Finale BMW Golf Trophy

Les 8, 9 et 10 octobre derniers je suis allé à La Baule pour participer à la finale nationale du BMW Golf Trophy. Pour ceux qui suivent ce blog, je vous en avais parlé ici. Je n’étais pas tout seul bien sur puisque mon partenaire Bernard m’accompagnait.

Je ne résiste pas à l’envie de vous narrer ce week-end absolument fantastique que je viens de passer. Information très importante : il a fait un temps merveilleux tout le week-end.

Vendredi nous avons donc pris l’avion à Lyon direction Nantes. Après une petite heure de vol, location d’une voiture (je vous conseille au passage de réserver à l’avance, cela vous évitera de vous faire racketter par le loueur à qui j’ai payé 240€ au lieu de 90 si je m’y étais pris à l’avance !!) direction la station balnéaire de La Baule.
Nous sommes arrivés à l’hôtel l’Hermitage, appartenant au groupe Barrière, vers 11h30. Et là, la féérie commence.

Un employé vient nous ouvrir la porte de la voiture et décharge le coffre de nos bagages. Il part ranger la voiture au garage et ensuite monte nos bagages dans nos chambres respectives.

Thierry Balas, le concessionnaire BMW de Grenoble étant déjà au golf de la Baule, nous nous y rendons après avoir défait nos valises. Thierry nous attendait pour le repas de midi, en compagnie des 6 autres joueurs qu’il a qualifiés dans les clubs de Charmeil, Corrençon et Valence.

A 14h40, reconnaissance du parcours bleu (il y a deux parcours, le bleu et le rouge). Je fais cette reco seul, Bernard désirant ne pas manger trop de force avant la compétition qui nous attend. Ce long par 72 de 6000 M des jaunes est un vrai délice. Mis à part les greens qui ne sont pas en bon état, le reste est parfaitement entretenu. 5h après, retour à l’hôtel pour une douche, et nous rejoignons tous les participants dans le hall de l’hôtel pour un cocktail, l’enregistrement de notre présence, le programme des deux jours, et les petits cadeaux. Déjà à notre arrivée dans la chambre nous attendaient un thermos en aluminium brossé offert par Bose, et une bouteille de vin du Relais de Durfort-Vivens, un Margaux 2006 !! Les hôtesses de Promogolf nous remettent à tous un polo manches longues logoté BMW Golf Trophy. Puis repas au restaurant de l’hôtel, au bord de la plage de La Baule.

Retour à la chambre vers 23h30. Le sommeil a du mal à venir, mais c’est pas trop grave, j’ai l’habitude.

Samedi.

Les choses sérieuses commencent. Lever 7 h, arrivée au club vers 8h15, enregistrement, récupération des cartes de scores (que j’ai perdue, puis retrouvée 😉 ), des balles, des tees, des jetons de practice. A 9h, briefing pour les départs autour du putting-green. Deux groupes ont été créés, le blanc et le bleu (le notre). Les bleus commenceront le samedi en 4 balles sur le parcours rouge et joueront le dimanche en greensome sur le parcours bleu. Les blancs feront donc l’inverse.

Nous partageons notre partie avec deux Stéphanois très sympas, du même index que nous. Je joue très bien sur ce parcours totalement inconnu, 17 au dessus du par, donc mon index, ce qui me ravit. Mon manque de longueur au drive ma pénalise un peu, mais j’ai la satisfaction de driver long (210-220 M ~) et droit quasiment tout le temps. Autre motif de satisfaction, le putting. Jamais je n’ai pris plus de 2 putts sur tout le week-end!! Exceptionnel !!
Des buffets pantagruéliques nous attendaient aux départs du 1 et du 11 afin que nous reprenions des forces.
Résultat de la journée : nous jouons 41 stableford, ce qui nous place dans les 10 premiers.

Après une bière bien fraiche, nous rentrons à l’hôtel pour une douche et un petit dodo d’une heure réparateur avant d’attaquer le diner de gala du soir.
Tout le monde était sur son 31, de grandes table rondes de 12 convives étaient installées dans la salle à manger de l’hôtel. Premières remises de prix du week-end, les concours d’approches et de drive. Un quizz par table ait distribué, avec des questions concernant BMW et le golf. Les Iphones et autres Android ont fonctionné à plein pour trouver les réponses et c’est notre table, appelée Les Amis de Thierry (le concessionnaire), qui remporte ce quizz doté d’un parapluie BMW, de balles logotées, d’une serviette BMW, d’un relève pitch et d’un magnum de champagne que nous avons bu après le repas dans le salon de l’hôtel.
Le repas succulent était accompagné de vins non moins superbes. Bref, à minuit, tout le monde part se coucher pour tenter d’être en forme le lendemain.

Dimanche.

Lever 6h30, départ au golf à 7h30, enregistrement et départ sur le parcours à 8h45, pour la formule greensome. Je ne recommande pas cette formule à ceux qui ont des problèmes d’entente avec leur partenaire car ça peut vite tourner à l’aigre. La pluie prévue n’est jamais arrivée, au contraire du soleil qui a encore une fois inondé le parcours. Nous jouons très mal, +33, ce qui n’est pas compatible avec notre niveau de jeu moyen. Nous jouons cette fois avec des gars du Nord, des Ch’tis, très sympas également.
Fin de la compétition à 14h45, retour à l’hôtel pour se doucher et se changer, laisser à regret la chambre, et une collation nous attend au restaurant avant le remise des prix officielle de cette 23° édition du BMW Golf Trophy.

3 joueurs (en fait une joueuse et deux joueurs) partiront en févier à Phuket, pour disputer la finale internationale cette fois.
A 17h45, direction l’aéroport de Nantes pour un retour à la vie normale, après ces 3 jours extraordinaires.

Je voudrais remercier Thierry Balas et son épouse Marie, pour leur gentillesse et leur disponibilité, toute l’équipe de Promogolf (Audrey, Michel, etc….) pour leur efficacité, les employés de l’Hermitage pour leur accueil, et bien sur ceux qui ont partagé avec moi ces trois jours, les joueurs de Grenoble et Valence : Bernard, Marie, Didier, Michel, Fabien, Maryline, Alain.

Voici un petit diaporama de ce week-end.

You are critical company at least three times more likely to come across grandad, mum, and dad, in children’s fiction than in adult fiction, and at least ten times more likely to find toffee and sweets
image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *