Report de l’Open de France

L’Open de France qui devait se dérouler du 6 au 9 mai 2021 est officiellement reporté à une date ultérieure. Voici le communiqué conjoint de la Ffgolf et de l’European Tour :

L’European Tour et la Fédération française de Golf annoncent conjointement aujourd’hui le report de l’Open de France, placé sous le patronage de Grégory Havret, dont l’organisation était prévue du 6 au 9 mai 2021, au Golf National, à Saint-Quentin en Yvelines.
La décision fait suite aux annonces de la semaine dernière du Président Emmanuel Macron concernant les nouvelles mesures prises pour endiguer la propagation du COVID-19 à travers toute la France. L’European Tour et la ffgolf vont continuer à travailler ensemble dans le but de trouver une date de report pour l’Open de France, dans le calendrier 2021.
L’organisation de tout événement du European Tour induit le déplacement de centaines de personnes (joueurs, caddies, personnel de production audiovisuelle, organisateurs, officiels, médias) se rendant sur le site de compétition, depuis plus de 25 pays différents. Compte tenu la situation sanitaire actuelle en France, c’est dans un esprit de responsabilité, que l’European Tour et la ffgolf ont pris la décision de reporter l’organisation du tournoi.
Keith Pelley, Chief Executive Officer du European Tour, a déclaré:

« Il est clairement décevant de devoir reporter l’Open de France, en particulier après le travail acharné mené en collaboration entre nos équipes, celles de la ffgolf et les nombreuses parties prenantes impliquées dans l’organisation du tournoi en mai prochain. Nous pensons que c’est la décision responsable qu’il fallait prendre. »

«Nous avons également eu un soutien formidable de la part de l’ambassadeur du tournoi Grégory Havret et des 12 autres joueurs français qui s’étaient engagés à jouer au Golf National et nous continuerons donc à examiner toutes les options possibles, dans l’espoir de reprogrammer le tournoi plus tard cette saison.

Pascal Grizot, Président de la Fédération Française de Golf, a déclaré:

« Nous avons travaillé en étroite collaboration avec le staff de l’European Tour ces derniers mois. Grâce à cette implication de tous les instants, avons réussi à surmonter de nombreux obstacles. Cependant, malgré cela, nous estimons que dans le contexte sanitaire actuel, il n’est ni raisonnable ni responsable d’organiser l’événement en mai. Nous continuerons à travailler main dans la main avec l’European Tour afin d’essayer de trouver une date alternative pour l’Open de France, qui pourrait nous permettre d’accueillir spectateurs et partenaires dans les meilleures conditions.»

L’European Tour examine parallèlement toutes les options possibles pour tenter de combler le créneau désormais vacant du 6 au 9 mai, sur le calendrier du golf professionnel européen.




Compétitions amateurs : reprise le 20 mars

La Fédération française de Golf, emmenée par son nouveau président Pascal Grizot, a réussi à faire fléchir le ministère des Sports pour permettre la reprise des compétitions amateurs dès le 20 mars. Cette reprise, attendue par tous les mordus de golf et de compétitions, se fait bien sous conditions sanitaires.

Les restrictions

Tout d’abord, seuls les abonné(e)s et les membres des clubs de golf peuvent participer aux compétitions de leur club. Impossible donc d’aller disputer le Trophée Machin-Chose dans le golf voisin.

Seules les formules de jeu en simple sont autorisées. Exit donc les scramble à 2, le 4 BMB, les greensome ou foursome, pour le moment. Les interclubs sont également interdits.

– Au départ et sur le parcours les joueurs devront respecter les mesures sanitaires générales (distanciations physiques de 2 mètres en toutes circonstances).
– Nous recommandons aux joueurs de ne pas toucher les drapeaux et les piquets de bornage du terrain. Les joueurs auront la possibilité de le faire uniquement dans le cas où ils se lavent les mains AVANT et APRES cette manipulation avec une solution hydroalcoolique.
– La manipulation des râteaux dans les bunkers est proscrite jusqu’à nouvel ordre.
Les râteaux étant enlevés des bunkers, le ratissage doit se faire avec le pied ou le club. Cependant si ce ratissage grossier affecte manifestement trop l’équité du jeu, il est possible d’autoriser une Règle locale permettant de placer la balle la balle dans le bunker à une longueur de club et ce pas plus près du trou que sa position d’origine. Règle locale type :
Quand la balle du joueur repose dans un bunker, le joueur peut se dégager gratuitement une seule fois en plaçant la balle d’origine ou une autre balle et en la jouant, de cette zone de dégagement.
Point de référence : l’emplacement de la balle d’origine.
Dimension de la zone de dégagement mesurée à partir du point de référence : une longueur de carte de score mais avec ces limitations : la zone de dégagement doit être dans le bunker et ne doit pas être plus près du trou que le point de référence.
Pénalité pour jouer la balle d’un mauvais endroit en infraction avec la Règle locale : pénalité générale
– Chaque joueur doit être en possession d’un flacon de cette solution dans son sac, avec vérification avant le départ soit par le starter, soit par le référent Covid-19 de la compétition. En l’absence de possession de solution hydroalcoolique dans son sac, le joueur ne pourra pas prendre le départ et sera disqualifié.
– Si un joueur ne se lave pas les mains avec la solution hydroalcoolique avant de manipuler un piquet ou un drapeau, il est susceptible d’encourir des pénalités pour infraction au Code de comportement (cf. Règles locales permanentes des épreuves fédérales amateurs).
– A l’exception du match play, les putts ne peuvent pas être donnés en compétition.
– La balle est considérée comme entrée si n’importe quelle partie de la balle est dans le trou, sous la surface du green.
– Interdiction des cadets (pas d’échanges de matériel autorisé) et le nombre d’accompagnants limité à une personne par joueur. L’accompagnant n’est pas autorisé à donner des conseils au joueur. L’accompagnant est également soumis aux règles du Protocole sanitaire.
– Les regroupements dans les zones d’accueil et de départ doivent être limités à 6 personnes.
– L’échange de cartes de scores entre les joueurs n’est pas autorisé. Il est fortement recommandé aux joueurs de noter tous les scores des joueurs de la partie (les 3 scores si c’est une partie en 3 balles).
– À la fin de son parcours, chaque joueur transmet oralement ses scores au bureau de recording et remet sa carte au Comité de l’épreuve.
– A l’issu de l’animation sportive, la tenue d’une remise des prix est proscrite jusqu’à nouvel ordre.
– Les publications (annonce de l’évènement, résultats) sur les réseaux sociaux ou supports de presse locaux sont à proscrire. Il faut privilégier la communication par e-mail auprès des membres / abonnés du club.

Le communiqué de le FfGolf est disponible ici. Les infos de la Fédération sont accessibles ici.




La National Golf Week reportée

La nouvelle vient de tomber, la National Golf Week est officiellement reportée au printemps 2022.

La crise sanitaire du Covid-19 qui secoue la planète entière et qui n’est pas encore terminée 1 an après avoir débuté est bien sur la cause de ce report.

Voici le communiqué de presse

Les nouvelles dates sont du 31 Mars au 2 Avril 2022.




Covid-19, pas de compétitions amateurs

Alors que les joueurs et joueuses pro ont repris le cours de leur carrière sur les parcours du monde entier, les joueurs et joueuses amateurs sont interdits de compétitions depuis le 2ème confinement fin octobre.

Le directeur sportif de la FFGolf, Arnaud Bonardi, explique les raisons de cette interdiction et l’impact de l’évolution des conditions sanitaires sur la pratique compétitive en ce début d’année.

Comment s’organise la pratique compétitive à l’heure actuelle ?

Seules les épreuves professionnelles ou à destination de sportif de haut niveau sont possibles actuellement. Toutes les autres épreuves, individuelles ou par équipes, restent interdites jusqu’à nouvel ordre. Toutefois, au sein des clubs, même si l’organisation de compétitions et d’animations sportives reste proscrite pour les joueurs majeurs, chaque golf peut organiser des compétitions, animations sportives ou encore le passage des drapeaux pour des joueurs mineurs mais uniquement pour les jeunes du même club.

Avez-vous une visibilité sur un retour à la normale ?

Les perspectives sanitaires ne permettent pas d’envisager une reprise dans l’immédiat, ce qui est confirmé par le Ministère des sports que nous avons interrogé. Si les conditions sanitaires n’évoluent pas positivement, nous avons demandé aux ligues d’adopter le principe suivant : annonce de l’annulation ou report au plus tard à J-15 pour les épreuves régionales, les rencontres de différentes natures y compris les tournois interclubs hivernaux, les Grands Prix et autres épreuves similaires (ce qui correspond à la date de clôture des inscriptions pour ce type d’épreuves).

Pourquoi appliquer ce dispositif ?

Sans réelle visibilité sur la durée des contraintes interdisant actuellement la pratique compétitive, cette disposition vise à ne pas annuler « en bloc » toutes ces épreuves, dans l’espoir d’une évolution favorable du contexte sanitaire, qui permettrait leur maintien au calendrier. Pour le moment, il nous semblerait en effet contre-productif d’avoir à annuler des épreuves puis d’avoir à les reprogrammer dans l’urgence.

Qu’en est-il des épreuves du calendrier national ?

Au niveau des épreuves nationales, nous adopterons des principes similaires à savoir annoncer l’annulation ou le report de chaque épreuve à M-1 ce qui est également conforme avec la clôture des inscriptions pour ces compétitions. Nous avons déjà mis en œuvre cette disposition en annonçant le report des Championnats de France individuels (ndlr : Coupes Ganay et Gaveau du 10 au 14 mars) aux joueuses et joueurs inscrits.

Pour le moment et jusqu’à nouvel ordre, les amateurs adultes fans de compétition doivent prendre leur mal en patience en attendant que les conditions sanitaires s’améliorent. Les jeunes quant à eux peuvent participer à des compétitions de clubs.




Les golfs rouvrent le 28 novembre

Suite aux annonces du Président de la République mardi 24 novembre, la Fédération française de Golf a annoncé la réouverture des golfs à compter du samedi 28 Novembre.

Le 1er ministre jeudi matin a même prononcé le mot golf dans son discours:

Il faudra encore se munir d’une attestation mais c’est une bonne nouvelle pour tous les pratiquants, parlementaires et présidents de fédérations de sport de plein air qui ont multiplié les courriers à l’exécutif ces jours derniers.

Les sportifs amateurs pourront ainsi reprendre le chemin des terrains de golf, de tennis ou encore faire de la voile.

Pascal Grizot, vice-président de la Fédération française de golf, a officialisé dans une vidéo publiée ce mercredi, le retour sur les greens pour ce samedi 28 novembre.

Cette réouverture est soumise à certaines conditions sanitaires, notamment celle de la pratique d’un sport pendant 3h dans un rayon de 20km de son domicile. Les golfs 18 vont devoir s’adapter afin de permettre à leur joueurs de pratiquer leur sport favoris dan ce laps de temps, le tajet aller et retour étant bien sur compris.

Un protocole sanitaire est également mis en place. Vous pouvez le retrouver ci-dessous.

 




Le Domaine de Charmeil brave le confinement

Dimanche 1er Novembre, en plein confinement, le Domaine de Charmeil a rouvert son parcours à ses membres et uniquement eux ceux-ci. Bravant vaillamment les interdictions, Jean-Luc Guillaumin, son propriétaire, se dit révolté.

Après avoir mis au courant le maire de Saint-Quentin sur Isère, la ville où est situé le golf, puis avoir travaillé avec un avocat, la décision a été prise samedi après-midi d’ouvrir son parcours. L’hôtel, le restaurant, le bar, les vestiaires restent bien fermés.

Il a mis en place des règles très strictes : interdiction de toucher aux drapeaux, râteaux, de rester sur le parking dès la partie terminée, etc…

Dans cet article du Dauphiné Libéré Jean-Luc Guillaumin se dit « révolté ». Il ne comprend pas pourquoi les grandes surfaces peuvent ouvrir et pas lui. Alors que sur son parcours il y a, selon ses dires, “4 personnes sur 73ha”.

Vous retrouverez le communiqué mis en ligne samedi soir ici et qui précise les conditions de réouverture.

Et le bouche à oreille a fonctionné puisque dimanche 28 joueurs sont venus en bravant les interdictions et une vingtaine ce lundi leur ont emboité le pas.




Reconfinement

Le président Macron a pris la décision devant l’explosion du nombre de cas de personnes contaminées par le Covid-19 de reconfiner la France entière jusqu’au 1er décembre au moins, comme en mars dernier.

Cela signifie pour nous golfeurs amateurs la fermeture de tous les golfs en France. 6 mois seulement après le déconfinement du 11 mai dernier nous sommes revenus à la case départ.

Ce blog n’est pas fait être un tribune politique et pour dire ce que je pense de ce nouveau confinement et des décisions de nos politiques.

Je pense surtout en premier aux structures golfiques qui avaient déjà pris un coup de massue en mars et qui viennent d’en reprendre un second, je pense aux employés de ces golfs qui ont tant donné du 17 mars au 11 mai pour maintenir les parcours et nous les rendre encore plus beaux qu’ils n’étaient avant.

La Fédération française de Golf a publié un communiqué hier que vous pouvez lire ici.




Nouveau protocole sanitaire

La Fédération française de Golf a édité le 24 juin dernier un nouveau document concernant les mesure sanitaires à appliquer dans les golfs français.

Voilà les nouvelles mesures du protocole sanitaire :

  • Règles de distanciation physique :
    • 2 mètres en activités sportives
    • 1 mètre en position statique
  • Limiter les regroupements de plus de 10 personnes au même endroit au sein du golf.
  • Vestiaires : possibilité d’accéder à son casier individuel en traversant les espaces collectifs dans la limite de 10 personnes simultanément.
  • La location de voiturettes et le prêt de matériel sont autorisés à la condition de les nettoyer après chaque utilisation. Ce nettoyage devra être fait sous la responsabilité du club.
  • Possibilité de manipuler les drapeaux, les râteaux des bunkers, les piquets avec l’obligation de se laver les mains AVANT chaque manipulation. Pour cela, nous recommandons à chaque joueur d’être en possession d’un flacon contenant une solution hydroalcoolique (moins grasse que le gel et tout aussi efficace).
  • L’échange de cartes de scores entre les joueurs n’est pas autorisé.
  • Le port du masque est obligatoire dans les zones intérieures lorsque la personne circule et lorsque la distanciation physique n’est pas possible.

Avertissements :
Ces mesures pourront être adaptées localement en fonction des capacités des clubs à toujours favoriser prioritairement la prévention et la santé des publics et du personnel.
Ces mesures ont été recommandées à la suite d’une consultation de l’ensemble des acteurs de la filière économique du golf.
Ces mesures sont comparables aux bonnes pratiques internationales qui ont permis la réouverture des golfs dans certains pays en Europe et dans le monde.
Ces recommandations ont été validées par le Bureau de la Commission Médicale Fédérale dont les membres recommandent fortement aux personnes présentant des symptômes du Covid-19 (fièvre, toux, gêne respiratoire, fatigue inexpliquée, éruption cutanée, diarrhées, vomissements, malaises ou chutes inexpliqués et contact avec un malade Covid-19), ainsi que tous ceux présentant des facteurs de risques cardio- vasculaires non contrôlés, des antécédents cardiaques ou pulmonaires, des prises d’anti-inflammatoires ou des hospitalisations récentes de ne pas reprendre l’activité physique et sportive sans l’avis de leur médecin traitant (téléconsultations possibles).
Ces recommandations pourront évoluer en fonction de l’état sanitaire général de la France et des retours d’expérience.
Ces recommandations seront publiées et portées à la connaissance des joueurs et licenciés par tous les acteurs de la filière économique du golf français
Ce document annule et remplace le précédent Protocole Sanitaire du 2 Juin 2020

Vous pouvez télécharger ce document ici.