15ème Majeur pour Tiger Woods au Masters

Beaucoup l’espéraient, énormément craignaient de ne plus jamais vivre cela, mais Tiger Woods a déjoué tous les pronostics les plus sombres en remportant dimanche son 15ème Majeur, le plus prestigieux des 4 Majeurs, le Masters.

Parti dimanche à -11 avec 2 coups de retard sur Francesco Molinari et à égalité avec Tony Finau, le Tigre a patiemment tissé sa toile pour faire craquer ses rivaux. Il avait encore 3 coups de retard au 12, fameux petit par 3 de l’Amen Corner, quand il vit l’Italien mettre sa balle dans l’eau alors que lui mettait sa balle au sec au milieu du green. Finau aussi voyait sa balle retrouver celle de Molinari au fond du lac. 1 par et 2 double bogeys plus tard et il n’avais plus qu’un coup de retard.

Au 15, même scénario pour l’italien qui après un mauvais drive, se recentra trop long  et se retrouva dans les spectateurs, balle posée sur de l’herbe écrasée. Sur son approche il avait la malchance de voir sa balle toucher une pomme de pin et finir sa balle une nouvelle fois au milieu de l’eau. Drop puis 2 putts pour double bogey alors que Tiger Woods assurait le birdie pour prendre définitivement la tête du tournoi.

Une merveille de fer 8 au 16 posée à 50 cm du trou lui assurait 2 coups d’avance sur son principal rival du moment, son compatriote Brooks Koepka qui jouait dans la partie devant lui.

Il ne lui restait plus qu’à assurer le par au 17 et même si Koepka finissait avec un birdie au 18, il avait un matelas suffisant pour se permettre un bogey sur le dernier trou ce qu’il fit par la faute d’un coup de bois 3 au départ trop assuré qui finit à droite en bordure du rough, ne lui permettant pas d’aller chercher le green en 2. une approche et 2 putts plus tard, Tiger Woods pouvait lever les bras et laisser éclater sa joie, devant la foule en délire et sous les yeux de sa maman Kutilda et de ses enfants qui le voyaient gagner un majeur pour la 1ère fois.

Je vous propose de revivre ces derniers instants ainsi que la remise de la veste verte dans la petite vidéo ci dessous (désolé pour l’image qui bouge mais c’est pas facile avec un smartphone à bout de bras).




The Evian Championship, retour en été pour ses 25 ans

En cette semaine de 1er Majeur de l’année sur le PGA Tour avec le Masters, on ne peux pas occulter les nouvelles du seul Majeur se déroulant en France, The Evian Championship.

Pour ses 25 ans, l’Evian Championship signe son grand retour au coeur de l’été. Du 25 au 28 juillet 2019, l’unique étape du Grand Chelem en Europe continentale accueille les 120 meilleures golfeuses du monde, sélectionnées selon des critères très rigoureux. Cette édition anniversaire du Majeur est placée bien sûr sous le signe de l’excellence sportive, grâce à la qualité de son plateau et de son parcours, avec une dotation globale portée à 4 100 000 $.

Côté parcours, l’Evian Resort Golf Club, encore plus spectaculaire avec le trou 13 raccourci en par 4 et le trou 18 retravaillé en par 5, offre un théâtre à la hauteur de l’événement, au coeur d’une nature magnifiée en cette saison.
Ces 25 ans sont aussi l’occasion de souligner le rôle sociétal et l’implication jamais démentie de l’Evian Championship dans le rayonnement du golf féminin mondial, au plus près des athlètes ; et ce, dès la création du tournoi par Antoine et Franck Riboud en 1994. Un rôle moteur qui perdure également avec l’engagement fort auprès des jeunes pour révéler les

talents de demain, comme en témoignent l’attribution des wildcards ou les événements
dédiés (Evian Championship Juniors Cup, Haribo Kids Cup, Evian Junior Event…).
Au-delà de la compétition, les 25 ans offrent une grande fête du golf pour tous les spectateurs, public averti mais aussi touristes curieux de participer à un événement sportif mondial pendant les vacances. De nouveaux packages, comme le Pass Famille ou le Pass Groupe, permettent à tous de vivre le tournoi, ses à-côtés et ses animations inédites dans les meilleures conditions. Une expérience unique, dans une ambiance festive et estivale.

evian2019-390

LE MAJEUR AU COEUR DE L’ETE

Avec son grand retour au coeur de l’été, du 25 au 28 juillet 2019, l’Evian Championship occupe une position  stratégique au sein du cercle très fermé des Majeurs et donne le coup d’envoi de trois semaines de grand golf avec « l’Europe Swing ». Les 120 meilleures joueuses du monde  enchaînent en effet trois tournoIs en Europe : en France et en Angleterre avec les 2 dernières étapes du Grand Chelem que sont l’Evian Championship et le Women’s British Open, puis en Ecosse avec le Ladies Scottish Open.

Pression au sommet donc pour l’élite du golf mondial, qui plus est dans une année de Solheim Cup en Ecosse. Toujours en quête d’un titre à l’Evian Championship, les Coréennes Jin Young Ko (N°1, Rolex Rookie of the Year 2018 et  vainqueur de l’ANA  Inspiration 2019) et Sung  Hyun Park (N°2), et la Thaïlandaise Ariya Jutanugarn (N°3), qui se livrent à un incroyable chassé-croisé en tête du classement mondial vont, cette fois encore, tout donner. Très en forme également en ce début de saison, l’Australienne Minjee Lee (22 ans) et l’américaine Lexi Thompson (24 ans), N°4 et N°6 mondiales, font  également partie des favorites pour reprendre le Trophée à la tenante du titre, l’Américaine Angela Stanford. Tout comme les jeunes championnes Nasa Hataoka (Jap) ou encore Nelly Korda, dans le top du  classement pour intégrer l’équipe américaine de Solheim Cup, toutes les deux âgées de 20 ans, actuellement aux 5e et 8e rangs du Rolex Rankings.
Reflet fidèle de la hiérarchie mondiale, l’Evian  Championship sélectionne également, aux côtés des championnes, les talents de demain et les meilleures amateurs  internationales du moment pour un spectacle au sommet.
Classements donnés au 8 avril 2019

UNE NOUVELLE AUGMENTATION DE LA DOTATION

Dans sa quête d’évolution constante, et sous l’impulsion de son Club des Sponsors fidèle et toujours plus engagé, l’Evian Championship  augmente son Prize Money cette année encore. Une  nouvelle augmentation de 250 000 $ en 2019 qui permet d’atteindre une dotation record de 4,1M$, avec la barre symbolique des 600 000 $ franchie pour la vainqueur (615 000 $ exactement).
Cette montée en puissance affirme la position ambitieuse du tournoi, acteur majeur et moteur du golf mondial, confortant sa position juste derrière l’US Women’s Open, à la 2e place sur les 5 Majeurs du
Grand Chelem de golf féminin.

UN PARCOURS ENCORE PLUS SPECTACULAIRE

Entièrement redesigné en 2013, le parcours majeur de l’Evian Resort Golf Club affirme sa forte signature, hommage au golf pur, au sein d’un cadre magique. Stratégique, rythmé, il impose aux joueuses de véritables challenges tout en maintenant les spectateurs au coeur de l’action. Cette année, afin d’offrir un final encore plus spectaculaire, le trou 13 a été raccourci en par 4 et le 18 travaillé en par 5.

25 ANS : UNE CÉLÉBRATION AU COEUR DE L’ÉTÉ

Place à la fête avec la célébration des 25 ans de l’Evian Championship. L’occasion de revenir sur le chemin parcouru depuis la 1re édition créée en 1994 par Antoine et Franck Riboud et poursuivre l’aventure avec les mêmes ambitions : s’engager auprès des championnes et leur offrir les meilleures conditions pour « faire leur job » et révéler les talents de demain. Une célébration à vivre au fil des animations qui seront proposées…

evian2019-300

L’IDENTITÉ 2019 DE L’EVIAN CHAMPIONSHIP

Le parti-pris de l’affiche est de mettre en avant la notoriété du Majeur, à travers l’émotion de la gagnante 2018, Angela Stanford, embrassant la coupe.
La championne s’envole du célèbre parcours et la
joie, l’accomplissement, la fierté de la grande joueuse
occupent tout l’espace.
En parallèle, un travail a été fait sur la chromie pour que l’image rayonne de chaleur, marquant ainsi le retour du Majeur en juillet, aux beaux jours de l’été.




Pourquoi un golf comporte 18 trous ?

Tous les parcours de golf sur le globe (ou presque) possèdent 9, 18, 27 trous. Mais pourquoi jouent-on sur 18 trous et pas 15, 22 ou 34? Replongeons nous dans l’histoire du golf pour mieux comprendre.

Partons en Ecosse et plus précisément dans le berceau de ce magnifique sport, au club du Royal and Ancient Golf Club of St Andrews. Un club déjà connu pour avoir inventé les règles officielles du golf, en 1754.

A l’époque, le parcours Old Course de St Andrews, considéré comme l’un des plus vieux de l’histoire, se jouait sur… 22 trous. 11 à l’aller et autant au retour. Et c’est pour une raison un peu particulière que ce parcours mythique a été raboté de quatre trous… Georges Jeanneau, historien, explique : « A St Andrews, nous sommes passés de 22 à 18 trous pour des questions économiques, mais aussi d’occupation du terrain. En effet, une ligne de chemin de fer a été construite sur l’extrémité du parcours. On l’a donc amputé de quatre trous pour ne pas être gênés par cette nouvelle ligne ». Et également en 1764, les habitués du club jugent certains trous trop rapprochés. En réaction, les propriétaires décident d’en fusionner quelques-uns. Leur nombre tombe à 9 et une partie complète se dispute désormais sur 18 trous.

Un siècle plus tard, en 1890, le club de St Andrews devient le Royal & Ancient Golf Club. Il est reconnu comme une autorité officielle, qui régit le golf au Royaume-Uni. Le «R&A» choisit de modifier les règles du golf et fixe la taille d’un parcours classique. 18 trous, comme à St Andrews. Aujourd’hui, la plupart des parcours proposent 18 trous.

Mais ce nombre de 18 n’est pas forcément la norme partout. A Belle-Ile en mer (Bretagne), on trouve même un parcours de 14 trous. A Faramans en Isère, au golf de la Bièvre, on trouve un parcours de 4 trous (2 par 3 et 2 par 4). Néanmoins, 18 trous reste la norme utilisée pour la compétition, comme il est indiqué dans les règles officielles du golf éditées par le R&A Golf Club of St Andrews.

En cadeau une petite vidéo de mon ami Lewis Wallace qui vous raconte tout ça en images.




Révolution à l’Augusta National

C’est une page de l’histoire du golf qui se tourne aujourd’hui et sans aucune une véritable révolution sur l’Augusta National : une compétition féminine, l’Augusta National Women’s Amateur, se déroulera du 3 au 6 avril sur le mythique parcours de l’Augusta National, théâtre depuis 1933 du célèbre Masters.

Depuis toujours, les femmes étaient interdites, de part les statuts du club, sur le parcours qui accueille le Masters et dont les membres sont triés sur le volet. Jusqu’en 2012, aucune femme ne pouvait en être membre.

En 2011, plus de 15% des entrées sur le parcours hors compétitions l’étaient de la part de femmes invitées ou épouses de membres actifs.

Le 20 août 2012, Augusta National admettait Condolezza Rice et Darla Moore parmi ses membres, mettant ainsi fin à 3/4 de siècle de contrôle masculin sans partage.

Résultat de recherche d'images pour "champions retreat golf club augusta ga photos"
Champions Retreat Golf d’Augusta

Le processus d’entrée des femmes était enclenché et le 4 avril 2018 avant le Masters, Fred Ridley, le nouveau Président du Club, annonçait la création de l’Augusta National Women’s Amateur, un tournoi ouvert aux potentielles futures stars les plus prometteuses, à partir de 2019. Qu’on ne si trompe pas cet événement est d’importance et comme l’a déclaré Mike Whan, le Commissaire de la LPGA ” Un gain pour la LPGA au fil du temps”.

Le programme:

Les 2 premiers tours, les 3 et 4 avril, se déroulent sur le Champions Retreat Golf d’Augusta.

Résultat de recherche d'images pour "augusta national course photos"
Augusta National Golf Club

Un cut sera ensuite effectué et le dernier tour aura pour cadre le 6 avril le parcours mythique d’Augusta National. Entre temps le 5 avril une journée de “practice” regroupera l’ensemble des participantes de départ sur le parcours d’Augusta National.

Les participantes:

Elles sont 72 joueuses amateurs internationales invitées :

  • Les gagnantes des événements suivants:
    U.S. Women’s Amateur, Ladies’ British Open Amateur Championship, Women’s Amateur Asia-Pacific, U.S. Girls’ Junior, Girls’ British Open Amateur Championship, Girls Junior PGA Championship.
  • Pour les années à venir: les gagnantes de l’Augusta National Women’s Amateur Championship recevront une invitation pour les 5 prochaines années si elles sont toujours amateures.
  • Les 30 premières Américaines du classement mondial (WAGR) non encore qualifiées ci-dessus.
  • Les 30 premières du classement mondial arrêté fin 2018 non encore qualifiées ci-dessus.
  • Enfin les positions restantes sont laissées à l’appréciation du Comité directeur de l’Augusta National Women’s Amateur Championship.

Une française aura l’honneur de fouler ces mythiques fairways, il s’agit d’Agathe Laisné des Longhorns de Texas Université à Austin.




Quand Sergio Garcia joue les entremetteurs

Autant Sergio Garcia est capable de coups de sang sur les parcours (voir ici), autant il est aussi capable de montrer qu’il a un coeur énorme. Il l’a encore prouvé cette semaine lors des tours de reconnaissance du Players Championship en aidant le fils d’un bénévole à faire sa demande en mariage.

Sa mission : emmener Emma, future épouse de Ricardo, sur l’iconique green du trou n°17 pour une demande en mariage.

Très bon acteur, Garcia a accompli avec brio sa tâche, pour le plus grand bonheur des futurs mariés.

 




Le Mondial du Golf arrive

Le Mondial du Golf succédera au Salon du Golf, revendu par Marc Assous à Charles-Henri Bachelier, du 12 au 14 avril 2019, au Parc des Expositions de Mantes-la-Jolie.

Fini le salon en intérieur, ce nouveau Mondial du Golf proposera aux visiteurs de taper dans des conditions réelles tous les bois, fers et putters que l’industrie propose aujourd’hui. En effet, avec son practice dédié aux bois et longs fers, son par 3, sa zone de petit jeu avec son green d’approche et de bunker, le Mondial du Golf vous permettra de taper en conditions réelles.

10 000M² de surface d’exposition, auxquels se rajoutent de vrais espaces de jeu extérieurs (practice long jeu, zones d’approches et putting green), 5000 places de parking gratuites, seront de vrais atouts pour cet événement.

Evénement pensé pour les golfeurs de 7 à 77 ans, le Mondial du Golf aura également une zone dédiée à l’initiation et aux nouveaux golfeurs. Personne ne sera oublié.

L’autre grande force est la proximité avec Paris (35 minutes) et Rouen (40 minutes), avec des accès faciles depuis la sortie n°11 de l’A 13.

« Le Mondial du Golf, c’est un salon dans lequel on aime passer du temps pour rencontrer, échanger, tester, s’équiper, voyager. C’est un événement convivial et festif, complet et innovant, destiné à tous les publics, du joueur aguerri au débutant, autour d’une même passion, le golf », se réjouit Charles-Henri Bachelier.

Le plan du Mondial du golf

Pour tester, s’équiper, voyager ou échanger, rendez-vous au Mondial du Golf !




Ovalgreen 2019

Le Crunch Golf fête son retour en musique vendredi 21 juin au golf du Gouverneur.

Mais qu’est-ce que c’est l’OvalGreen?

A l’origine.

Nous sommes en 2004 à Lyon, Jacques FOUROUX et Jean-Claude PIETROCOLA vont donner le coup d’envoi d’une formidable rencontre annuelle « entre amis » afin de réconcilier les internationaux de rugby, entraîneurs et joueurs.
Lieu de retrouvailles émouvantes entre joueurs de l’équipe de France du rugby, le Trophée de Golf OVALGREEN est reconnu comme l’un des événements incontournables rugby et golf.
A la disparition de Jacques FOUROUX en 2005, ses coéquipiers ont maintenu cette tradition en se réunissant chaque année au Golf du Gouverneur dans le but de perpétuer son souvenir.
La mission de parrain est redistribuée pour faire découvrir une nouvelle personnalité issue du monde du rugby chaque année.

Des parrains prestigieux

2006 : Richard ASTRE, Jo MASO et Gérald MARTINEZ
2007 : Aubin HUEBER, Jean-Luc AVEROUS et Jean-Pierre RIVES
2008 : Jean-Pierre BASTIAT et Alain LORIEUX
2009 : Jean-Michel AGUIRRE et Pierre VILLEPREUX
2010 : Abdelatif BENAZZI
2011 : Philippe DINTRANS et Xavier GARBAJOSA
Ont ensuite suivi : Eric CHAMP, Yann DELAIGUE, Sylvain MARCONNET, Fabien PELOUS, Émile N’TAMACK, Vern COTTER, Cédric HEYMANS, Yannick JAUZION, Iain BALSHAW, Frédéric MICHALAK…

L’aspect caritatif

Depuis 16 ans, l’OVALGREEN a reversé plus de 250.000 € au profit de l’association Le Petit Monde pour le bien-être de l’enfant hospitalisé.

Le Crunch Golf

Le Trophée de Golf OVALGREEN fête son seizième anniversaire et accueille pour la cinquième année consécutive des internationaux de rugby britanniques qui se joignent au Trophée pour affronter les internationaux de rugby français autour du CRUNCH GOLF.
Deux capitaines prestigieux sont désignés pour former leur équipe et ainsi se défier sur les greens pour remporter la Coupe du CRUNCH GOLF.
L’Equipe France vainqueur de l’édition 2015 sera opposée à l’Equipe Angleterre vainqueur des éditions 2016, 2017 et 2018.
L’Equipe France est bien décidée à prendre sa revanche… Que nous réserve l’édition 2019 ?

Les parrains de l’édition 2019

Le village

En plus de la privatisation totale du Golf du Gouverneur (deux 18 trous), un village est installé spécialement pour accueillir nos partenaires et mettre en place des activités pour les non-golfeurs.
L’OVALGREEN accueille environ 1200 personnes sur toute la journée.

Le dîner de gala

Plus de 500 personnes (mêlant des élus, des chefs d’entreprise, des invités, la presse) se réunissent pour clôturer cette journée sportive autour d’un dîner de gala et de la Fête de la Musique.

Plus d’informations auprès de :
Jean-Claude PIETROCOLA
06 10 35 21 34
jean-claude@agencemsp.fr




Ryder Cup 2020, Padraig Harrington capitaine Europe

L’irlandais Padraig Harrington vient d’être nommé capitaine de l’équipe européenne de Ryder Cup, pour l’édition 2020 qui se déroulera aux Etats-Unis, sur le parcours de Whistling Straits dans le Wisconsin, du  25 au 27 Septembre.

Le triple champion majeur a une carrière bien remplie dans la Ryder Cup, après avoir représenté six fois l’Europe en tant que joueur – faisant partie de quatre victoires – alors qu’il a récemment apporté sa vaste expérience au poste de vice-capitaine dans les trois dernières éditions de le concours biennal.

Âgé de 47 ans, il rejoint Paul McGinley (2014) et Darren Clarke (2016) en tant que professionnels irlandais pour diriger l’Europe et espère imiter le dernier triomphe européen sur le sol américain – à Medinah en 2012.
En tant que joueur, Harrington a fait ses débuts en Ryder Cup au Country Club de Brookline en 1999 et a été omniprésent lors des cinq éditions suivantes, aidant l’Europe à remporter la victoire en 2002, 2004, 2006 et 2010.
Il a été nommé vice-capitaine pour la première fois par son compatriote Dubliner McGinley lors de la victoire à Gleneagles en 2014, rôle auquel il est retourné en 2016 chez Hazeltine National sous la direction de Darren Clarke, et à nouveau en septembre dernier sous les couleurs du Danois Thomas Bjørn.
L’ancien numéro 1 européen a collecté 30 titres dans le monde entier et a remporté son premier tournoi majeur au championnat Open 2007 à Carnoustie, en battant Sergio Garcia en barrage. L’année suivante, il défendit avec succès le Claret Jug au Royal Birkdale et devint le premier Européen à remporter deux Majors consécutifs lorsqu’il ajouta le Championnat US PGA 2008 à Oakland Hills quelques semaines plus tard.
Harrington a été choisi capitaine de la Europe 2020 Ryder Cup par un jury composé de trois des plus récents capitaines européens de la Ryder Cup – Bjørn, Clarke et McGinley -, ainsi que du directeur général de la tournée européenne, Keith Pelley, et du tournoi européen. Représentant du comité Edoardo Molinari.
Harrington a déclaré: «C’est un grand honneur d’être nommé capitaine de la Ryder Cup et j’apprécie les 20 prochains mois alors que nous travaillons pour Whistling Straits et pour la défense du trophée par l’Europe. «J’ai joué et j’ai été impliqué avec de nombreux capitaines européens formidables depuis mes débuts dans le concours il y a 20 ans et j’aimerais penser que mon capitanat sera un mélange de tous. J’ai très hâte d’assumer ce rôle.  »
L’Irlandais a inscrit un total de 10½ points en six apparitions à la Ryder Cup, débutant à Brookline en 1999, lorsqu’il s’est allié à Miguel Ángel Jiménez dans le premier jour en 4 balles pour partager les points avec Davis Love III et Payne Stewart avant de remporter sa première victoire en simple en gagnant contre Mark O’Meara par 1 up.
Sa première expérience de victoire européenne a eu lieu lors de la prochaine édition au Belfry en 2002, où il a pris deux points en quatre matches – en compagnie de Colin Montgomerie pour vaincre Phil Mickelson et David Toms en 4 balles et en battant Mark Calcavecchia 5 et 4 en simple.
Harrington a renoué son partenariat avec Montgomerie pour vaincre Phil Mickelson et Tiger Woods en 4 balles, ainsi que Davis Love III et Fred Funk dans les foursomes, avant de faire équipe avec McGinley pour battre Love III et Woods dans les foursomes, avant de terminer avec une victoire en simple contre Jay Haas.
Deux ans plus tard, il participait à une autre victoire époustouflante, cette fois chez lui, au K Club, dans le comté de Kildare, avant de terminer sa carrière de joueur dans le cadre du spectaculaire triomphe européen de 14½ – 13½ au Celtic Manor. Resort au Pays de Galles en 2010, en s’associant à Ross Fisher pour vaincre Phil Mickelson et Dustin Johnson en 4 balles et Jim Furyk et Dustin Johnson en quatre balles aussi.