Evian Masters, c’est parti

L’Evian Masters a débuté ce matin pour ce qui sera sa dernière édition avant de devenir le 5ème Majeur de la saison 2013 du LPGA Tour.

Qui succédera à la japonaise Ai Miyazato, déjà vainqueur en 2009 et 2011? Les Françaises engagées (AFONSO Caroline, CAUDAL Anne-Lise, GIQUEL-BETTAN Sophie, ICHER Karine, OCERA Gwladys, SCHAEFFER Jade) sauront-elles se surpasser pour enfin remporter ce prestigieux tournoi?

Le plus doté au monde, avec l’US Open
La Taïwanaise Yani Tseng, numéro un mondiale depuis soixante-quinze semaines, endosse obligatoirement la tenue de grande favorite. Mais elles sont nombreuses à rêver accueillir les parachutistes qui, chaque année, se posent sur le green pour apporter le drapeau de la gagnante de la semaine. À commencer par la Sud-Coréenne Na-yeon Choi, vainqueur du dernier US Open (avec quatre coups d’avance) et très solide n° 2 mondiale.
L’enjeu est d’importance. Outre la haute notoriété que confère un titre sur les bords du lac Léman, l’élite mondiale se partagera une dotation qui est passée de 150 000 $, lors de la création de l’épreuve, à 3 250 000 $ aujourd’hui. Grâce à l’implication du groupe Danone, maison mère des Eaux d’Evian, et la présence fidèle d’un large club de sponsors qui permettent au tournoi d’être le plus doté au monde, à égalité avec l’US Open. Dans ce concert de haute volée, la présence remarquée de six joueuses françaises sera particulièrement suivie. Avec le secret espoir qu’une représentante tricolore soulève le trophée pour la première fois.

La vie en rose
L’ambiance s’annonce donc pétillante. Jamais à court d’idées, les organisateurs (avec la Société générale) proposent no­tamment un tirage au sort pour permettre à trois heureux de partager chaque jour un « pitch and putt » avec une championne sur le trou 18. Ou, pour les non-initiés, la balade « pédagogique » d’un professeur avec micro et oreillettes pour expliquer la technique et la stratégie des championnes.
Dimanche, tous les spectateurs sont invités à porter une touche de rose, la couleur locale, pour fêter la dernière championne de l’Evian Masters. Aussitôt après, toute l’équipe du golf préparera le nouveau parcours. Et le nouveau tournoi majeur deviendra l’Evian Championship.

Petit retour sur l’historique de ce tournoi, où comment passer en 20 ans d’un pro-am à un Majeur.

1904 :comme la date de création de l’Évian Masters Golf Club. Rénové une première fois entre 1988 et 1990 pour accueillir l’Évian Masters, le parcours sera totalement remodelé en septembre prochain en vue de son accession au rang de tournoi Majeur en 2013.

3 : la Suédoise Helen Alfredsson est la seule triple vainqueur de l’épreuve (1994, 1998, 2008).
8 : comme le plus grand nombre de coups d’avance pour une victoire, celle de l’Américaine Paula Creamer en 2005.
18 : l’âge de la plus jeune vainqueur du tournoi, toujours Paula Creamer. À noter que la même année, sa dauphine Michelle Wie n’avait que 15 ans !
21 : c’est le score le plus bas sous le par jamais posté par une vainqueur à Évian, c’était l’oeuvre de l’Américaine Julie Inkster en 2003.
5 : comme le nombre de play-offs disputés dans l’histoire de ce tournoi (1997, 2000, 2007, 2008).
1 : l’an prochain, en devenant Majeur, le futur Évian Championship sera le premier Majeur féminin à se dérouler sur le vieux continent.
image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *