Polémique Li Haotong

Dimanche 27 janvier, lors de l’Omega Dubaï Desert Classic, le joueur chinois Li Haotong s’est vu infliger 2 coups de pénalité après avoir rentré son dernier putt au 18. La raison : son caddy l’aurait aidé dans son alignement lors de ce dernier putt, alors que selon les nouvelles règles en vigueur, l’alignement par le caddy est interdit quel que soit l’endroit du parcours.

Regardez bien la vidéo ci dessous :

Si on voit nettement le caddy aider à la lecture de la ligne de putt, on le voit aussi se dégager de cette ligne dès que son joueur de déplace pour prendre son stance. Brandel Chamblee, journaliste expert en golf qui opère depuis très longtemps derrière les micros américains tout le long de l’année, pense que les officiels de l’European Tour ont commis une grossière erreur en donnant cette pénalité au joueur chinois.

Au delà de cette polémique c’est l’ensemble des nouvelles règles applicables depuis le 1er janvier 2019 qui risquent de faire aussi polémique. Et surtout quels seront les joueurs pénalisés.

Prenons l’exemple du putt avec le drapeau, sensé favoriser une plus grande rapidité. Certains le veulent d autres non, résultat on remet et enlève en permanence le drapeau sur les greens en fonction des désirs des uns et des autres et … on perd du temps !

Autre exemple flagrant dimanche lors du dernier tour : le délai imparti pour jouer sa balle qui doit être de 40 secondes. Bryson Dechambeau, le vainqueur de ce tournoi, surnommé le scientifique, prenait systématiquement plus d’une minute avant de taper son coup. Et jamais il n’a été chronométré par un arbitre, alors que beaucoup de joueurs moins renommés que lui se font systématique timés et punir pour jeu lent.

Je pense que cette année nous allons avoir de quoi discuter au bar du club house des golfs français avec toutes les futures polémiques.




Les meilleurs terrains de golf dans le sud des États-Unis

Vous trouverez ici une liste des parcours les plus populaires et pittoresques du sud des Etats-Unis. Donc, si vous êtes un golfeur professionnel, il vous sera utile de savoir que la Californie vous fournit le choix excellent pour profiter des vues et des meilleurs trous aux États-Unis.

Shadow Creek, Las Vegas, Nevada

Quarante-sept millions de dollars pour construire un parcours de golf? Tom Fazio a déclaré que tel budget était nécessaire pour effectuer ce qu’il appelle maintenant une « manipulation totale du site », créant un environnement qui n’existait pas, en construisant des collines et des canyons à l’aide du sol amené du nord de Las Vegas et en pompant beaucoup d’eau.

On peut dire que c’est un lieu typique de Las Vegas des années 1990 avec beaucoup de cascades et d’infrastructure pompeuse. Mais une fois à l’intérieur, vous avez l’impression d’être quelque part au milieu de la Géorgie et vous oubliez complètement que vous êtes à 15 minutes du Las Vegas Strip, une portion de presque 7 km de la partie Sud du « Las Vegas Boulevard », avec le nombre des plus grands hôtels, casinos et centres de villégiature du monde, où les gens se divertissent en jouant les jeux de casino pour le fun, ou bien font la fête 24/7.

Monterey Peninsula Country Club, Pebble Beach, Californie

Pendant une cinquantaine d’années, le Shore Course du Monterey Peninsula Country Club n’avait pas de même popularité que ses voisins, Cypress Point et Pebble Beach. Mais tout a changé en 2016.

Il existe essentiellement deux types de parcours: le Shore Course et le Dune Course. Conçu à l’origine par Robert Baldock en 1960, le Shore Course a été rénové en 2003 par Mike Straintz. Presque chaque année, le parcours est reconnu à l’échelle nationale comme l’un des meilleurs au pays et c’est une fierté absolue pour ses membres. Le Dunes Course a été conçu par Seth Raynor en 1924 et remodelé par Rees Jones en 1998. La dernière rénovation a eu lieu en 2016. Depuis ce temps, le parcours de golf a retrouvé sa popularité.

Avec 13 trous situés le long de la côte de l’océan Pacifique, Monterey Peninsula Country Club est l’un des plus pittoresques parcours de la magnifique péninsule de Monterey. Une superbe combinaison de modélisation structurée et de paysages magnifiques en font une expérience de golf inoubliable. En imaginant à quoi auparavant ressemblait le parcours, puis ce que Strantz a changé, montre clairement à quel point l’utilisation du terrain était remarquable. Un chef-d’œuvre, tout simplement. Mike Strantz fait un excellent travail en utilisant les changements d’élévation naturels en créant des panoramas esthétiques.

 




Golf du Pays Houdanais, un exemple à suivre

Focus aujourd’hui sur un golf atypique, le Golf du Pays Houdanais, dans les Yvelines. Voici une petite présentation de cette pépite golfique.

Le Golf du Pays Houdanais est situé dans les Yvelines, sur la petite commune de Civry la Foret. Inauguré en Mars 2016, ce golf propose deux parcours 9 trous.
Le « Le 360 » est un parcours Pitch and putt. Avec ses départs et ses greens en synthétique, il est idéal pour débuter, s’entraîner au petit jeu ou encore pour jouer l’hiver !
Les « Cascades » est un véritable 9 trous, composé de PAR 3 et même de PAR 4. Avec ses greens rapides, il inflige une discipline exemplaire même aux golfeurs les plus confirmés.

Le golf :

Notre volonté étant la démocratisation de notre sport, nous proposons des tarifs attractifs : 10 € la journée en illimitée ou 30€ le mois en illimité. L’accès est gratuit pour les enfants (-18ans) et nous pouvons prêter du matériel pour les plus novices.
Notre système de réservation est 2.0, c’est à dire que toutes les réservations s’effectuent directement sur notre site web www.golfdupayshoudanais.fr. Le paiement est 100% sécruisé et vous pouvez réserver votre Pass. Vous recevrez une confirmation à conserver sur votre smartphone ou à imprimer et à présenter en cas de contrôle sur les parcours.

Le terrain :

Les parcours sont régulièrement entretenu par une équipe. Les tontes se font une fois par semaine, afin de laisser un coté rustique aux parcours. Les greens sont rapides et le tracé des parcours peut vous remettre en question si vous ne jouez pas la discipline.
Nous organisons des compétitions amicales et des trophées d’entreprises et nous participons aux Hivernales Pitch & Putt 2018. Nous voulons donner une dynamique à cette structure mais au niveau de tous.
Nous essayons d’être actifs sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook et Instagram, en créant des jeux concours par exemple. Nous vous invitons d’ailleurs à rejoindre nos pages pour suivre nos info :
Facebook : https://www.facebook.com/golfdupayshoudanais/



Golfer en Suisse

Grenoble étant seulement à 1h30 de la Suisse, intéressons nous aujourd’hui aux golfs suisses. On sait que la région lémanique regorge de petits bijoux golfiques, mais qu’en est-il réellement?

Golf Club de Genève : une valeur sûre

Fondé en 1921, le Golf club de Genève est situé sur la commune de Van­dœuvres au sommet du coteau de Cologny à dix minutes du centre-ville et à trente minutes de l’aéroport international. Le parcours actuel a été dessiné en 1973 par Robert Trent Jones Senior dans les 46 hectares du parc de Bessinge, un site orné de chênes et de cèdres plusieurs fois centenaires. Créé en 1972, c’est l’un des premiers parcours conçus par Trent Jones en Europe. Les premiers trous permettent d’admirer la ville de Genève et notamment son célèbre Jet d’eau. On tourne la tête et on se retrouve avec une vue imprenable sur les Alpes et le Mont-Blanc. Les 16, 17 et 18, « l’Amen Corner » local peut ruiner une carte. Le 9 et le 18 partagent un double green juste devant le club house. Et pas n’importe quel club house ! Un château à la française. Ce grand classique toujours parfaitement entretenu reçoit chaque année le Rolex Trophy, étape phare du Challenge Tour.
Ce club privé s’ouvre aux visiteurs du mardi au vendredi de 8 heures à 12 heures et après le golf, il est possible de se restaurer et de trouver des compagnes de charme ici.

Domaine impérial : l’incontournable

Souvent désigné meilleur parcours de Suisse dans les classements nationaux et internationaux, le Domaine impérial offre de superbes perspectives sur le Jura et les Alpes. Niché dans un grand parc au bord du lac Léman, à mi-chemin entre Lausanne et Genève, c’est le seul parcours européen qui a été complètement dessiné par le célèbre architecte américain Pete Dye. Rien d’étonnant qu’il soit considéré comme le plus américain des golfs suisses. Avec ses profonds bunkers, ses obstacles d’eau toujours placés de manière stratégique, le tracé se présente comme une sorte de mélange de deux architectures de golf différentes. La majorité des trous de l’aller qui serpentent à travers la forêt s’apparentent à un « Parkland ». Le trou 4 est d’ailleurs considéré comme le plus beau par 5 du monde par le magazine américain Golf Magazine. Ce long dogleg droite dont le fairway se rétrécit à mesure que l’on s’approche du green s’avère bien défendu par un essaim de petits bunkers. Sur le retour, on évolue plus sur un tracé type « links », dans une plaine arborée parsemée de buttes séparant les différents trous. Le trou numéro 16, un par 5, délimité à droite par un très long bunker et à gauche par un lac, est également très spectaculaire. Long des départs arrière de 6 339 mètres, il demeure beaucoup plus accessible des départs normaux. Inauguré en mai 1988 par un long drive du regretté Severiano Ballesteros, le Domaine impérial bénéficie de greens rapides avec un entretien de très grande qualité. Depuis le fairway, les greens ont toujours l’air beaucoup plus petits et moins pentus qu’ils ne le sont effectivement.
Le club house, chargé d’histoire, qui surplombe le lac est grandiose. La villa Prangins a en effet été construite en 1860 pour le prince Napoléon, fils de Jérôme Bonaparte, par l’architecte Émile Trelat, le fondateur de l’école d’architecture de Paris. Ce domaine a appartenu aux Bonaparte au XIXe siècle et aux Habsbourg. La famille impériale d’Au­triche y a vécu pendant son exil de 1919 à 1921. Bref, un lieu d’exception réservé à ses nombreux membres le week-end mais accessible aux greens fees du mardi au vendredi, de 8 h 30 à midi.

Golf Club de Lausanne

C’est à la fin de l’été 1921 qu’Oscar Dollfus, l’initiateur du golf à Lausanne, peut frapper les premières balles. Le parcours ne comprend alors que 9 trous. Toujours sous la présidence d’Oscar Dollfus, le parcours passe à 18 trous en 1931. Et c’est la guerre, avec le fameux Plan Wahlen qui réduira le terrain à 9 trous, avant que le tracé original ne soit ré-ouvert en 1947.
En 1996, l`architecte britannique Jeremy Pern a appliqué une cure de rajeunissement en dotant le parcours de nouveaux greens surélevés, permettant à ce vénérable golf de figurer parmi les plus beaux parcours de Suisse.

Ceci n’est qu’un petit aperçu de l’offre golfique en Suisse. Il existe beaucoup d’autres parcours, divers et variés, qui vous permettront de vous amuser.




L’Open de France passe sous pavillon Chinois

Avec la bénédiction du Tour Européen, le groupe chinois HNA s’associe à l’Open de France et fera exploser sa dotation dès 2017 à hauteur de 7 M$.

Depuis le retrait d’Alstom comme sponsor principal, l’Open de France cherchait une alternative pour continuer d’exister. Devant la menace réelle de voir ce tournoi historique de l’European Tour disparaître, son président Keith Pelley a pris les choses en main et a signé un accord avec le groupe chinois HNA qui devient de ce fait sponsor principal de l’Open de France à compter de 2017.

La dotation fait elle aussi un bond de géant, pour passer de 3 à 7 M de $ (6,3 millions d’euros). Ce montant en fera le tournoi européen le mieux doté ce qui devrait permettre de faire venir les meilleurs joueurs du monde et qui sait, intégrer un jour le clan très fermé des WGC (World Golf Championship).

L’European Tour devient donc dès juillet 2017 le promoteur exclusif de l’Open de France, à la place de la joint-venture entre ASO et la FFG. Cette société associant les deux structures françaises fait aujourd’hui l’objet d’une discussion pour savoir laquelle des deux associés va la racheter. L’Open de France féminin devrait, lui, continuer à être organisé par Amaury Sport Organisation sur les fairways de Chantaco (Pays basque), tandis que le Paris Legends Championship (tournoi senior français) a son avenir pour trois années assuré avec la venue l’été dernier d’Alexis Sikorsky (Pitch & Play).

Tous les autres partenaires sont conviés à continuer leur partenariat avec le tournoi et la FFGolf. BMW et Rolex ont déjà donné leur accord. Lacoste en en train de discuter et Amundi pourrait faire jouer la clause de sorti.

Le groupe chinois HNA n’est pas un inconnu dans l’univers du golf. Début octobre, ce conglomérat qui a fait fortune en une vingtaine d’années autour de sa compagnie d’aviation, a racheté pour plus de 137 millions de dollars une dizaine de parcours de golf autour de Seattle (USA). L’intérêt des Chinois est directement lié à la position qu’occupe aujourd’hui la France sur l’échiquier mondial du golf, avec l’organisation de la prochaine édition de la Ryder Cup, prévue au Golf National en septembre 2018. Une compétition à l’audience exceptionnelle (750 millions de téléspectateurs) qui permet au golf français de se targuer d’être au centre de tous les intérêts de son sport lors des deux prochaines années. (info Figaro Golf)




Mise en place des départs avancés

departs-avances-250La Fédération française de Golf a mis en place récemment des départs avancés devant les boules rouges dans le cadre des travaux pour ouvrir le golf au plus grand nombre.

Ces départs avancés, matérialisés par des boules oranges et violettes, proposent aux joueurs de choisir le départ qui correspond à leur longueur de mise en jeu.  Voici l’article tiré du site de la FFGolf.

Si notre sport a l’avantage sur presque tous les autres, de proposer aux pratiquants une marge de progression importante, quelque soit leur âge lors de la phase de découverte et par la suite, il peut avoir aussi le « défaut » de décourager les meilleures volontés. Impossible d’ignorer aujourd’hui le fait que de nombreux golfeurs « loisir » sont en recherche d’une pratique décomplexée, ou le plaisir serait plus fort, plus immédiat, et les frustrations de l’apprentissage moins décourageantes.

Au tennis, on ne demande pas à un joueur qui découvre ce sport de remporter Roland-Garros dans l’année, ni à un cycliste de fraîche date, de grimper le Tourmalet pendant ses vacances !

Si l’on n’assouplit pas légèrement les objectifs que le joueur de golf peut raisonnablement se fixer, on va continuer à l’entraîner dans un défi peu réaliste, qu’il n’a que peu de chance de pouvoir relever – du moins dans les premières années de pratique –  et de ce fait, on peut s’attendre à le voir se décourager et abandonner le golf en cours de route, en disant : « Décidément, ce sport n’est pas pour moi ! » Et de se tourner vers des activités telles que la marche nordique ou la natation.

Pour remporter un gros challenge (un index, en l’occurrence), il est impératif pour le golfeur, de pouvoir traverser un certain nombre d’étapes et s’offrir ainsi le luxe d’être satisfait des progrès accomplis, après chaque franchissement d’obstacles.

Deux nouveaux départs : orange et violet

D’où l’idée – qui relève de la pure pédagogie – de créer deux départs avancés (devant les « boules » rouges), de sorte que chaque golfeur puisse jouer d’une marque correspondant à sa distance réelle de mise en jeu, telle une réponse préalable à ses aspirations :

–          « Jouer vite et mieux scorer ».
–          « Jouer avec des clubs plus courts vers les greens ».
–          « Putter plus souvent pour des par ou des birdies ».

En terminer (pour un temps) avec les croix, les balles perdues, et cette douloureuse impression qu’on aura beau faire : « On n’y arrivera jamais » !

Le dispositif permet à tous les golfeurs de jouer vite et de mieux scorer, en jouant avec des clubs plus courts vers les greens, en puttant plus souvent pour des pars ou des birdies.
Les clubs seront libres d’organiser leurs compétitions à partir de tous les départs sans distinction de sexe et de couleur de départ. Par exemple, marques rouges pour les dames et les messieurs non classés.

Evaluez votre distance au drive et choisissez votre marque de départ, avec deux nouveaux choix

Départs oranges

Ce départ est préconisé pour les joueurs dont la mise en jeu est inférieure à 120m.
Le parcours sera de +/- 2 700 mètres (base 18 trous) avec une possibilité de gestion de l’index de 54 à 36 pour les catégories jeunes et de 54 à 26,4 pour les autres catégories d’âges. 
La distance totale d’un parcours depuis les départs oranges correspond également à la distance recommandée pour la formation des plus jeunes et le passage des Drapeaux, et pour la catégorie U12 dans le cadre des Grands Prix Jeunes.

Départs violets

Ce départ est préconisé pour les joueurs dont la mise en jeu est entre 120 à 140 m.
Le parcours sera est de +/- 4 200 mètres (base 18 trous) avec possibilité d’une gestion d’index de 54 à 0 pour toutes les catégories d’âges.
La distance totale d’un parcours depuis les départs violets correspond aussi à la distance recommandée pour la catégorie U12 filles.

Et pour mieux vous évaluer,

Départs rouges = mise en jeu de 140 à 160 m
Départs bleu = mise en jeu de 160 à 180 m
Départs jaune = mise en jeu de 180 à 200 m
Départs blanc = mise en jeu > 200 m

A voir maintenant si tous les golfs vont jouer le jeu et proposer ces départs avancés et ensuite si cela permettra encore plus de démocratiser notre sport.




No Women, No Open

Le golf de Muirfield en Ecosse risque de ne pas revoir avant longtemps sur son célèbre parcours le British Open, suite à la décision de poursuivre l’éviction des femmes. En effet, depuis 272 ans, les femmes n’ont pas le droit de fouler les fairways et les greens de ce golf. La semaine dernière se déroulait un vote qui devait décider de poursuivre ou non cette interdiction.

Que croyez vous qu’il se passât? Alors qu’il fallait 2/3 de votre pour la levée de cette interdiction, les partisans du oui à l’ouverture du golf aux femmes ne recueillirent que 64% de votants. Et donc les femmes continuent à être exclues de ce golf.

Le problème est que ce No Women n’a pas plu du tout au président du R&A Martin Slumbers qui a retiré immédiatement de la liste des golfs susceptibles de recevoir l’Open Britannique lors de la rotation annuelle à laquelle il appartenait depuis 1892 (Mickelson a remporté le British Open à Muirfiel en 2003).

« L’Open est l’un des plus grands événements sportifs au monde et ne va pas organiser le tournoi sur un parcours qui n’accepte pas les femmes comme membres », a souligné dans un communiqué Martin Slummers, le président du R&A.

Et donc, tant que la situation restera en l’état, pour Muirfiel, ce sera No Women, No Open!




Carottage? Vous avez dit carottage?

coring-aug-0032Le printemps est bientôt là et avec lui vient l’heure du carottage des greens dans les golfs. Mais à quoi sert donc tout ce travail sur les greens qui nous empêche de putter correctement? Voici un élément de réponse grâce aux jardiniers du  Golf de Mionnay.

Cette opération mécanique à base de sable couplée avec des amendements, de la zéolithe, et permet de re booster et regarnir les greens en début de saison qui ont souffert des maladies hivernales (fusarioses) de plus en plus difficiles à traiter car les hivers sont de plus en plus humides.

Le carottage des greens est indispensable à leur survie, c’est ce qui permet d’aérer les racines du gazon (qui respire plus par ses racines que par ses feuilles).
Le gazon des greens est stressé par les tontes quotidiennes. Il compense en développant un réseau très dense de racines (dont une bonne partie meurt assez vite). Ce réseau forme le feutre, qui est une barrière assez étanche à l’eau et à l’air. En absence d’aération, le gazon finit par mourir, ou être attaqué par diverses maladies. Pour éviter cela, on carotte le green, opération qui consiste à trouer le feutre et remplir les trous d’un sable grossier qui assurera une bonne perméabilité à l’eau et à l’air. Progressivement le taux de sable du sous-sol du green augmente, les vieux greens sont proches de 100% (parfait pour l’aération et les apports d’eau, mauvais pour la conservation des éléments nutritifs accessoires (nitrates, phosphates))
Le sable répandu lors du carottage va disparaitre d’une part grâce aux arrosages, mais surtout les pousses du gazon vont surnager au dessus du sable, c’est comme ça qu’il est majoritairement absorbé. Les trous sont comblés par le sable répandu. Cela met de 10 à 20 jours à disparaitre en fonction de la vigueur de la pousse du gazon et des arrosages.

Vous pouvez aussi trouver l’interview du Greenkeeper du parcours exclusivgolf de Courson (91) ici.