Carottage? Vous avez dit carottage?

image_pdfimage_print

coring-aug-0032Le printemps est bientôt là et avec lui vient l’heure du carottage des greens dans les golfs. Mais à quoi sert donc tout ce travail sur les greens qui nous empêche de putter correctement? Voici un élément de réponse grâce aux jardiniers du  Golf de Mionnay.

Cette opération mécanique à base de sable couplée avec des amendements, de la zéolithe, et permet de re booster et regarnir les greens en début de saison qui ont souffert des maladies hivernales (fusarioses) de plus en plus difficiles à traiter car les hivers sont de plus en plus humides.

Le carottage des greens est indispensable à leur survie, c’est ce qui permet d’aérer les racines du gazon (qui respire plus par ses racines que par ses feuilles).
Le gazon des greens est stressé par les tontes quotidiennes. Il compense en développant un réseau très dense de racines (dont une bonne partie meurt assez vite). Ce réseau forme le feutre, qui est une barrière assez étanche à l’eau et à l’air. En absence d’aération, le gazon finit par mourir, ou être attaqué par diverses maladies. Pour éviter cela, on carotte le green, opération qui consiste à trouer le feutre et remplir les trous d’un sable grossier qui assurera une bonne perméabilité à l’eau et à l’air. Progressivement le taux de sable du sous-sol du green augmente, les vieux greens sont proches de 100% (parfait pour l’aération et les apports d’eau, mauvais pour la conservation des éléments nutritifs accessoires (nitrates, phosphates))
Le sable répandu lors du carottage va disparaitre d’une part grâce aux arrosages, mais surtout les pousses du gazon vont surnager au dessus du sable, c’est comme ça qu’il est majoritairement absorbé. Les trous sont comblés par le sable répandu. Cela met de 10 à 20 jours à disparaitre en fonction de la vigueur de la pousse du gazon et des arrosages.

Vous pouvez aussi trouver l’interview du Greenkeeper du parcours exclusivgolf de Courson (91) ici.

Vous aimerez aussi...