Rory McIlroy s’octroie le Players

L’Irlandais n’aurait pas pu souhaiter meilleur dénouement le jour de la Saint-Patrick, la fête de tous les Irlandais, qu’en remportant ce que l’on appelle le 5ème Majeur, le Players Championship.

L’ancien N.1 mondial a rendu une dernière carte de 70 (-2) pour un total de 272 (-16) et a empoché sur le prestigieux parcours du TPC Sawgrass le 15e titre PGA de sa carrière. Il a devancé d’un coup l’Américain Jim Furyk, 2e (273, -15) et deux coups l’Anglais Eddie Pepperell et le Vénézuélien Jhonattan Vegas, 3e ex aequo (274, -14).

Grâce à cette victoire il rejoint le club très fermé des joueurs ayant remporté 15 titres avant leurs 30 ans : Jack Nicklaus et Tiger Woods.

A 1 mois du Masters, seul Majeur qui manque à son palmarès, il envoie un signal fort aux autres joueurs en se plaçant comme favori naturel.

 « Cela fait quelques semaines déjà que je tourne autour de la victoire, cela m’a aidé, car je me sens de plus en plus en confiance », a expliqué le Nord-Irlandais, qui s’était déjà classé cinq fois dans le top 10 d’une épreuve PGA cette année.

Mais rien n’a été facile pour l’ex n° 1 mondial qui partait avec un coup de retard sur la tête. Très vite, comme la quasi-intégralité du champ, Rors pliait face aux conditions délicates balayant la scène. Balle dans l’eau dès le 4 et double bogey, +2 après huit trous, ses chances étaient de plus en plus minces. Mais le cador de l’Ulster ne comptait pas laisser une nouvelle chance de succès lui filer entre les pattes un dimanche. Birdies aux 9, 11 et 12 pour prendre seul la tête à 15 sous le par. Un par vendangé au 14 (putt de 1m30 manqué) laissait pourtant planer les fantômes de ses récents échecs dominicaux. Sauf qu’une nouvelle fois deux birdies aux 15 et 16 puis deux solides pars pour finir permettaient à Rory de repartir avec le trophée tant attendu.

Les highlights de Rory lors de ce dernier tour.




Le Grand Trophée, 9ème édition

Focus aujourd’hui sur ce qui est en train de devenir une institution dans le petit monde golfique français, Le Grand Trophée. Ou quand votre swing vous fait jouer contre toute la France.

Avec le résultat de vos compétitions, participez au championnat en ligne sur www.legrandtrophee.com … et devenez champion amateur 2019 de votre série !

Les inscriptions sont ouvertes depuis le 9 mars pour cette 9éme édition
Un incroyable trophée durant 6 mois, du 1er avril au 29 septembre 2019.
– Ouvert à tous les licenciés : débutant, confirmé, compétiteur !
– 100% plaisir : se joue dans tous les golfs de France homologués par la ffgolf,
– Gratifiant pour les golfeurs : des centaines de cadeaux à gagner au tirage au sort quels que soient les résultats : Green Fee, cours de golf, Champagne, séjours Hôtels&Préférence, séjours au Maroc avec Billets d’avion !
– Avec le soutien de la Fédération française de golf, le GT récupère les résultats de toutes vos compétitions,
– Clôturé par une finale nationale en octobre qui oppose les 25 meilleurs de chaque série (6) sur le parcours de l’Exclusiv Golf de Courson.

Comment ça marche :

1. Vous vous inscrivez sur www.legrandtrophee.com grâce à votre numéro de licence

Vous réglez le droit d’inscription de 49€ (41€ pour les moins de 18 ans) pour la participation aux frais d’organisation et de gestion du championnat sportif Le Grand Trophée. 44€ pour une réinscription (inscrit 2018) et 36€ pour les moins de 18 ans (inscrit 2018)

2. Vous jouez partout et quand vous voulez sur les 700 golfs homologués par la ffgolf

À partir du 1er avril 2019 (ou de votre date d’inscription) et durant 6 mois, toutes les compétitions en formule individuelle (stableford, stroke-play, contre-par) auxquelles vous participez en tant qu’inscrit au Grand Trophée, dans votre club ou sur tout autre golf homologué par la ffgolf, sont prises en compte. La ffgolf nous transmet les résultats des compétitions 4 fois par jour. Chaque partie en compétition vous rapporte des points (voir le barème de points 2019)

3. Vous suivez votre classement et les tirages au sort sur le site

A chaque fois que l’on récupère le résultat de votre compétition auprès de la ffgolf pour mettre à jour le classement et quel que soit le score de cette compétition, vous recevez un e-mail avec vos tickets pour participer aux tirages au sort de la semaine et du mois… vous pouvez gagner chaque semaine 1 des 26 lots , et ce pendant 26 semaines, et chaque mois 1 des 5 séjours et ce pendant 6 mois.

4. Vous pouvez vous qualifier pour la finale

Le mercredi 23 octobre 2019, c’est la finale du Grand Trophée*. Pour se qualifier à la finale il faut faire partie des 25 joueurs ayant le plus de points dans sa série. Lors de la finale, le vainqueur de chaque série sera élu Champion amateur 2019.

Les cadeaux à gagner chaque semaine et chaque mois.

Alors, faites comme moi et venez me défier sur Le Grand Trophée. J’y ai déjà gagné du parfum, des accessoires de golf et un cours avec un pro PGA France.




Quand Sergio Garcia joue les entremetteurs

Autant Sergio Garcia est capable de coups de sang sur les parcours (voir ici), autant il est aussi capable de montrer qu’il a un coeur énorme. Il l’a encore prouvé cette semaine lors des tours de reconnaissance du Players Championship en aidant le fils d’un bénévole à faire sa demande en mariage.

Sa mission : emmener Emma, future épouse de Ricardo, sur l’iconique green du trou n°17 pour une demande en mariage.

Très bon acteur, Garcia a accompli avec brio sa tâche, pour le plus grand bonheur des futurs mariés.

 




Le Mondial du Golf arrive

Le Mondial du Golf succédera au Salon du Golf, revendu par Marc Assous à Charles-Henri Bachelier, du 12 au 14 avril 2019, au Parc des Expositions de Mantes-la-Jolie.

Fini le salon en intérieur, ce nouveau Mondial du Golf proposera aux visiteurs de taper dans des conditions réelles tous les bois, fers et putters que l’industrie propose aujourd’hui. En effet, avec son practice dédié aux bois et longs fers, son par 3, sa zone de petit jeu avec son green d’approche et de bunker, le Mondial du Golf vous permettra de taper en conditions réelles.

10 000M² de surface d’exposition, auxquels se rajoutent de vrais espaces de jeu extérieurs (practice long jeu, zones d’approches et putting green), 5000 places de parking gratuites, seront de vrais atouts pour cet événement.

Evénement pensé pour les golfeurs de 7 à 77 ans, le Mondial du Golf aura également une zone dédiée à l’initiation et aux nouveaux golfeurs. Personne ne sera oublié.

L’autre grande force est la proximité avec Paris (35 minutes) et Rouen (40 minutes), avec des accès faciles depuis la sortie n°11 de l’A 13.

« Le Mondial du Golf, c’est un salon dans lequel on aime passer du temps pour rencontrer, échanger, tester, s’équiper, voyager. C’est un événement convivial et festif, complet et innovant, destiné à tous les publics, du joueur aguerri au débutant, autour d’une même passion, le golf », se réjouit Charles-Henri Bachelier.

Le plan du Mondial du golf

Pour tester, s’équiper, voyager ou échanger, rendez-vous au Mondial du Golf !




Ovalgreen 2019

Le Crunch Golf fête son retour en musique vendredi 21 juin au golf du Gouverneur.

Mais qu’est-ce que c’est l’OvalGreen?

A l’origine.

Nous sommes en 2004 à Lyon, Jacques FOUROUX et Jean-Claude PIETROCOLA vont donner le coup d’envoi d’une formidable rencontre annuelle « entre amis » afin de réconcilier les internationaux de rugby, entraîneurs et joueurs.
Lieu de retrouvailles émouvantes entre joueurs de l’équipe de France du rugby, le Trophée de Golf OVALGREEN est reconnu comme l’un des événements incontournables rugby et golf.
A la disparition de Jacques FOUROUX en 2005, ses coéquipiers ont maintenu cette tradition en se réunissant chaque année au Golf du Gouverneur dans le but de perpétuer son souvenir.
La mission de parrain est redistribuée pour faire découvrir une nouvelle personnalité issue du monde du rugby chaque année.

Des parrains prestigieux

2006 : Richard ASTRE, Jo MASO et Gérald MARTINEZ
2007 : Aubin HUEBER, Jean-Luc AVEROUS et Jean-Pierre RIVES
2008 : Jean-Pierre BASTIAT et Alain LORIEUX
2009 : Jean-Michel AGUIRRE et Pierre VILLEPREUX
2010 : Abdelatif BENAZZI
2011 : Philippe DINTRANS et Xavier GARBAJOSA
Ont ensuite suivi : Eric CHAMP, Yann DELAIGUE, Sylvain MARCONNET, Fabien PELOUS, Émile N’TAMACK, Vern COTTER, Cédric HEYMANS, Yannick JAUZION, Iain BALSHAW, Frédéric MICHALAK…

L’aspect caritatif

Depuis 16 ans, l’OVALGREEN a reversé plus de 250.000 € au profit de l’association Le Petit Monde pour le bien-être de l’enfant hospitalisé.

Le Crunch Golf

Le Trophée de Golf OVALGREEN fête son seizième anniversaire et accueille pour la cinquième année consécutive des internationaux de rugby britanniques qui se joignent au Trophée pour affronter les internationaux de rugby français autour du CRUNCH GOLF.
Deux capitaines prestigieux sont désignés pour former leur équipe et ainsi se défier sur les greens pour remporter la Coupe du CRUNCH GOLF.
L’Equipe France vainqueur de l’édition 2015 sera opposée à l’Equipe Angleterre vainqueur des éditions 2016, 2017 et 2018.
L’Equipe France est bien décidée à prendre sa revanche… Que nous réserve l’édition 2019 ?

Les parrains de l’édition 2019

Le village

En plus de la privatisation totale du Golf du Gouverneur (deux 18 trous), un village est installé spécialement pour accueillir nos partenaires et mettre en place des activités pour les non-golfeurs.
L’OVALGREEN accueille environ 1200 personnes sur toute la journée.

Le dîner de gala

Plus de 500 personnes (mêlant des élus, des chefs d’entreprise, des invités, la presse) se réunissent pour clôturer cette journée sportive autour d’un dîner de gala et de la Fête de la Musique.

Plus d’informations auprès de :
Jean-Claude PIETROCOLA
06 10 35 21 34
jean-claude@agencemsp.fr




Test de la balle Taylormade TP5

J’ai testé ce week end au golf de Charmeil la nouvelle balle Taylormade TP 5 (il existe aussi la TP5X), dont tout le monde vante les mérites. Beau temps, pas de vent, green roulants, 18 degrés de température, les conditions idéales pour faire un petit test de cette balle.

Déjà quand on voit les pointures qui utilisent cette balle, on se dit que forcément, ce n’est pas de la daube. Même Rickye Fowler a laissé tomber la Titleist Pro V1 pour cette balle. C’est dire!

Donc en premier, le prix : 45€ la boite de 12 balles. C’est un peu moins cher que la célèbre Pro V1, mais quand même. Ca pique un peu quand on la met dans le lac ou qu’on la perd dans la forêt. Chance, les 3 balles que j’ai achetées sont encore en ma possession.

Voilà le descriptif que l’on trouve sur le Net :

La nouvelle balle Taylormade TP5 est la plus complète, elle offre une combinaison de distance, de rotation et de contrôle sans compromis.

Cette balle est dotée des technologies Tri-Fast Core et Dual-Spin Cover qui se combinent pour une construction en 5 pièces spécifiquement conçu pour fonctionner avec tous les clubs.

Son système  à 3 couches TP5 possède une compression progressive, permettant un transfert d’énergie maximum et générant une vitesse de balle massive sur tous les coups.

Le contraste d’un revêtement en uréthane moulé ultra-doux et d’une couverture intérieure semi-rigide crée une interaction maximale entre la balle et le club, ce qui donne des performances de rotation exceptionnelles avec un contrôle précis..

Voici mon ressenti :

  • Toucher de balle : quand on la prend dans la main, on sent la douceur de la balle, quand on les frappe l’un contre l’autre le bruit est mat.
  • Distance au drive : Effectivement, j’ai peu gagné en distance. Par rapport à d’habitude à cette période, sur le 1, départ des blancs, je tape drive puis fer 7 pour aller au green. Hier cela a donné drive puis fer 7 car il me restait 130 m habituels.
  • Vol de la balle : cette balle monte peu, ou alors il faut la mettre très haut sur le tee. Par contre elle roule beaucoup.
  • Jeu de fers : idem qu’avec le driver, j’ai peu gagné en longueur. 2 fois j’ai eu 108 M à faire, 2 fois j’ai joué mon Pitch à fond et 2 fois j’ai été court de 5 m environ.
  • Toucher de balles aux approches : très bon toucher, très doux. Elle prend bien les effets, si on attaque bien les approches, le spin imprimé facilite l’arrêt de la balle dès le deuxième rebond.
  • Toucher de balle au putting : j’ai adoré! Le bruit d’abord, la balle fait un bruit très mat, qui est très agréable à l’oreille. La roule est bonne, régulière. Il faurt juste attaquer un peu plus sinon on reste court du trou.

Au final après 18 trous, c’est une très bonne balle. Un peu chère à mon goût, mais si on veut se faire plaisir, il n’y a pas à hésiter.

Le prochain test sera celui de la nouvelle balle Callaway ERC (Ely Reeves Callaway, le fondateur de la marque).




Exercice du mois – 02-2019

2ème exercice du mois pour 2019 de Guillaume : le petit doigt pour la vitesse au grand jeu.

Un petit exercice très facile à réaliser et qui va vous permettre de gagner en vitesse de tête de club. Vous obtiendrez plus de fluidité.

Pour corriger :

– Un manque de lancer

Pour améliorer :

– La longueur de vos trajectoires
– Ressentir le poids de votre tête de club

Matériel utilisé :

– Tous les clubs du sac
– Des balles de practice
– Un petit doigt très obéissant

Comment vous organiser :

Prenez une prise main gauche pour les droitiers sans l’auriculaire vous n’avez plus de pression avec ce doigt là sur votre grip. Placez-vous à l’adresse normalement vous est prêt.
L’objectif de cet exercice est de réaliser des swings en conservant cette prise tout au long du mouvement.

Des repères pour réussir l’exercice

– Laissez jouer davantage le club ne cherchez pas à le contrôler
– Ressentez le poids de la tête de club tout au long du swing (plus particulièrement pendant la traversée)
– Vous n’arrachez plus le club au démarrage
Découvrez des nouvelles sensations :
 Vous giflez la balle sans effort
 Vous améliorez la fluidité de votre swing

Et pour terminer comme d’habitude, la petite vidéo explicative qui va bien. Bon golf à tous.




Golfer au Pays Basque

J’ai découvert cette vidéo sur le golf au Pays Basque et j’avais envie de vous la faire partager.

C’est le 4e sport individuel en France et le nombre de licenciés a explosé en 30 ans. On compte 410 000 licenciés dont un grand nombre au Pays Basque. Cela s’explique en partie par le climat. Napoléon 3 et l’impératrice Eugénie ne sont pas étrangers à ce succès non plus… Explications.