L’élite du golf féminin est prête pour l’Evian Championship

Jeudi 25 juillet s’ouvrira le 4ème Majeur (sur 5) de la saison de golf féminin sur le parcours de l’Evian Championship.

Ce tournoi regroupe les 120 meilleures joueurs du monde dans un tournoi qui, comme toute la saison, s’annonce très ouvert. Qui succédera à Angela Stanford comme lauréate de cette 26e édition? La réponse dimanche 28 juillet.

Quelques jours avant le début de ce majeur, le dernier groupe de 120 joueuses du Championnat Evian 2019, représentant 24 nations, est décidé. Un spectacle incroyable s’annonce alors que le tournoi fait son grand retour estival et célèbre son 25e anniversaire. Avec une bourse de prix accrue, maintenant de 4 100 000$, le tournoi attire tous les meilleures joueuses internationales.

Cette 26e édition n’a jamais semblé aussi ouverte: les 20 tournois joués individuellement sur le circuit de la LPGA en 2019 ont été couronnés par 17 champions différents, et les trois vainqueurs du Grand Chelem n’avaient jamais remporté de titre majeur! Ces gagnants incluent deux joueurs de la légion sans fin des Coréens, Jeongeun Lee6 et Ko Jin-Young (recrue de l’année 2018 du circuit de la LPGA), respectivement vainqueurs de l’ANA Inspiration et de l’US Open, avant Hannah Green, 22 ans. L’Australienne a surpris tout le monde au Championnat PGA féminin KPMG, il y a un mois, dans le Minnesota.

Sung Hyun Park, l’une des deux joueuses avec Brooke Henderson à avoir remporté deux titres de la LPGA cette année, a terminé 2e du championnat KPMG PGA féminin il y a quelques semaines pour revenir à la première place mondiale. La Coréenne est évidemment une favorite cette semaine à Evian. Comme l’Américaine Lexi Thompson, 3e place à ANA Inspiration et finaliste à l’US Open, qui semble être l’une des joueuses les plus en forme du moment et probablement la mieux équipée pour succéder à sa compatriote Angela Stanford. Sauf si Nelly Korda (21 ans, États-Unis) fait vibrer le bateau. Les yeux seront également tournés vers Inbee Park, qui est toujours proche du premier rang et vainqueur de l’Evian Masters 2012, qui, si elle remportait le tournoi aujourd’hui, remporterait le Grand Chelem en carrière.

Moins de deux mois avant la Coupe Solheim en Écosse, les joueuses les plus fortes d’Europe, bien que moins nombreuses, peuvent compter sur l’actuelle numéro 1, l’Espagnole Nuria Iturrios, trois fois gagnante cette saison, et Céline Boutier (70e au monde) pour laquelle nous avons évidemment de grands espoirs pour cette semaine. En remportant son premier titre sur la tournée américaine au début de la saison, avant de presque réussir un exploit à l’US Women’s Open début juin, la joueuse française joue maintenant dans une ligue différente et sait qu’elle est parfaitement capable d’être sur le toit du monde. Elle sera épaulée dans le camp français par Céline Herbin, gagnante à Sotogrande, et par la jeune amateur Pauline Roussin-Bouchard, qui a obtenu son entrée en Majeur aux qualifications du Jabra Ladies Open / European. Les qualifications européennes, américaines et asiatiques ont donné à 4 autres joueurs – Annabel Dimmock (ing), Daniela Iacobelli (États-Unis), Cindy Ha (États-Unis) et Shi Hyun Ahn (Kor) – l’opportunité de rejoindre le prestigieux alignement du majeur.

Conformément à la politique mise en place par le jury du tournoi pour favoriser l’émergence des champions de demain, les quatre wildcards ont été attribuées à des joueuses âgées en moyenne de 20 ans: Yealimi Noh (17 ans, États-Unis), Maria Fassi (21 ans, Mex), Julie McCarthy (20 ans, Irl) et Albane Valenzuela (22 ans, Sui).

1er tee-time, jeudi 25 juillet : à 7h du trou 1.

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *