BMW Golf Trophy : à nous La Baule !

Ce week-end j’ai participé au BMW Golf Trophy au golf de Bresson avec mon ami Bernard. Cette compétition se joue en 4 balles meilleure balle stableford. Inscrits depuis plus d’un mois, nous avions choisi un départ tôt le matin pour éviter les grosses chaleurs du mois de juin. J’en vois qui rigolent dans le fond, et ils ont raison, car en fait de chaleur, c’est surtout celle d’un feu de bois dont on aurait eu besoin.

Départ prévu à 8h30, température 9°, vent du nord, petite pluie intermittente. Bref, le bonheur pour tout golfeur!! Je peux vous dire que je l’ai maudit, le Bernard, depuis mon réveil à 6h du mat jusqu’au départ du 1. Bref on se caille grave !

Du coup, j’ai pas trop envie d’aller taper des balles au practice (oui je sais c’est pas bien, j’en connais pour qui c’est une hérésie, mais j’ai trop froid et je suis pas réveillé). Après le café sensé  me permettre d’ouvrir un oeil, le passage chez le juge arbitre pour récupérer la carte de score, la casquette, les tees et la balle du sponsor, je m’accorde 1/4 de putting histoire de tester la roule. Au passage, ceci n’aura aucune influence sur le résultat final.

A 8h30, prêts à taper la première balle, je me dis que, quitte à être là, autant que j’essaye d’y prendre du plaisir. En plus Bernard a pris une voiturette (accord exceptionnel en compétition grâce à un certificat médical), donc il va transporter mon sac et moi je ferais une petite ballade de 5 heures en montagne.

Peut-être est-ce cet état d’esprit, mais je me suis retrouvé à taper toutes mes balles sans aucune pression, donc détendu, donc long et droit.

Vous avez déjà entendu l’expression « être in the zone », c’est à dire être dans un état où vous sentez que rien ne peut vous arriver. L’état de grâce, quoi! Le résultat a été en tout une erreur de club (fer 8 au lieu de fer 7) et un départ au drive complètement raté. Sinon, tous mes coups de fer ont été bien joués, mes drives ont été droits jusqu’au 14, où la fatigue s’est fait sentir et là j’ai préféré finir avec mon hybride 3 pour assurer.

Au 3, un petit par 3 de 120M environ, un concours d’approche était organisé. Il fallait se mettre le plus près possible du trou pour espérer remporter le concours. Et là aussi, je tape un fer 7 avec fort vent contre (quand j’ai dit ça le soir à mes potes, il ont eu du mal à le croire) et je me mets à 1M30 du trou. Et personne n’a fait mieux.

Au final, malgré ce temps de chien à ne pas mettre un golfeur honnête dehors, nous avons joué 44 points stableford. Je ne reviendrais pas sur qui a fait mieux que l’autre, juste un petit regret de ne pas voir mon index baisser car en individuel ma carte m’aurait fait descendre à 18.2.

Lors de la remise des prix, j’ai été récompensé par un SoundDock de Böse pour le concours d’approche. Et la grande surprise a été notre victoire et notre qualification pour la grande finale du BMW Golf Trophy qui aura lieu les 9 et 10 octobre à La Baule. Avec comme dotation un trophée, un sac de golf BMW blanc, une casquette.

Avis aux partenaires du blog, si vous voulez un peu plus de visibilité lors de cette finale, contactez-moi 😉

As a result, only the information that is different in each frame actually needs to be stored, and this can later be applied to the original reference frame to build a smooth video playback motion
image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *