Victor Dubuisson gagne à nouveau

En remportant dimanche le Turkish Airlines Open, Victor Dubuisson a non seulement mis la main sur le deuxième trophée de sa carrière,  dubush-turkish2015-200mais a aussi confirmé tout son talent, après une année 2015 très difficile et moyenne.

Grâce à une qualité de jeu incroyable sur le retour. Avec une carte de 66 (-6) pour finir, le n°1 Français remporte son deuxième titre sur le Tour européen, deux ans après son premier succès ici-même en Turquie.

Qui est Victor?

Petite vidéo de présentation de ce joueur génial et fantastique autant qu’il est fantasque.


Golf – Mag : Dubuisson, un prodige si discret par lequipe




Jordan Spieth a tout raflé à Atlanta

L’américain Jordan Spieth, 22 ans, a tout raflé à Atlanta lors du Tour Championship disputé sur le parcours East Lake en Georgie, pour le compte des playoff de la FedEx Cup.

jordan spieth gagne la fedex cup
Le respect entre Spieth et Stenson

Mal parti pourtant lors de ces playoff, puisqu’il avait raté le cut lors de 2 premiers tournois, Jordan Pieth avait su se remobiliser lors du BMW Championship la semaine dernière, remporté par Jason Day, pour rester dans le coup pour la victoire finale. Jeudi, au démarrage de ce tournoi final, 5 joueurs pouvaient potentiellement rafler la mise : Jason Day, tout récent n°1 mondial,  Henrik Stenson, Rickye Fowler, Rory McIlroy et donc Jordan Spieth. Il leur suffisait de remporter cet ultime tournoi pour être sacré.

Stenson partait le plus vite en claquant un -7 sur le premier tour pendant que Jason, Rickye et Rory faisaient du sur place en jouant aux alentour du par. Seul Jordan tenait la distance. Mais tout le monde connait l’édage qui dit « Qui part comme un lion, finit comme un c.. », et bien c’est ce qui arrivât.  Encore en tête à la fin du 2ème tour, il voyait Spieth passer devant le samedi soir avec 1 coup d’avance, et ne parvenait pas à combler ce retard, sauf au trou n°7 à la faveur d’un bogey de l’américain pour un birdie du suédois. Mais Jordan Spieth remettait rapidement la main sur le trophée en rentrant 2 birdies de suite pour reprendre 2 coups d’avance. Qui allaient grossir pour finalement se conclure 4 coups d’écart, laissant Stenson deuxième en compagnie du jeune Dany Lee et de Justin Rose.

Golf – PGA – Spieth au sommet !

Avec cette cinquième victoire cette saison, Jordan Spieth fait tomber les records :

  • Plus jeune joueur à gagner 22 millions de dollars dans le monde
  • Plus jeune vainqueur de la FedEx Cup
  • Premier joueur à gagner le Masters et le FedEx Cup

Il redevient bien sur n°1 mondial ce lundi matin.

Arrivé en position de leader au classement mondial et au classement de la FedEx Cup, Jason Day finit 10e et perd donc gros en Géorgie. Rory McIlroy a explosé en vol avec une carte de 74 avec quatre bogeys en cinq coups à l’aller et un triple-bogey terrible au 17.

La saison 2015-2016 du PGA Tour démarre dans deux semaines au Frys.com Open.




Jason Day n°1 mondial

Jason Day est devenu pour la 1ère fois de sa carrière n°1 mondial suite à sa victoire dimanche au BMW Championship, 3ème étape des playoff de la FedEx Cupjason dayC’est la 5ème victoire cette saison, 1 de plus que son plus important rival, Jordan Spieth. Et ce n’est peut -être pas fini. Même si il lui suffit de termienr dans le top 5 dimanche prochain au Tour Championship, épreuve finale de la Fed Ex où seuls les 30 premiers du classement sont conviés, il tentera la passe de 3 dans ces playoffs, après avoir remporté la première levée au Barclays  A 27 ans, il s’avoure cette place sur le trône du monde golfique, lui qui y rêvait à 13 ans et qui avait dit vouloir devenir n°1 mondial lors de ses débuts pro sur le PGA Tour en novembre 2007.

Le meilleur de Jason Day en vidéo




Evian Championship, Lydia Ko, ok, Lexi Thompson, ko

L’Evian Championship a rendu son verdict hier en fin d’après midi, en sacrant la Néo-Zélandaise, Lydia Ko, devant l’Américaine Lexi Thompson, lydia ko remporte l'evian champioshippartie hier matin avec 2 coups d’avance, avec 6 coups d’avance. Ko devient ainsi la plus jeune vainqueur de Majeur de l’histoire (18 ans, 4 mois, 20 jours), record que Lexi Thompson (18 ans, 10 mois et 9 jours) avait en poche depuis sa victoire en 2014 au Kraft Nabisco Championship.

La blondinette américaine a même compté 4 coups d’avance sur sa rivale, avant de s’écrouler sous les attaques précises de Lydia Ko. Ko n’a fait qu’n seul bogey sur les 36 derniers trous et a même joué le score le plus bas en majeur sur le dernier tour en scorant 63 (-8) avec 3 birdies à l’aller et 5 au retour. Elle a même enfoncé le clou pour bien montrer qui était la patronne sur ce parcours en faisant son ultime birdie sur le 18, son 72ème et dernier trou.

La chinoise Shanshan Feng à -8 complète le podium.




L’USPGA pour Jason Day, #1 ranking pour Spieth

L’Australien Jason Day a remporté dimanche l’USPGA à Whistling Straits, son premier Majeur en carrière, en battant de 3 coups l’Américain Jordan Spieth (-20 contre -17).

jason-day-uspga2015-200Très ému à la fin de son 4ème tour, joué tout en contrôle, Jason Day a réellement marqué de son empreinte cette 97ème édition du PGA Championship.

«Je ne n’étais pas destiné à être là où je suis aujourd’hui raconte Jason, sanglotant sur le green du 18. J’ai perdu mon père à l’âge de 12 ans et puis j’ai rencontré Colin (Swatton son caddy de toujours). Partager cette aventure avec lui, remonter le 18e trou à ses côtés est un moment unique. Je ne pourrai jamais l’oublier


L’autre grand gagnant de cette journée est Jordan Spieth, 22 ans seulement, qui devient n°1 mondial en détrônant l’irlandais Rory McIlroy.

«C’est le meilleur lot de consolation que je puisse avoir, de loin. J’ai joué un golf solide toute la semaine. Je joue -11 sur le week-end dans un draw pas évident et j’avais toujours une chance de gagner. J’ai eu quelques opportunités de mettre la pression sur Jason mais à chaque fois, il a fermé la porte.»
«J’ai vécu une année fabuleuse et au final c’est une défaite facile à digérer parce que j’ai le sentiment d’avoir fait tout ce qu’il fallait pour l’emporter. Devenir numéro mondial était l’un de mes objectifs. Quand je regarde en arrière et la constance dont j’ai fait preuve et la capacité à élever mon jeu dans les gros tournois me donne beaucoup de confiance. Être numéro un est un grand honneur que vous voulez conserver le plus longtemps possible.»

ranking-golf

Avec cette victoire, la 5ème de sa carrière, Jason Day prend la 3ème place mondiale.




L’extra-terrestre Jordan Spieth

jordan-spieth-200Le Masters 2015 a livré son vainqueur et cette année encore c’est un magnifique vainqueur. 2ème l’an passé, Jordan Spieth a survolé le tournoi de bout en bout pour l’emporter sur le score de -18 et en faisant voler en éclat plusieurs records détenus par Tiger Woods ou Jack Nicklaus. Nous avons vraiment vu jouer pendant 4 jours l’extra-terrestre Jordan Spieth.

Voici la liste des records que ce jeune homme bien sous tous rapports a battu ou  égalé :

– 270, le total des 4 jours, à égalité avec Tiger Woods en 1997
– -14 et -16, scores les plus bas après 36 et 54 trous
– 21.7, son âge, ce qui en fait le deuxième plus jeune vainqueur derrière le Tigre, qui avait 4 mois de moins en 1997
– 28, le nombre de birdies sur les 4 tours du tournoi, soit 3 de plus que Phil Mickelson en 2001
– 69.1, sa moyenne de scores lors de ses 2 présences au Masters (2014-2015)
– 43, son score sur l’Amen Corner lors des 4 tours
– 106, son nombre de putts. Seuls Dustin Johnson et Steve Stricker ont moins putté.

Avec cette victoire, Spieth grimpera au deuxième rang du classement mondial. Il est devenu le deuxième joueur depuis 1940 à récolter trois victoires sur le circuit de la PGA, dont une en tournoi du grand chelem, avant l’âge de 22 ans.




Retour sur ma saison 2014

saison-2014-moiComme tous les ans je fais un petit retour sur ma saison précédente, donc 2014. Non pas que je veuille me mettre en avant, encore que comme c’est mon site, je fais ce que je veux (lool), mais cela m’aide aussi à voir les plus et les moins par rapport aux années d’avant depuis que je joue au golf, donc ce sera ma 8ème année.

J’ai attaqué la saison par un changement de série de fers. Je suis passé des Cleveland CG7 tour en shaft acier régular aux Taylormade TP 90 en shaft graphite stiff (du 5 au P). Du coup, mon mal au coude gauche a disparu quasi immédiatement. De plus, j’ai gagné un peu en longueur.

Second changement d’importance, j’ai signé au golf de Charmeil. J’avais besoin de jouer sur un vrai 18 trous, beau, bien entretenu et où la convivialité était de mise. Et mon choix était le bon. Seul bémol, il est très difficile de jouer avec les très bons joueurs du club, ils forment une sorte de caste et ne jouent qu’entre eux. Mais j’ai fait la connaissance de gens charmants et agréables.

Mon index état de 9.7 en janvier et je m’étais un peu enflammé en disant que je voulais passer 7 fin 2014!! Irréalisable à moins de m’entrainer comme un malade. Et surtout sans arrêter de changer de putter, passant d’un putter à grip classique à un autre avec gros grip! Au total, j’ai réussi 2 belles , très belles cartes dans la saison : au golf du Clou en inter-entreprise en avril où j’ai joué 8 et à Charmeil pour le Trophée Mercedes en septembre où j’ai rendu une carte de 7. Pour le reste ça a été plutôt moyen-moyen, j’ai fait le yo-yo toute la saison. Finalement donc je finis à 9.3, en étant descendu à 9.1 après le Trophée Mercedes.

saison-2014-02

Pour le reste, j’ai joué de très beaux parcours. En avril, je suis parti jouer avec mes amis les Fondugolf à Beaune et à Chailly. En mai j’ai été jouer à Terre-Blanche, j’y avais gagné un séjour de 3 nuits/4 jours pour 2 et j’ai enfin pu voir ce que ça donnait de jouer sur un parcours digne de l’European Tour. Et bin, c’est chaud bouillant!! En juillet j’ai découvert le parcours des Arcs, parcours de montagne, un peu rustique mais pas inintéressant. Et en octobre, j’ai joué 2 fois sur l’Albatros, au Golf National, dans le cadre de la finale nationale des Greens de l’Espoir. Et là j’ai découvert ce que veut dire un green qui « roule et qui tient la ligne »!! En dehors bien sur des chachis avaleurs de balles (j’en ai perdu 14 en 2 jours pour 18 trouvées) qui obligent à jouer droit.

Au total sur l’année, j’ai joué 100 parcours (amical et compétition) pour 1677 trous.

On va donc attaquer une nouvelle saison avec l’ambition de m’amuser et surtout de travailler le putting, qui est vraiment mon point faible. Et ensuite on verra bien si je suis capable de descendre encore un peu ou pas mon index. Ce n’est pas une priorité, en 8 ans je suis passé de 54 à 9,3 en comptant une saison (2013) où je n’ai fait que remonter.

Rendez-vous début 2016 pour le compte-rendu de cette saison qui s’annonce.




Gary Stal, un jeu de fer en acier trempé

stal-abudhabi-250Le jeune Lyonnais de 22 ans Gary Stal a remporté au nez et à la barbe des meilleurs mondiaux l’Abu Dhabi Championship, avec 1 coup d’avance sur le n°1 mondial Rory McIlroy.

Parti dimanche en avant-dernière partie à -12 en compagnie d’Alexander Levy et de Charles Schwartzel, il pointait à 8 longueurs de l’allemand Martin Kaymer qui écrasait la compétition de toute sa classe depuis le jeudi. Petit à petit, il a refait son retard, bénéficiant aussi d’un Kaymer s’écroulant peu à peu à point de perdre 5 coups en 2 trous (double-bogey au 9, triple-bogey au 11). La menace de McIlroy était encore bien réelle et peu s’en est fallu qu’il ne puisse obliger le jeune français à partir en play-off, sa sortie de bunker pour eagle au 18 frôlant le trou.

Il ne restait plus à Gary Stal qu’à assurer le par sur le 18, ce qu’il fit sans coup férir, pour remporter sa plus belle victoire jusqu’à présent. Cette victoire, hormis les 400 000€ de gains lui permet de gagner plus de 250 places au classement mondial et ainsi attaquer le tournoi qui se joue au Quatar cette semaine à la 103ème place mondiale.

kitd.html5loader(« flash_kplayer_968b76a417ds », »http://api.kewego.com/video/getHTML5Thumbnail/?playerKey=306eedd58f91&sig=968b76a417ds »);