Gary Woodland remporte l’US Open

L’Américain Gary Woodland a remporté dimanche l’US Open sur le parcours de Pebble Beach en devançant le tenant du titre Bruce Koepka de 3 coups. C’est son 1er Majeur en carrière.

Koepka qui espérait conquérir une troisième fois de suite l’US Open, n’a donc pas vu son rêve se réaliser. L’exploit de Willie Anderson n’a donc pas été égalé. Entre 1903 et 1905, ce golfeur américain d’origine écossaise avait enchaîné trois victoires consécutives à l’US Open. Il finit 2ème, comme lors du masters à Augusta.
Il a pourtant attaqué, et fait ce qu’il avait dit la veille, devant les micros des journalistes. C’est-à-dire mettre la pression sur Gary Woodland et Justin Rose qui étaient devant lui. Ses cinq premiers trous furent tout simplement impressionnants de maîtrise et d’adresse avec quatre birdies.

Justin Rose, lui, n’a pas supporté cette pression avec une journée à oublier ponctuée de six bogeys. Ça faisait beaucoup pour espérer inscrire son nom au palmarès du 119e US Open. Même constat pour Rory McIlroy qui, dès le deuxième trou, perdit toute illusion avec un double bogey.

Quant à Tiger Woods, il a connu une semaine difficile sur ce parcours sur lequel il avait en 2000 explosé tout le monde en gagnant avec 15 coups d’avance. Seule éclaircie, ses 9 derniers trous de dimanche où il joue -4, lui permettant enfin de battre le parcours à -2 pour la journée.

 

 

image_pdfimage_print