Barbossi-Riviera intègre Golfy

Après le ClubMed d’Opio-en-Provence, Golfy renforce sa présence sur la Côte d’Azur avec l’arrivée du Domaine de Barbossi-Riviera Golf et son hôtel**** Ermitage de l’Oasis. Une toute nouvelle destination « Domaine Golfy » de grande qualité pour les Golfystadors, avec un parcours 18 trous signé Robert Trent Jones Senior dans la baie de Cannes.

Imaginé par Robert Trent Jones Senior sur les hauteurs de la Baie de Cannes, le Riviera Golf de Barbossi est un parcours de 18 trous offrant de superbes vues sur le massif de l’Estérel et les vignes du Domaine. Alternant technicité et choix stratégiques, fairways jalonnés d’une collection de sculptures contemporaines, et greens remarquablement défendus, le Riviera Golf Barbossi est une expérience golfique et culturelle unique sur laquelle veille Alexander Levy, numéro 2 français et ambassadeur maison.

L’Ermitage de l’Oasis**** est l’un des plus beaux hôtels de charme de la Baie de Cannes, situé face à la mer. Entre ciel et mer, où l’art de vivre et la culture règnent avec une collection d’œuvres d’art exceptionnelles installées dans les chambres et les parties communes.
L’élégance et la quiétude prennent une dimension toute particulière avec la vue panoramique sur la Méditerranée, le Riou ou encore le Massif de l’Estérel. Un magnifique jardin arboré entoure l’hôtel auquel les clients ont accès pour se détendre à l’ombre des pins.




Golfy se renforce à Tarragone

Le réseau Golfy, 1er réseau de golfs en France, continue son implantation dans le sud de la Catalogne, à Tarragone, en accueillant le golf de Bonmont Terres Noves.

Cela faisait quelques années que Golfy tentait vainement de faire rentrer ce golf dans leur giron, mais sans succès. Cette fois ça y est, depuis mi avril 2019, le Bonmont est enfin membre du réseau Golfy. Il est le 15ème golf catalan à porter cette enseigne.

Je connais bien ce parcours pour l’avoir joué pas mal de fois et je dois dire qu’allant régulièrement en vacances à Tarragone, ce golf est devenu incontournable de mes périples golfiques.

Fondé en 1990 par l’homme d’affaires suisse Henri F. Lavanchy, également propriétaire du Golf Club de Bonmont en Suisse et du Bonmont Plantation Bay en Floride, ce golf est situé dans un cadre magnifique, dans une végétation typiquement méditerranéenne et non loin des plages de la Costa Dorada, juste au dessus des plages de Miami Playa (25 minutes du centre de Tarragone). Le parcours 18 trous a été conçu par l’un des plus grands experts au monde, Robert Trent Jones Jr., pour captiver et défier ceux qui y jouent.

Ce parcours est très varié, puisqu’il est plat ou quasiment sur les 9 premiers trous, puis à partir du 12, le parcours grimpe assez fortement jusqu’au trou n° 15, puis redescend aussi fortement sur les trous 17 et 18. De nombreux bunkers vous attendent, vous aurez des combes à passer pour atteindre le green, tel le 6, par 3 de 140m des blanches, qui est assez impressionnant la 1ère fois qu’on le joue, ou le 17 (par 5) sur l’approche au green où toute balle trop courte se perdra inexorablement dans le ravin devant vous. Pour les joueurs les moins physiques, je vous conseille de prendre une voiturette. Un golf 9 trous d’entrainement est également présent pour celles et ceux qui ont peu de temps pour jouer.

Le complexe est majestueux, immense, et se situe au milieu d’une résidence faite de villas et d’un hôtel 5 étoiles (en cours de finition en 2018). Plusieurs départs de trous sont d’ailleurs placés devant des jardins et il n’est pas rare de driver devant les habitants qui prennent leur petit-déjeuner (le 13 et le 15 par exemple).

Le club-house est chaleureux, l’accueil remarquable de gentillesse du proshop au caddy master. Le proshop est très bien fourni et les prix sont loin d’être excessifs. Le bar-restaurant possède une vue imprenable sur le trou n°10 et au loin sur la mer Méditerranée. On y mange très bien et les tapas sont fort appréciés par les golfeurs après leur partie et de plus on peux être servi même en milieu d’après midi. Les habitués, espagnols ou anglais, sont sympathiques et jouent volontiers avec tout le monde.

Cette nouvelle est une très bonne nouvelle pour les possesseurs de cartes Golfy qui pourront profiter d’un green fee à un prix encore plus intéressant, le Bonmont n’étant pas un des golfs les plus chers de la région.

Une galerie photos est à disposition ici histoire de vous donner une idée de la splendeur du lieu.

 




Nouveau golf de Roissy, PGA France et Ugolf aux manettes

PGA France et UGOLF, filiale du Groupe Duval, se sont vu confier la gestion du golf international de Roissy. Ce projet public, initié par la commune de Roissy-en-France et porté conjointement avec la communauté d’agglomération Roissy Pays de France, ouvrira courant septembre 2019.

Un golf public international, acteur dynamique du développement local

Situé au cœur d’un centre d’activité majeur, à proximité de l’aéroport, le golf s’étend sur 85 ha et comptera :

  • Un parcours de 18 trous haut de gamme
  • Un practice de 26 postes équipé des dernières technologies
  • Un pitch and putt de 6 trous
  • Un club house, un bar et un restaurant ouvert à tous avec terrasse panoramique sur la Vallée Verte

L’enseignement sera au cœur des priorités, avec l’Académie Jean Van de Velde, mettant au service des joueurs ses compétences acquises tout au long de sa carrière. Il sera ouvert aux jeunes de tous les milieux, notamment au travers d’un programme de golf scolaire unique en France. Le partenariat PGA France / UGOLF portera notamment un tournoi professionnel annuel : le Roissy Van de Velde European Golf Invitational, permettant aux jeunes joueurs du circuit professionnel français de côtoyer des champions de renommée internationale.

Un golf durable

Le golf international de Roissy bénéficie d’un programme de gestion de l’eau optimisée, avec stockage des eaux de pluie dans des bassins et système de dépollution naturelle par oxygénation et phytoépuration. L’arrosage du golf est le plus naturel possible, et des capteurs permettent de déterminer les besoins exacts du gazon pour rationaliser la gestion de l’eau.

Des parcours pédagogiques de découverte de la faune et de la flore, sur 6 km, ont été prévus pour les piétons et les cyclistes.

Un restaurant bistronomique comme centre d’animation pour l’ensemble du secteur

Pour le restaurant, PGA France et UGOLF se sont attachés les services du chef cuisinier passionné de golf, Michel HACHE.

L’ouverture du golf est prévue pour septembre 2019 pour les 9 premiers trous. La totalité du parcours 18 trous ouvrira au second semestre 2020.

Pierre-André UHLEN, Directeur Général de UGOLF, déclare : « La confiance de la Ville de Roissy-en-France et de la communauté d’agglomération Roissy Pays de France nous honore et nous engage. Le golf sera une nouvelle référence mondiale en termes de tracé, de qualité et de notoriété. En partenariat avec la PGA et l’Académie Jean Van de Velde, UGOLF fera du golf de Roissy un golf ouvert à tous, avec comme moteur de développement l’excellence sportive pour les jeunes. Notre objectif est d’avoir une équipe jeunes en 1ère division nationale dès 2023. Nous sommes impatients de nous lancer dans cette belle aventure ».

Eric DOUENNELLE, Président de PGA France, : « Je suis très fier que l’entité que je représente, forte de ses 1500 enseignants et joueurs professionnels, puisse participer au développement d’un tel outil. Nous mettrons toute notre expertise afin que les jeunes de la région apprécient le golf et bien plus encore qu’ils portent les couleurs de la ville dans les grands championnats. L’un de nos membres et grand champion, Jean Van De Velde, saura évidemment les éclairer ».




Golf de Grenoble-Charmeil, le renouveau

Grande première sur Fou de Golf, je vous propose aujourd’hui de faire un tour du propriétaire du golf de Charmeil, après 3 mois de travaux de rénovation.

Jean-Luc Guillaumin, le nouveau propriétaire, a bien voulu répondre à quelques questions. Rencontre aussi avec Daphnée la directrice du golf et Jimmy, le pro du golf, qui nous présentera son nouveau centre d’entrainement.

Passage en revue des nouveautés présentes et futures, que ce soit dans les bâtiments ou sur le parcours.

Quelques photos des nouveautés.

Et maintenant le reportage vidéo.




Polémique Li Haotong

Dimanche 27 janvier, lors de l’Omega Dubaï Desert Classic, le joueur chinois Li Haotong s’est vu infliger 2 coups de pénalité après avoir rentré son dernier putt au 18. La raison : son caddy l’aurait aidé dans son alignement lors de ce dernier putt, alors que selon les nouvelles règles en vigueur, l’alignement par le caddy est interdit quel que soit l’endroit du parcours.

Regardez bien la vidéo ci dessous :

Si on voit nettement le caddy aider à la lecture de la ligne de putt, on le voit aussi se dégager de cette ligne dès que son joueur de déplace pour prendre son stance. Brandel Chamblee, journaliste expert en golf qui opère depuis très longtemps derrière les micros américains tout le long de l’année, pense que les officiels de l’European Tour ont commis une grossière erreur en donnant cette pénalité au joueur chinois.

Au delà de cette polémique c’est l’ensemble des nouvelles règles applicables depuis le 1er janvier 2019 qui risquent de faire aussi polémique. Et surtout quels seront les joueurs pénalisés.

Prenons l’exemple du putt avec le drapeau, sensé favoriser une plus grande rapidité. Certains le veulent d autres non, résultat on remet et enlève en permanence le drapeau sur les greens en fonction des désirs des uns et des autres et … on perd du temps !

Autre exemple flagrant dimanche lors du dernier tour : le délai imparti pour jouer sa balle qui doit être de 40 secondes. Bryson Dechambeau, le vainqueur de ce tournoi, surnommé le scientifique, prenait systématiquement plus d’une minute avant de taper son coup. Et jamais il n’a été chronométré par un arbitre, alors que beaucoup de joueurs moins renommés que lui se font systématique timés et punir pour jeu lent.

Je pense que cette année nous allons avoir de quoi discuter au bar du club house des golfs français avec toutes les futures polémiques.




Les meilleurs terrains de golf dans le sud des États-Unis

Vous trouverez ici une liste des parcours les plus populaires et pittoresques du sud des Etats-Unis. Donc, si vous êtes un golfeur professionnel, il vous sera utile de savoir que la Californie vous fournit le choix excellent pour profiter des vues et des meilleurs trous aux États-Unis.

Shadow Creek, Las Vegas, Nevada

Quarante-sept millions de dollars pour construire un parcours de golf? Tom Fazio a déclaré que tel budget était nécessaire pour effectuer ce qu’il appelle maintenant une « manipulation totale du site », créant un environnement qui n’existait pas, en construisant des collines et des canyons à l’aide du sol amené du nord de Las Vegas et en pompant beaucoup d’eau.

On peut dire que c’est un lieu typique de Las Vegas des années 1990 avec beaucoup de cascades et d’infrastructure pompeuse. Mais une fois à l’intérieur, vous avez l’impression d’être quelque part au milieu de la Géorgie et vous oubliez complètement que vous êtes à 15 minutes du Las Vegas Strip, une portion de presque 7 km de la partie Sud du « Las Vegas Boulevard », avec le nombre des plus grands hôtels, casinos et centres de villégiature du monde, où les gens se divertissent en jouant les jeux de casino pour le fun, ou bien font la fête 24/7.

Monterey Peninsula Country Club, Pebble Beach, Californie

Pendant une cinquantaine d’années, le Shore Course du Monterey Peninsula Country Club n’avait pas de même popularité que ses voisins, Cypress Point et Pebble Beach. Mais tout a changé en 2016.

Il existe essentiellement deux types de parcours: le Shore Course et le Dune Course. Conçu à l’origine par Robert Baldock en 1960, le Shore Course a été rénové en 2003 par Mike Straintz. Presque chaque année, le parcours est reconnu à l’échelle nationale comme l’un des meilleurs au pays et c’est une fierté absolue pour ses membres. Le Dunes Course a été conçu par Seth Raynor en 1924 et remodelé par Rees Jones en 1998. La dernière rénovation a eu lieu en 2016. Depuis ce temps, le parcours de golf a retrouvé sa popularité.

Avec 13 trous situés le long de la côte de l’océan Pacifique, Monterey Peninsula Country Club est l’un des plus pittoresques parcours de la magnifique péninsule de Monterey. Une superbe combinaison de modélisation structurée et de paysages magnifiques en font une expérience de golf inoubliable. En imaginant à quoi auparavant ressemblait le parcours, puis ce que Strantz a changé, montre clairement à quel point l’utilisation du terrain était remarquable. Un chef-d’œuvre, tout simplement. Mike Strantz fait un excellent travail en utilisant les changements d’élévation naturels en créant des panoramas esthétiques.

 




Golf du Pays Houdanais, un exemple à suivre

Focus aujourd’hui sur un golf atypique, le Golf du Pays Houdanais, dans les Yvelines. Voici une petite présentation de cette pépite golfique.

Le Golf du Pays Houdanais est situé dans les Yvelines, sur la petite commune de Civry la Foret. Inauguré en Mars 2016, ce golf propose deux parcours 9 trous.
Le « Le 360 » est un parcours Pitch and putt. Avec ses départs et ses greens en synthétique, il est idéal pour débuter, s’entraîner au petit jeu ou encore pour jouer l’hiver !
Les « Cascades » est un véritable 9 trous, composé de PAR 3 et même de PAR 4. Avec ses greens rapides, il inflige une discipline exemplaire même aux golfeurs les plus confirmés.

Le golf :

Notre volonté étant la démocratisation de notre sport, nous proposons des tarifs attractifs : 10 € la journée en illimitée ou 30€ le mois en illimité. L’accès est gratuit pour les enfants (-18ans) et nous pouvons prêter du matériel pour les plus novices.
Notre système de réservation est 2.0, c’est à dire que toutes les réservations s’effectuent directement sur notre site web www.golfdupayshoudanais.fr. Le paiement est 100% sécruisé et vous pouvez réserver votre Pass. Vous recevrez une confirmation à conserver sur votre smartphone ou à imprimer et à présenter en cas de contrôle sur les parcours.

Le terrain :

Les parcours sont régulièrement entretenu par une équipe. Les tontes se font une fois par semaine, afin de laisser un coté rustique aux parcours. Les greens sont rapides et le tracé des parcours peut vous remettre en question si vous ne jouez pas la discipline.
Nous organisons des compétitions amicales et des trophées d’entreprises et nous participons aux Hivernales Pitch & Putt 2018. Nous voulons donner une dynamique à cette structure mais au niveau de tous.
Nous essayons d’être actifs sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook et Instagram, en créant des jeux concours par exemple. Nous vous invitons d’ailleurs à rejoindre nos pages pour suivre nos info :
Facebook : https://www.facebook.com/golfdupayshoudanais/



Golfer en Suisse

Grenoble étant seulement à 1h30 de la Suisse, intéressons nous aujourd’hui aux golfs suisses. On sait que la région lémanique regorge de petits bijoux golfiques, mais qu’en est-il réellement?

Golf Club de Genève : une valeur sûre

Fondé en 1921, le Golf club de Genève est situé sur la commune de Van­dœuvres au sommet du coteau de Cologny à dix minutes du centre-ville et à trente minutes de l’aéroport international. Le parcours actuel a été dessiné en 1973 par Robert Trent Jones Senior dans les 46 hectares du parc de Bessinge, un site orné de chênes et de cèdres plusieurs fois centenaires. Créé en 1972, c’est l’un des premiers parcours conçus par Trent Jones en Europe. Les premiers trous permettent d’admirer la ville de Genève et notamment son célèbre Jet d’eau. On tourne la tête et on se retrouve avec une vue imprenable sur les Alpes et le Mont-Blanc. Les 16, 17 et 18, « l’Amen Corner » local peut ruiner une carte. Le 9 et le 18 partagent un double green juste devant le club house. Et pas n’importe quel club house ! Un château à la française. Ce grand classique toujours parfaitement entretenu reçoit chaque année le Rolex Trophy, étape phare du Challenge Tour.
Ce club privé s’ouvre aux visiteurs du mardi au vendredi de 8 heures à 12 heures et après le golf, il est possible de se restaurer et de trouver des compagnes de charme ici.

Domaine impérial : l’incontournable

Souvent désigné meilleur parcours de Suisse dans les classements nationaux et internationaux, le Domaine impérial offre de superbes perspectives sur le Jura et les Alpes. Niché dans un grand parc au bord du lac Léman, à mi-chemin entre Lausanne et Genève, c’est le seul parcours européen qui a été complètement dessiné par le célèbre architecte américain Pete Dye. Rien d’étonnant qu’il soit considéré comme le plus américain des golfs suisses. Avec ses profonds bunkers, ses obstacles d’eau toujours placés de manière stratégique, le tracé se présente comme une sorte de mélange de deux architectures de golf différentes. La majorité des trous de l’aller qui serpentent à travers la forêt s’apparentent à un « Parkland ». Le trou 4 est d’ailleurs considéré comme le plus beau par 5 du monde par le magazine américain Golf Magazine. Ce long dogleg droite dont le fairway se rétrécit à mesure que l’on s’approche du green s’avère bien défendu par un essaim de petits bunkers. Sur le retour, on évolue plus sur un tracé type « links », dans une plaine arborée parsemée de buttes séparant les différents trous. Le trou numéro 16, un par 5, délimité à droite par un très long bunker et à gauche par un lac, est également très spectaculaire. Long des départs arrière de 6 339 mètres, il demeure beaucoup plus accessible des départs normaux. Inauguré en mai 1988 par un long drive du regretté Severiano Ballesteros, le Domaine impérial bénéficie de greens rapides avec un entretien de très grande qualité. Depuis le fairway, les greens ont toujours l’air beaucoup plus petits et moins pentus qu’ils ne le sont effectivement.
Le club house, chargé d’histoire, qui surplombe le lac est grandiose. La villa Prangins a en effet été construite en 1860 pour le prince Napoléon, fils de Jérôme Bonaparte, par l’architecte Émile Trelat, le fondateur de l’école d’architecture de Paris. Ce domaine a appartenu aux Bonaparte au XIXe siècle et aux Habsbourg. La famille impériale d’Au­triche y a vécu pendant son exil de 1919 à 1921. Bref, un lieu d’exception réservé à ses nombreux membres le week-end mais accessible aux greens fees du mardi au vendredi, de 8 h 30 à midi.

Golf Club de Lausanne

C’est à la fin de l’été 1921 qu’Oscar Dollfus, l’initiateur du golf à Lausanne, peut frapper les premières balles. Le parcours ne comprend alors que 9 trous. Toujours sous la présidence d’Oscar Dollfus, le parcours passe à 18 trous en 1931. Et c’est la guerre, avec le fameux Plan Wahlen qui réduira le terrain à 9 trous, avant que le tracé original ne soit ré-ouvert en 1947.
En 1996, l`architecte britannique Jeremy Pern a appliqué une cure de rajeunissement en dotant le parcours de nouveaux greens surélevés, permettant à ce vénérable golf de figurer parmi les plus beaux parcours de Suisse.

Ceci n’est qu’un petit aperçu de l’offre golfique en Suisse. Il existe beaucoup d’autres parcours, divers et variés, qui vous permettront de vous amuser.