimage_print

Coup d’envoi, jeudi 13 septembre, de l’Evian Championship, 5e et dernier Majeur de golf au féminin. Un plateau composé des 120 plus grandes joueuses du monde pour un tournoi qui, à l’image de la saison, s’annonce particulièrement disputé. Qui pour succéder à Anna Nordqvist au palmarès de cette 25e édition ? Réponse dimanche 16 septembre.

A quelques jours du lancement du Majeur, le champ final des 120 joueuses de l’Evian Championship 2018, représentant 25 nations, est définitif, offrant la promesse d’un spectacle exceptionnel en clôture de la saison du Grand Chelem féminin. Avec une dotation portée à 3 850 000 $, la 2e plus importante cette année, le tournoi attire toute la hiérarchie internationale. Depuis plusieurs semaines, la lutte pour la couronne mondiale bat son plein entre la Coréenne Sung Hyun Park (24 ans) et la Thaïlandaise Ariya Jutanugarn (22 ans). Si Ariya a lancé les hostilités en s’octroyant la place de N°1 mondiale à l’issue de sa victoire lors de l’US Women’s Open, c’est la jeune Coréenne qui a repris l’avantage en ripostant avec, elle aussi, une victoire en Majeur, lors du KPMG Women’s PGA Championship. Les 2 joueuses comptent chacune 3 victoires en 2018, mais à l’Evian Championship, l’avantage semble aller à Sung Hyun Park, 2e à Evian en 2016, Ariya Jutanugarn ne terminant que 9e la même année.

Au rang des favorites, on compte aussi sur les Coréennes So Yeon Ryu et Inbee Park, championne olympique, et sur la star américaine Lexi Thompson, toutes les trois dans le Top 5 mondial, pour imprimer leur rythme. La Suédoise Anna Nordqvist, vainqueur de l’Evian Championship 2017, aura fort à faire pour conserver son titre. D’autant que cette lutte pour la victoire finale se double d’un autre enjeu : le Rolex Annika Major Award, trophée décerné à la championne des championnes qui signera la meilleure performance à l’issue de 5 Majeurs de l’année. La Suédoise Pernilla Lindberg (vainqueur de l’ANA Inspiration) et la jeune Anglaise Georgia Hall (vainqueur du Ricoh Women’s British Open – N°9 mondiale, 22 ans) sont également bien placées pour le trophée remporté l’an dernier par So Yeon Ryu.

La jeunesse de cette élite mondiale fait écho à la politique engagée par la direction du tournoi pour favoriser l’émergence des championnes de demain. Trois des wildcards sont attribués à des amateurs : la N°6 amateur mondiale, la Suissesse Albane Valenzuela (20 ans), l’Américaine Rachel Heck (16 ans), Rolex Girls Junior Player of the Year, plus jeune amateur à avoir passé le cut lors de l’US Women’s Open 2017 à l’âge de 15 ans et l’Américaine Alana Uriell (22 ans), élue par ses pairs lors de la dernière édition de l’Arnold Palmer Cup disputée en juillet à Evian. La 4e exemption a été accordée à la joueuse professionnelle Natalie Gulbis, championne Evian Masters 2007.

Quatre autres joueuses ont la chance d’entrer dans le champ via les épreuves de Qualifications : Astrid Vayson de Pradenne (Fra) et Karolin Lampert (Ger) au Jabra Ladies Open pour l’Europe, Hae-Ran Ryu (Kor) en Asie et Lauren Coughlin (USA) aux Etats-Unis.

Au total, il y a donc 4 Françaises dans le champ prestigieux de l’Evian Championship 2018 : Céline Boutier, Céline Herbin, Camille Chevalier et Astrid Vayson de Pradenne.

Premiers départs : 7h30 – du trou 1 et du trou 1

Vous aimerez aussi...